AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


INTRIGUES ☞ Ce qui fut joué sur le forum
 :: Administration Générale :: Salle des décrets

Sorcellerie

Sorcellerie
GRAND MAÎTRE
hiboux : 902
Lun 17 Fév - 22:22
IntriguesL’histoire continue
Vous trouverez dans ce sujet le résumé de tout ce qui a été joué sur le forum depuis son ouverture. Le premier mois en jeu a été celui de Septembre 2003. Nous continuons d’avancer dans le temps au fil des mises à jour : chaque nouvelle version est l’occasion d’un nouveau mois in game et de nouveaux events propres à faire s’ébouriffer vos cheveux soyeux ! Et pour en savoir encore plus…

“ Septembre 2003 – L’année commence doucement, la rentrée scolaire amène son lot de nouveaux professeurs à Poudlard et de nouveaux élèves dans les maisons. On reprend le chemin du travail après les vacances d’été et on se remet à sociabiliser. Le Directeur, dans son infinie sagesse (paraît-il) a décidé de sacraliser le repas du dimanche soir comme un moment « sans maisons ». Tous les dîners du dimanche, il est donc permis aux élèves de s’asseoir où ils veulent et de manger avec leurs petits camarades des autres maisons. C’est lors de l’un de ces dîners que Severus Rogue décide d’organiser un grand cluedo géant à Poudlard… sans prévenir personne sinon son comparse et complice de coups fumeux, l’infirmier de Poudlard Piers Eliott. Les petits et les grands s’affolent de découvrir Severus Rogue prétendument mort et mènent l’enquête sur son trépas jusqu’à découvrir que l’un des leurs était coupable… Par chance, le jeune gryffondor a pu se rassurer : il n’est pas accusé de meurtre devant la loi puisque notre cher directeur est toujours bel et bien vivant.
Un coup dur pour tous ceux qui soupçonnent l’ancien espion d’avoir échappé indûment à la justice et qui espéraient sa mort !

Côté Ministère, c’est la rentrée aussi : La merveilleuse Hermione Granger a lancé une grande exposition intitulée « Société sorcière : mille ans d’histoire » retraçant les grands moments de la Grande Bretagne sorcière. Pour cette occasion, chaque grande institution du Monde Magique a sorti le grand jeu : vieilles cartes, photographies, documents de fondation de Poudlard et du Ministère, objets de collections privées et publiques, archives, peintures parlantes, tout est bon pour célébrer, dans le grand hall du Ministère de la Magie, la grandeur de la Grande Bretagne. En signe de paix, le Ministre, Harry Potter, a même invité Narcissa Malefoy ainsi que le jeune Lord Drago Malefoy et son épouse enceinte, Astoria, au vernissage. La soirées est paisible, on s’amuse, on discute, on se balance des piques, on sociabilise, jusqu’à ce que quatre hommes dans la foule n’attaquent le Ministre. Les cris « Mort à Potter » fusent, et un avada Kedavra qui devait toucher le Ministre touche en réalité la pauvre Astoria.

>>>> Consulter les unes de Septembre pour en savoir plus.

“ Octobre 2003 – Les attentats de Septembre ont secoué tout le monde de la magie. A Poudlard, on tente d’apaiser les élèves témoins de la chose parce qu’ils accompagnaient leurs parents au vernissage au moyen d’un soutien psychologique coordonné par l’école et par l’hôpital Sainte Mangouste. L’enquête piétine, on sait désormais que les quatre attaquants étaient des euthanatoï, une tradition de sorciers notoirement connue pour avoir livré au monde son lot de mercenaires et de tueurs à gages. Qui a commandité l’enquête ? Mystère. On arrête Narcissa et Drago Malefoy et on les maintient en garde à vue pendant deux semaines, ce qui les empêche de se rendre à l’enterrement d’Astoria organisé par sa sœur aînée, Daphné Greengrass. L’ambiance est pesante chez les sangs-purs. Non seulement tout le monde les soupçonne d’avoir voulu faire tuer le Ministre en engageant des mercenaires, mais en plus ils ont perdu deux des leurs : Astoria et l’enfant qu’elle portait. Et où est ce foutu Lucius Malefoy que tout le monde soupçonne d’avoir commandité l’attentat ?

Le Ministre tente de calmer le jeu. Il enchaîne déclaration sur déclaration pour rassurer l’opinion publique : l’enquête est menée soigneusement au Département de la Justice, et il ne sera pas question de laisser quiconque interférer avec la justice en marche. Que tout le monde se rassure, on connaîtra bientôt le fin mot de l’histoire. Et comme mesure prise, le Ministre dote le département de la justice de davantage de moyens et met en place la constitution d’une réserve de sorciers civiles qui pourront, au terme d’un entraînement, aider les forces de l’ordre ponctuellement pour maintenir la paix dans le monde de la magie. Il s’agit d’aider les forces de l’ordre et non pas les remplacer, bien évidemment. De nombreuses voix s’élèvent, inquiètes : cela ne va-t-il pas entraver le travail des aurors ? Toutes les dispositions ont-elles été bien prêtes pour s’assurer que cette réserve ne sera pas un ramassis de cow-boys prêts à tirer sur tout ce qui bouge ? Mais il semblerait que le Ministre ait pensé à tout, notamment en terme de formateurs recrutés spécialement pour l’occasion et d’évaluation psychiatrique sur les candidats.

A Poudlard, on tente aussi d’alléger un peu l’ambiance. Le terrible esprit frappeur Jack O’Lantern, sévissant les nuits d’Halloween tous les soixante-six ans vient poser sa carriole dans le château. On trouve d’étranges tickets à gratter dans toute l’école donnant lieu à la réception de lots généralement inoffensifs. Le banquet d’Halloween a lieu, comme de coutume, c’est l’occasion pour certains de se morfondre, comme Severus descendant son whisky pur feu à la mémoire de Lily, mais aussi pour d’autres de s’amuser. La petite Eirian Almasdottir fait connaissance avec les élèves de sa maison, Edwa  Black, en pleine crise d’adolescence contre son pôpa, le nouveau professeur de Potions, s’est costumée en Harry Potter et affronte aux bavboules Winnie Carrow grimée en lord Voldemort. Et une fois encore, le héros du monde magie triomphe par un lancer adroit.

>>>> Consulter les unes d’Octobre pour en savoir plus.

“ Novembre 2003 –  Afin de tenter d’alléger un peu l’ambiance pesante des deux derniers mois, le Directeur de Pouldard, Severus Rogue, et son bras droit Minerva McGonagall ont décidé de frapper un grand coup. Il n’y a meilleurs endroit pour célébrer la concorde que l’école où presque tout le monde a fait ses classes, c’est pourquoi Poudlard ouvre  exceptionnellement ses portes au Monde de la magie le temps d’un après-midi portes ouvertes où élèves et anciens se côtoient le temps d’une réunion mémorable émaillée de petits jeux, loteries et défis orchestrés par les elfes de maison et la redoutablement mystérieuse Sibylle Trelawney revenue de sa retraite méditative au Tibet... Mais tout ne se passe pas comme prévu ! Alors que les réjouissances d'une charmante réunion des anciens élèves de Poudlard battent leur plein sous l'oeil alerte du Directeur, voilà qu'un lâche attentat est commis : un oeuf de dragon ensorcelé éclot au milieu de la foule, libérant une créature cauchemardesque, produit du plus terrible art obscur qui soit : la nécromancie.

Panique à bord : les familles essaient de protéger leurs enfants, les adultes tentent d’organiser la défense. L’attaque est désorganisée, le dragon semble un peu faiblard… C’est une chance, car  le Ministre Harry Potter et le directeur du département des mystères, Archibald Rosier parviennent à sauver tout le monde. La seule victime sera une jeune étudiante de Poudlard, Meadow Quinn, qui, placée sous imperium, était chargée d’apporter l’oeuf d’or avant éclosion au Ministre. Il semblerait que l’oeuf ait éclos trop tôt et a blessé grièvement la jeune fille. Mais qui a fait le coup ? Les Carrow revendiquent l'attentat, suppose-t-on, car lorsque l’adolescente a apporté l’oeuf au Ministre, elle lui a indiqué que c’était « de la part d’Amycus et Alecto Carrow ». Une nouvelle enquête pour le département de la Justice magique. On interroge des anciens mangemorts tel Regulus Black, notoirement connu pour son expertise en nécromancie, et on mène l’enquête à Poudlard et au département des Mystère où la carcasse de l’inferus dragon est actuellement conservé et examiné.

Dans le même temps, une arrestation spectaculaire se prépare ! Une petite équipe d’aurors et de duellistes des brigades magiques parmi lesquels Dahlia Prewett, Valur Fjalarsson, menés par Moira Oaks, la présidente-sorcière du Magenmagot et Kingsley Shaklebolt, le directeur du département de la Justice magique lui-même permettent la mise au fers du dernier Lestrange en cavale ! Mais tout ne s'est pas passé sans heurt et Kingsley est à présent dans un état critique, entre la vie et la mort.

>>>> Consulter les unes de Novembre pour en savoir plus.

“ Décembre 2003 – Noël comme Yule approchent. Si Noël est cette fête chrétienne, moldue, qui s’impose peu à peu par le biais des sangs mêlés et des nés moldus, les tenants des anciennes traditions et les sangs-purs préfèrent fêter Yule, le solstice d’hiver. La neige, le chocolat chaud, les réunions de famille. On est en droit d’espérer enfin un peu de calme dans le monde magique ! D’ailleurs, le chemin de Traverse s’est illuminé de somptueuses décorations : il est temps pour tout le monde de s’amuser au Marché de Noël ! Enfin un moment de pure joie et d’insouciance, aucun problème à l’horizon : Rita Skeeter dédicace son nouvel ouvrage Harry Potter, le-garçon-qui-a-survécu-pour-prendre-le-pouvoir, succès de librairie assuré, le Ministère commercialise une vague de produits dérivés tels les catalogues d’exposition de « Société Sorcière : mille ans d’histoire »,l’exposition dont le vernissage fut si fatal, et il y a même d’étranges et inquiétants stands le long de l’Allée des Embrumes. Rassurez-vous, cependant, le département de la Justice magique s’est fait fort de faire fermer les plus dangereux d’entre eux !

A Poudlard, la terrible Minerva McGonagall, l’odieux portrait d’Albus Dumbledore et le fourbe Regulus Black ont vaincu les réticences bougonnes du Directeur : il y aura bien un bal de Noël ! Le personnel est ravi, les élèves plus encore ! Et pour l’occasion, pourquoi ne pas inviter le groupe anglo-allemand le plus à la mode, plus célèbre même que les Bizzarr’Sister, Reissen ? C’est ainsi l’occasion pour Engel Bauer de faire trembler les planches de Poudlard, faire râler le directeur, ourdir un sombre complot contre le Ministre avec la collaboration d’Asao Watnabe et Pelagia Ollivander, deux élèves de la Chorale de Poudlard, et saluer son aimée, la divine Hékate Murphy, professeure d’étude des runes et oghams !

Mais l’année ne pourrait s’achever sans son petit complot des familles. Narcissa Malefoy rassemble autour d’elle ses fidèles partisans afin de décider de nouvelles actions menées : ses espions et partisans disséminés partout dans le monde de la Magie la décident à frapper un grand coup. Elle a appris de dérangeantes vérités concernant des disparitions de personnels du Ministère liées à l’enquête sur la mort de sa belle-fille. Se pourrait-il que quelqu’un cherche à effacer ses traces ? Se pourrait-il que quelqu’un au Ministère ait cherché à faire flamber une nouvelle guerre en éliminant le Ministre ? Pis, et si ce n’était pas lui qui avait été visé ? Si les vraies victimes étaient les Malefoy, amputés de l’un de leur membre, dotés d’une réputation noircie de suspects numéro un dans cette affaire ? Narcissa a décidé d’utiliser sa meilleure arme : la presse. On dirait que bientôt, tout bientôt, et en dépit de l’eau dans le gaz de son couple que tous les invités ont pu constater, l’Enchanteresse frappera un grand coup !

>>>> Consulter les unes de Décembre pour en savoir plus.

“ Janvier 2004 – La nouvelle année, enfin ! Avec elle, les bonnes nouvelles : Kingsley Shacklebolt a survécu à ses blessures et est revenu au Ministère saluer ses collègues ! Avec elle aussi, les bonnes résolutions et les grandes décisions ! Et quelle décision ! Voici que la révolte gronde à Poudlard dès le retour des vacances. Au dernier cours de potion de septième année de Potions, le professeur Black avait fait tester sur des boursoufs les antidotes de ses élèves. Il fallait empoisonner le Boursouf et le soigner grâce à une concotion réalisée en classe. Les plus fervents défenseurs de la cause animale s’offusque : mort au Tyran, libération pour les Boursoufs ! Le Boursouf Masqué, sans doute un élève (ou peut-être un professeur ?) de Poudlard, appelle tous ceux qui le veulent à venir opérer un raid dans la salle de potion pour libérer ces pauvres animaux maltraités. Manque de chance, la mission de sauvetage est un échec : les élèves qui soutiennent le Boursouf ne parviennent pas à s’accorder sur une marche à suivre et se font pincer par leurs enseignants ! Mais l’espoir demeure : le Boursouf Masqué réussit à s’échapper. Ce n’est que partie remise ; VIVE LES BOURSOUFS LIBRES !

Tandis que Poudlard s’affole, le monde de la magie aussi connaît de curieux rebondissements ! Narcissa Malefoy se met en mouvement : elle décide d’abord de faire fuiter dans la presse des informations inquiétantes : Augustus Rowle et Pavel Monroe, deux employés du Ministère intimement liés à l’enquête sur le décès d’Astoria sont portés disparus. Elle frappe encore plus fort le dimanche 19 janvier, lorsqu’elle fait donner en place publique un concert exclusif de Reissen pour les cinquante ans de son mari. Lucius, instrumentalisé par son épouse, ne peut qu’assister à l’événement, impuissant, sous son identité d’emprunt préférée, celle du Professeur Ernst Wilson, maître des sortilèges et chef de choeur à Poudlard. Sur scène, c’est l’anarchie. Reissen, fervents défenseurs de l’idéologie Sang Pur offrent un concert qui ne laisse pas indifférent, après une playlist particulièrement bien choisie pour exalter l’aristocratie conservatrice du Royaume Uni et rejeter le progressisme de l’actuel gouvernement, ils clôturent le spectacle sur leur nouveau tube, Mein Teil. On voit dans le clip, projeté magiquement derrière le groupe, un Harry Potter cannibale dévorer des enfants de Poudlard, symbolisant la corruption de la jeunesse par les idées de ce nouveau gouvernement. La chanson a été réalisée avec le soutien de certains membres de la chorale de Poudlard, à l’insu du chef de choeur, cet « Ernst Wilson » qui n’est autre que Lucius Malefoy, mais c’est le prélude de l’apocalypse. Alors que l’on commence à se disputer dans le public, l’aristocrate a pâli, découvrant amèrement que sa chère et tendre vient potentiellement de faire sauter sa couverture à Poudlard… Car il n’y a aucune chance que Severus Rogue ne punisse pas les coupables ayant instrumentalisé sous son nez, des élèves de son école, n’est-ce pas ?

Dans le public, l’anarchie commence et la réplique ne se fait pas attendre : un jeune photographe, Dennis Crivey, s’éloigne de la foule pour se poster au sommet d’un immeuble et envoyer un message clair sous forme de feux d’artifice. Dans le ciel, le nom de toutes les victimes du règne de Terreur de Voldemort, de toutes les victimes des idées conservatrices de cette aristocratie Sang Pur sur le déclin. La vérité ne sera pas oubliée. Dans le public, les pro-Malefoy et les pro-Potter commencent à s’affronter. Des brigades magiques sont dépêchées, et si Dennis Crivey parvient à s’échapper avec l’aide providentielle de son vieil ami directeur du département des Mystères, Archibald Rosier, ce n’est pas le cas de Camille Nott, soupçonné d’avoir été un mangemort dans ses jeunes années sans que le département de la Justice n’ait jamais pu le prouver et arrêté avec sa fille, la jeune Remy Nott pour trouble à l’ordre publique par deux brigadiers un peu trop zélés, Valur Fjalarsson et Khan Bohl.

Fuyant le trouble, Narcissa disparaît du lieu de son méfait pour rentrer chez elle, savourer sa victoire en compagnie de quelques amis proches de son cercle, comme Nigel et Melchior Fawley. A n’en pas douter, elle n’a pas fini d’entendre parler de son audacieuse stratégie de sape systématique des efforts du Ministère.

De retour à Poudlard, Severus Rogue, quant à lui, lance des battues pour faire main basse sur ce satané Ernst Wilson qui, en tant que chef de choeur, aura à répondre à sa direction des agissements de la chorale. Sentant le vent tourner, Lucius Malefoy prépare déjà sa fuite : il a pris ses dispositions pour bénéficier d’une solution de secours avec l’aide bien involontaire de Moira Oaks avec laquelle il entretient une correspondance clandestine et secrète.

>>>> Consulter les unes de Janvier pour en savoir plus.

“ Février 2004 – A Poudlard, dès le début du mois de février, ce n’est plus le Boursouf Masqué mais une chasse aux sorciers qui terrifie le Château : Severus Rogue demande que les instigateurs de la chorale se dénoncent, ou pire, soient dénoncés. Des dizaines de courriers lui sont envoyés, certains n’éprouvant aucun scrupule à user de la délation pour obéir au Directeur quand d’autres se sont déchirés pour éviter ce qu’ils considèrent être un outrage entre les murs du Château millénaire. Reste que deux adolescents sont interrogés, les Préfets de septième année Asao Watnabe et Pelagia Ollivander. Ils seront renvoyés dans la foulée, provoquant de vives réactions dans tout le monde magique alors que s’ouvre le même jour, à Londres, un procès historique.

Comme l’a annoncé le Ministre de la Magie quelques jours plus tôt, Engel Bauer et son groupe seront jugés pour trouble à l’ordre public, occupation illégale du parvis Gringotts, ainsi qu’une incitation à la haine. Les curieux amassés sur le Chemin de Traverse au moment de son discours auront été les témoins d’autres esclandres, menés notamment par Ronald Weasley, haïssant tous les jours un peu plus celui qui a pourtant été un jour son meilleur ami. Celui qui est véritablement parvenu, toutefois, à faire taire l’assemblée réunie, est Uriel Lewis. Quelle n’a pas été la stupeur de la foule quand il a réclamé au Ministre d’intensifier une autre chasse à l’homme, celle de celui qui aurait violé sa mère et ainsi, mené à sa naissance : Lucius Malefoy...

La société magique anglaise est étonnée de ne point trouver la désormais célèbre Présidente-Sorcière, Moira Oaks, à la barre ce qui sera désormais connu comme le Procès-Reissen. Il se murmure dans la foule qu’elle aurait refusé d’instruire pareille mascarade, et qu’Harry Potter aurait ainsi été forcé de se tourner vers Lord Melchior Fawley qui, lui, a mené d’une main de maître l’ensemble du Magenmagot vers le vote. C’est finalement vers Azkaban que tous les membres du groupe ont été envoyés le lendemain du procès, comme l’a placardé la Gazette du Sorcier sur tous les murs du Chemin de Traverse, avec pour plus longue peine celle pour celui qui a été désigné comme meneur de la bande, Engel Bauer.

C’est ainsi un véritable feuilleton judiciaire qui a été suivi par des centaines de sorciers – confinés – tout au long du mois de février, et qui a mené, sans aucun doute, à un revirement quant à la vision qu’a le grand public sur la politique globale du Ministre de la Magie. Harry Potter a en effet été accusé de museler la liberté d’expression de ses artistes, tout comme son allié le Directeur de Poudlard à été durement jugé par ses détracteurs pour s’être fait le juge et le bourreau d’une situation qui impliquait pourtant des mineurs...

>>>> Consulter les unes de Février pour en savoir plus.

“ Mars 2004 – Alors que le monde magique se remet tout juste des derniers événements, les choses ne semblent pas vouloir se calmer. La nuit du 10 au 11 mars, une assemblée extraordinaire prend place. Les Euthanatoï des îles britanniques sont appelés par Daniel Monroe, tête de famille, pour leur faire des révélations fracassantes. Celles-ci viennent alors que les Euthanatoï se trouvent de plus en plus en danger, dans le Royaume-Uni, avec des disparitions des leurs inexpliquées. Daniel Monroe informe alors que le Ministère discuterait l’interdiction de leur tradition sur le territoire. Il déclare également que l’attentat de l’inauguration, ayant pris la vie d’Astoria Greengrass, est bien de la main d’Euthanatoï . Il a toutefois été commandité par Harry Potter, et visait Narcissa Black-Malefoy, en priorité, ainsi que son fils, Drago Malefoy.
Suite à cette révélation, Monroe propose à tous ses invités de donner leur avis, qu'ils soient des Euthanatoï britanniques comme des membres de clans externes vivant sur les îles. Quelle démarche suivre, maintenant ? Faut-il chercher vengeance, dénoncer Potter, mettre l’affaire dans les médias ? Il est décidé, par vote des membres, que les Euthanatoi feront pression sur Potter...

Un renversement de situation tout aussi imprévisible se joue également, quelques jours plus tard, au cœur même des Terres de Feu. L’Enchanteresse célèbre à peine l’ouverture de la première maison, dont elle remet la clé à Molly Weasley, en appuyant sur le reste des efforts à faire, que Viviane Goyle-Lestrange élève la voix. Narcissa se plaignait du Ministère qui cherche, selon les rumeurs, à virer les Lords insurgés du Magenmagot. Quoi de plus normal, répond la jeune femme ? La prise de parole de la jeune sang-pure entraîne mille réactions. Nigel Fawley le premier. Le clan Fawley quitte les Terres de Feu, annonce-t-il et, bientôt, le monde britannique en saura davantage sur la Coalition qu'il lance, pour un nouvel espoir. Drago Malefoy rebondit aussitôt, retournant le poignard directement contre sa propre mère. Il propose un vote, immédiat, pour la dissolution des Terres de Feu. Si certains restent silencieux, d’autres encore, comme Theodore Nott, grincent immédiatement leur désaccord. Un vote de telle ampleur ne se fait pas dans pareille circonstance. Melchior Fawley, sage parmi l’assemblée, force alors sa voix céleste pour appuyer le silence et ramener au calme. Narcissa Malefoy, chamboulée, ne peut que se faire digne devant tous ces retournements. Si le projet ne convainc plus, que peut-elle contre tous ses alliés qui lui tournent le dos ? Le futur des Terres de Feu est des plus sombres.

>>>> Consulter les unes de mars pour en savoir plus.

“ Avril 2004 – Alors qu’au mois d’Avril, le Ministre tente de faire passer une nouvelle série de réformes pour le Magenmagot sobrement appelée la Loi-Potter, il semble que le monde politique anglais se prépare pour l’arrivée d’une nouvelle opposition. Plutôt nommée Coalition par ceux qui la vantent, viendra-t-elle terminer le manichéisme qui sépare le monde magique anglais depuis la fin de la guerre ? En tout cas, de façon quasi systématique, sans négociations, le Magenmagot vote contre les réformes de Potter. Moira Oaks, Présidente Sorcière, doit se faire porte parole malgré elle des refus portés coups sur coups. Il n’y aura pas de remise en compte de l’hérédité des titres, pas plus que les femmes n’accèderont au Lordship et ainsi, au vote.

Potter n’est pas le seul à vouloir faire bouger l’ordre établi : un petit groupe de professeurs à Poudlard souhaite que l’administration de leur Château puisse accéder à certaines requêtes. Entre autres, la préservation de la neutralité de Poudlard et la défense de la liberté d'opinion des élèves. Ils montent ainsi le premier syndicat de l’Ecole de Magie, et affichent sur les murs du château, un certain 11 avril, toutes leurs revendications. Ce jour-là, Severus Rogue signera dans le plus grand des secrets sa démission effective pour la fin de l’année scolaire.

>>>> Consulter les unes d'avril pour en savoir plus.

“ Mai 2004La Coalition - ce mot tourne en boucle dans les journaux, sur les lèvres de tous, attendu depuis des semaines maintenant. L’information, révélée courant mars, attise la curiosité. Qui se cache derrière la figure partenaire de Nigel Fawley, ancien avocat de renom, qui lance cette Coalition ? Toutes les révélations se font au 12 mai, alors que Nigel Fawley entre sur scène au bras de Moira Oaks, Présidente Sorcière du Magenmagot. À eux deux, ils souhaitent représenter un nouvel espoir, une nouvelle voie pour les sorciers. Ils allient progressisme et traditionalisme, en révélant les premières lignes de leur programme. Recalcul des taxes, ouverture du titre de Lord aux femmes et aux benjamins, protection des coutumes magiques britanniques, redynamisation des budgets du Ministère. De bien nombreuses propositions, mais sauront-elles convaincre les membres de la société britannique présents à l'assemblée ? La plupart attend de voir où ces belles paroles iront.

Rappelez-vous : en mars, les Euthanatoï ont décidé d'agir contre le Ministre de la magie anglais. Un groupe restreint de membres choisis se rend alors dans les bureaux du Ministre le 19 mai, un dossier conséquent de preuves sous le bras. Ils négocient, sans que le Ministre ne puisse dire mot, le passage immédiat dans la loi de la reconnaissance absolue de leur tradition, et d’une protection complète de leurs actes et rites traditionnels. Le monde politique est court-circuité, au matin du 20 mai, alors que la Gazette fait les grands titres sur une nouvelle folie de Potter. C’est en tout cas ce que représente le passage des traditions verbena, euthanatos, extatique et du chœur céleste au patrimoine magique immatériel de Grande Bretagne pour de nombreux sorciers. Les hermétiques mécontents arrivent en masse dans l’atrium du Ministère pour clamer leur colère. Entre brigadiers agités, réservistes du Ministère peu préparés à cette première esclandre, et les manifestants enflammés, la situation tourne vite au désastre. Les poings s'envolent, les sortilèges fusent, les brigadiers sont dépassés et, rapidement, le sang coule. La situation n'arrive à son terme qu'avec l'arrivée du Ministre, glacial, et de ses forces Aurors, qui scindent aussitôt les manifestants en deux. Potter déclare que tous les noms seront relevés, pour un passage devant le tribunal, mais que la priorité est aux premiers soins. Les doléances seront écoutées — mais Potter ne changera pas d'avis. Le décret sur le patrimoine reste dans la loi britannique.

Les sorciers n'ont pas fini de tomber de haut, ce mois de mai, car la Gazette dévoile l'arrestation du mangemort recherché depuis de longues années, Lucius Malefoy. Comment a-t-il été retrouvé ? Que va-t-il lui arriver ? Quid du reste de la famille Malefoy ? La tension est à son comble.

>>>> Consulter les unes de mai pour en savoir plus.

“ Juin 2004 - Personne ne pouvait s'attendre à cette révélation. Lucius Malefoy s'est rendu de lui-même à la justice, et il déclare Uriel Lewis, son fils bâtard, comme héritier du titre de Lord Malefoy. Personne ne pouvait s'y attendre, car l'interview exclusive de Pandora Parkinson avec le mangemort est un mystère complet. À tel point qu'à l'heure où le feuillet spécial paraît, la société britannique est tout autrement occupée à écouter sur les ondes télévisées et de radio, ou directement depuis le meeting politique en cours, le discours enflammé de Moira A. Oaks, à la tête de la Coalition avec Nigel Fawley. Ce discours, en réponse à la Loi Tradition passée dans la souffrance par le Ministre, est loin de plaire à tous. De là à faire débarquer les aurors, en furie, toutefois ? Intrigue en cours

La fin des examens à Poudlard sonne d'ordinaire le début des tranquillités. Le repos des élèves toutefois se voit bousculé lorsqu'une annonce ahurissante leur tombe dans les oreilles. Severus Rogue démissionne de ses fonctions : c'en est fini du professeur Rogue, à la tête de Poudlard. Élèves comme professeurs découvrent cela, au dîner du soir, secoués par le choc. Qui pourra bien prendre sa place ? Intrigue en cours

>>>> Consulter les unes de juin pour en savoir plus.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum