Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse
 :: Administration Générale ϟ :: Examen de la baguette :: Baguettes recensées

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sizhui Lin
MEMBRE
hiboux : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 10:05

Sizhui Lin
CORNE DE LICORNE
Nom Lin, nom du clan de son père, du clan dont il est l'héritier ; Prénoms Yuan 愿 (honnêteté) ; son nom d'usage est Sizhui 思追 désignant l'acte de guérison faite par un médecin ; Âge quinze ans ; Date de naissance 8 janvier 1988 ; Lieu de naissance domaine du clan Lin, Chine ; Signe astrologique Lièvre de feu ; Nationalité chinoise ; Statut Civil célibataire ; Préférences sexuelles bisexuel ; Statut du sang sang mêlé, comme son père ; Tradition Choeur céleste comme l'a été tout le clan avant lui  ; Baguette Sizhui utilise principalement sa voix pour faire de la magie, cependant, il trouve cela très difficile, bien plus difficile que la baguette trouvée en cachette dans les coffres forts des Lin. Cette vieille baguette en bois de cerisier avec un ventricule de boutefeu chinois sans doute arrachée à un ennemi suffisamment signifiant pour le clan pour qu'on garde sa baguette en trophée répond bien à sa magie ; Patronus n'en possède pas encore ; Dons aucun ; Pouvoirs aucun ; Particularités prend toujours son temps avant de parler anglais pour être certain de ne pas faire de faute de prononciation. Activité Professionnelle, études, métier, autre élève à Poudlard (temporaire) et fils de diplomate.
CARACTÈRE & ANECDOTES
Bienveillance Sizhui est quelqu’un de fondamentalement gentil et bienveillant. Il voit toujours le positif d’une situation ou d’une personne avant de supposer qu’on puisse lui vouloir du mal. Ce n’est pas de la naïveté, il sait parfaitement que la plupart des personnes arpentant le monde ne sont pas tous roses : sa mère en est un parfait exemple. Mais il refuse de se laisser consumer par la haine ou l’amertume. Douceur La culture raffinée qui est la sienne depuis sa naissance en a fait un adolescent doux et contemplatif. Calme et posé, il réfléchit la plupart du temps avant d’agir, même lorsque ses réactions sont un peu émotionnelles. Il est difficile de lui faire perdre son sang froid (mais pas impossible), et dans ces cas là, comme on dit « il faut se méfier de l’eau qui dort ». Curiosité Contrairement à son père qui est peut-être un peu plus ancré dans ses traditions que lui, Sizhui aime apprendre et découvrir de nouvelles choses. Il est curieux et ouvert sur le monde. Cela ne signifie pas qu’il n’accorde aucune importance à ses racines ou à sa tradition, mais il est peut-être un peu plus progressiste que son père, notamment en matière de magie. Après tout, ne s’est-il essayé au maniement de la baguette en cachette ? Discipline éduqué strictement depuis sa plus tendre jeunesse, Sizhui en a gardé un grand sens des convenances et des impératifs sociaux, ainsi qu’une certaine maîtrise de lui-même. Il est très important pour lui d’agir justement, moralement, droitement. En cela, il ressemble beaucoup à son père, les cavalcades romantiques en moins !
CURRICULUM VITAE

Yuan, Yinxiu & Sizhui

Le prénom d’un enfant se décide à la naissance dans la Chine impériale : un prénom composé d’un caractère unique pour l’enfant, puis un prénom d’usage composé de deux caractères lorsqu’il grandit. Yuan vient au monde dans un contexte troublé : le clan Lin a été affaibli par les exactions commises à son encontre, et le clan d’origine de sa mère a été décimé ou peu s’en fallait. Le couple bat de l’aile depuis ses débuts, et c’est à se demander comment s’est passée la nuit où le petit Yuan a été conçu. Si le père de famille est aux anges de voir cette petite bouille venir au monde et d’entendre le rire cristallin de son enfant, sa mère fait grise mine : elle a donné à l’ennemi un fils. Comment pourrait-elle aimer ce bébé alors qu’il lui rappelle tout ce que son clan a perdu à cause des Lin ? Très tôt, elle résout de tirer sa vengeance en arrachant à son époux ce qui lui tient le plus à coeur : sa progéniture.

Yuan est délaissé par sa mère, chéri par son père et sa grand-mère. Si son père a pressenti le nom deYinxiu pour son fils grandissant, « jolie musique », un événement viendra toutefois bouleverser ses plans. Âgé de deux an, Yuan est victime d’une tentative d’empoisonnement par sa propre mère. Par chance, une servante a sonné l’alerte, sauvant la vie de l’enfant. Sa gorge endommagée par le poison, cependant, ne laissera plus jamais entendre la même note suave. Les médecins font des miracles, mais c’est surtout la magie de l’enfant qui permet une guérison complète : dès lors, Sizhui s’impose dans l’esprit de tous. Sizhui, le guérisseur.

Chanter & apprendre

Le petit Sizhui ne montre pourtant pas d’intérêt particulier pour la voie de la médecine. Ce qui lui plaît, c’est l’histoire de son clan, l’histoire de la magie, l’escrime, la calligraphie et le chant. Sa voix est redevenue claire et pure en dépit de la tentative d’assassinat dont il a été la victime, au plus grand soulagement de son père qui redoutait déjà que son enfant fût condamné. Curieux de tout, il passe ses dix premières années à jouer dehors dans les plantations de bambou, apprendre à lire et écrire, à chanter, écouter les récits des temps anciens narrés de voix de maître par sa mémé, faire tourner en bourrique les servantes de la famille en cachant ses jouets dans toutes les pièces de la maison, se faire gronder puis réconforter par son père, réciter des poèmes, des formules, des chansons, apprendre les bases de la magie, se perfectionner à l’épée, apprendre à voler. Bon, pour ce dernier point, il n’a pas réussi, mais un jour, peut-être… On raconte que les grands guerriers des temps jadis pouvaient voler sur leurs épées, et pourquoi ne pourrait-il pas le faire d’abord ? C’est pas plus con que de voler sur un balai ou un tapis !

Enfant studieux, Sizhui a peu d’amis proches. Il faut dire que tout le monde connaît son statut d’héritier du clan ainsi que certains détails de sa vie personnelle : son père n’a jamais caché à Sizhui l’aversion que sa mère a pour lui. « Elle est malade », lui disait-il. « Tu n’y es pour rien, ce n’est pas dirigé contre toi personnellement ». Mais comment un enfant aurait-il pu ne pas le prendre personnellement ? Sa mère le déteste, il le voit bien dans son regard froid et ses gestes dénués de toute affection. Il y a, quand même, quelques jeunes gens de son âge avec lesquels il s’entend bien. Ces pauses amicales lui permettent de relativiser sa situation familiale particulière : il y a une femme dans la vie de son père. Arrivée un peu après ses cinq ans, il l’a toujours connue joviale et aimante. Et puis elle est tombée enceinte. Chacun sait que la petite fille est illégitime, hors mariage. Chacun sait que sa sœur est pareille. Très jeune, c’est le regard des autres que Sizhui doit affronter : le regard que l’on porte sur son père et sa famille. Mais qui pourrait comprendre que cette femme est plus une mère pour lui que sa propre mère ne l’a jamais été ?

Voix & baguette

L’adolescence vient, et avec lui la formation progressive de sa voix qui devient de plus en plus grave en se départissant des aigus de l’enfance. Il apprend ses premiers enchantements et ses premières chansons rituelles. Vestiges de la tentative d’empoisonnement, ou trop grande jeunesse, Sizhui éprouve de nombreuses difficultés à pratiquer la magie. Il n’est pas faible, pourtant, mais il n’a pas encore eu le déclic, ou sa voix n’est peut-être pas assez bien formée pour véhiculer sa magie. Cela l’angoisse : comment va-t-il bien pouvoir gérer tout un clan s’il n’est pas même capable de poser ses vocalises pour pratiquer la magie ? Oh, il est doué en escrime et se bat bien, il a une bonne mémoire et a assimilé les vertus de son clan, mais connaître Confucius et Sun Tzu, est-ce suffisant pour devenir un bon chef de clan ?

Jeté directement dans le bain sans même apprendre à nager, il apprend que le clan reposera sur ses frêles épaules un peu avant ses quinze ans : son père part en mission, détaché qu’il a été sur les côtes anglaises. Foutu ministère chinois ! Oh, il sait bien que son père doit accomplir sa mission, mais cela ne l’empêche pas de redouter sa charge de travail : il se trouve bien trop jeune pour déjà avoir le pouvoir entre ses mains. Heureusement, sa mère adoptive et sa grand-mère sont sur place. Cela le rassure.

C’est par un soir de février 2003, alors qu’il peine à dormir que Sizhui va faire une découverte révolutionnant sa vie. Décidé à tuer le temps, il affronte les éléments pour se promener au dehors et s’aventurer jusqu’au trésor de son clan. La grande salle au trésor n’est accessible que pour un tout petit nombre d’élus dont il fait partie. Il aime bien s’y rendre pour réfléchir : c’est calme, et voir tous ces objets exposés lui donne l’impression de se promener dans le musée du clan. Il y a, en outre, des livres précieux ou dangereux… Rien que du susceptible d’attirer un garçon curieux, pas vrai ? Quel mal y aurait-il à jeter un petit coup d’oeil de rien du tout ? Dans cette salle au trésor, de armes, des parchemins, de vieux artefacts et une baguette. Aussitôt, l’objet attire son attention. Il sait ce que c’est : il a entendu parler de cette invention occidentale qui servirait à mieux canaliser la magie. Certains d’autres clans utilisent des instruments de musique ou des morceaux de papier calligraphiés plutôt que leur voix. Son père les a toujours dédaignés un peu pour avoir besoin de ces instruments pour faire de la magie… Pourtant… pourtant ça facilite la chose, non ? Sizhui a appris la théorie derrière la magie : le pouvoir a besoin de quelque chose pour le focaliser, quelque chose sur lequel s’appuyer. Son clan utilise la voix, mais cela ne serait-il pas plus facile d’utiliser une baguette ?

Allez.
Juste un sort.
Pour essayer.

C’est ainsi que Sizhui commet l’irréparable aux yeux de ses paires : un sort, ça marche. Un deuxième, pour être certain. De fil en aiguille, l’adolescent se laisse corrompre par ce redoutable outil. Lorsqu’il chante, il lui suffit de l’avoir en main pour que tout lui semble plus facile : sa concentration est plus aisée, sa magie jaillit plus facilement. Oh, il sait bien pourquoi son clan n’utilise pas la baguette : comment se battre à l’épée si une main est occupée par un bout de bois ? Evidemment qu’utiliser la seule voix en temps de guerre est mieux… Mais c’est si aisé. Malgré lui, Sizhui ne cesse d’y revenir.

Angleterre & déception

Ses déplacements ne demeurent pas secrets éternellement : sa grand-mère le surprend finalement par une nuit de Décembre à se faufiler dans le trésor familial pour y emprunter la baguette, et s’essayer à quelques enchantements avec elle. Très vite, elle comprend le danger que représente l’instrument : si le garçon cède à la voie de la facilité, il ne pourra plus revenir à l’exigeante discipline du chant. Elle a bien remarqué qu’il semblait un peu moins patient que d’habitude dans ses exercices. Maintenant, elle sait la raison : pourquoi travailler plus dur quand on peut obtenir facilement le même résultat ?

Ni une, ni deux, elle jaillit pour exprimer toute sa désapprobation à son petit fils. En pleine nuit, elle le traîne jusqu’au foyer familial et contacte par voie de feu le père de Sizhui. C’est que le réseau de cheminette chinois est particulièrement efficace, même si le gouvernement anglais ignore tout de la connexion du domicile de l’ambassadeur au réseau. A n’utiliser qu’en cas de force majeur, leur a-t-on dit. C’en est un aux yeux de la grand-mère. Mingjue est mis au courant, l’enfant est sermonné puis envoyé en Angleterre où, puisqu’il tient absolument à utiliser une baguette, il ira contempler la déchéance de la magie occidentale directement aux premières loges : à Poudlard.

Sizhui se retrouve ainsi catapulté dans une école dont il ne sait rien, quatre jours par semaine : les vendredi, samedi et dimanche, il reste avec son père bien décidé à « reprendre en main » son éducation. L’adolescent n’arrive pas à savoir s’il a de la chance ou s’il a contrarié son père au-delà du possible.

Une seule chose est sûre : avant qu’il ne parte pour l’Angleterre, son père s’est assuré qu’il ait en sa possession la baguette qui a précipité son départ.
FT. le choupinet Zheng Fan Xing (avouez qu'il a une bonne bouille) ; Pseudonyme Catharsis ; Âge 24 ans ; Comment as-tu trouvé le forum ? par mon papa  :smi7: (in rp, je vous rassure) ; Un petit mot à ajouter ? ça fait un moment que je voulais tester autre chose que du forum manga, c'est mon premier HP, je flippe à mort  :what:  ; Ta fréquence de connexion le week-end, sûr, et parfois en semaine quand mes études me laissent le temps  :smi28: .






Dossier scolaire
POUDLARD (admission temporaire)


LIBRE
5e année ?
chorale
club de potions


BUSES & ASPICS
Cours suivis : sortilèges, métamorphose, potions, botanique, DCFM, Sciences moldues, Histoire de la magie, Astronomie

serait-il possible qu'il n'ait pas d'option afin d'avoir un cursus un peu plus 'allégé' pour lui permettre de travailler le week-end avec son père ?


Mingjue Lin
MEMBRE
hiboux : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 10:09
Mon fils :smi44: :smi45: :smi46:

Génial ! Je suis aux anges <3
(Même si ça veut dire que Papa va devoir revenir de son coup de foudre sur l'une de tes camarades de classe :smi35: )

Finis vite cette fiche, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de lui, mon petit bouchon :toto:
Sizhui Lin
MEMBRE
hiboux : 28
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 10:14
Effectivement ! Je ne veux pas d'une belle-mère à peine plus vieille que moi, oh :shocked: Faut les surveiller, ses parents, ici ! Et c'est ambassadeur en plus ! :smi2:

Merciiiii J'ai la pression, maintenant, j'espère que je ne te décevrai pas :smi19:
Archibald Rosier
ADMINISTRATRICE
hiboux : 1394
pictures :

Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse 1564215303-3095c565cfbdfadfb9d795d407c03d12
pour toi, je changerai l'or en fer,
& le paradis en enfer
Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse Tumblr_n5esgvY5lU1rvtlumo6_250
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 10:15
Un petit sushi qui se perd entre nos pattes, qui plus est avec un pré-lien déjà établi, voilà un personnage qui s'annonce intéressant. Un moustique à corrompre :smi2:

Peut-être va t'il apporter un peu d'ambiance zen au sein des couloirs de Poudlard :smi36: C'est qu'au milieu de tous ces chômeurs de mangemorts reconvertis, y en a bien besoin :smi29:

C'est un plaisir de t'accueillir parmi nous petit lotus :troll:
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à harceler le staff :bath: :smi87:
Bienvenue
:sushi:


ps: je ne savais pas que @MINGJUE LIN était un PEDOBEAR :beard: :smi6:
A. Josiah N'Da
MEMBRE
hiboux : 386
pictures : Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse Voodoo-ppl
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 10:23
Mais j'adoooore tous nos déserteurs de forum mangas qui se retrouvent par ici :smi62:

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche :smi19:


We built sandcastles that washed away. I made you cry when I walked away, and although I promised that I couldn't stay, baby, every promise don't work out that way.
by wiise
Mingjue Lin
MEMBRE
hiboux : 51
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 10:24
Maieuh T-T

(Archie : il a crushé sur Pelagia, c'est pas de sa faute si elle est si jeune T-T Et puis... hé ! Elle est majeure quand même, dit-il pour se rassurer :smi4: )
Moira A. Oaks
ADMINISTRATRICE
hiboux : 544
pictures : Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse 2a81f2d9648eea69cede3e41fb250de1
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 11:05
Mais qui voilà donc ! J’avais entendu comme quoi notre Mingjue jouerait peut-être les rabatteurs et me voilà ravie de rencontrer bouille aussi choupie (oui, il l’est !)

Bienvenue sur ton premier forum HP, petit scarabée ! Ne crains rien, sauf de ne jamais en repartir : nous tâcherons d’y veiller … Neutral

Si tu as la moindre question, surtout n’hésite pas à nous les poser ! Bon courage pour la rédaction de ta fiche ! Je n’ai aucun doute quant à sa qualité. Hâte de te compter parmi nous !

@Mingjue Lin La Justice vous observe, monsieur l’ambassadeur… >.>


Lucius A. Malefoy
MODÉRATRICE & MJ
hiboux : 519
pictures : Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse Giphy
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 12:23
diantre ! C'est que les beaux gosses aux cheveux noirs ça se reproduit =D

Sois le bienvenue avec cette bouille toute mignonne =D J'ai hâte de voir ton personnage déambuler dans Poudlard =D j'espère que tu seras sage en cours =D

Si tu as la moindre question, notamment sur les choristes célestes, fais nous signe =D Tu peux aussi contacter @Severus Rogue si tu as des questions sur les modalités de présence de ton personnage à Poudlard =D

Bon courage pour la fiche =D


ARISTOCRATY
Orion Fleury
MEMBRE
hiboux : 415
pictures : Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse Tumblr_p4ken0PLur1sx1fcmo2_400
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 12:43
Comme les autres, j'ai bien envie de voir ce personnage débarquer en jeu (et faire tourner en bourrique son petit papa ? :toto:) Bienvenue et bonne rédaction de fiche I love you


To dream the impossible dream
To fight the unbeatable foe ; to bear with unbearable sorrow ; to run where the brave dare not go ; to right the unrightable wrong ; to love pure and chaste from afar ; to try when your arms are too weary ; to reach the unreachable star
Severus Rogue
MEMBRE
hiboux : 1945
pictures : Lin Sizhui - les voyages forment la jeunesse UQKrvcx
TEATIME is always epic with englishmen | ALWAYS in love with his dear Lily | BOOKS lover | MAGISTER es potionis
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Aoû - 15:05
Mais ce mignon petit bout °°
On lui en pincerait les joues °°

...
Quoi ? la joueuse derrière Sevy aussi est sensible aux charmes orientaux !

Bienvenue à toi sur le forum <3 Je suis ravie que TE soit ton baptême du feu en matière de rp non-manga et non-asiatique °° Compte sur nous pour que tout se passe bien ^^

Si tu as des questions, n'hésite pas =)

Pas de souci pour intégrer ton personnage en cours d'année scolaire à Poudlard, ou au début de l'année (selon l'histoire de ton perso et ce que tu auras décidé avec Mingjue ^^) et pas de souci non plus pour adapter ton programme scolaire =) à priori ton personnage sera à Poudlard pour le temps seul du mandat paternel, donc on peut tout à fait assouplir =) Si tu as des demandes particulières, d'ailleurs, n'hésite pas =)

Pelagia (que je joue, le crush du papa) a hâte de rencontrer Sizhui pour lui dire à quel point son papa il est bizarre //PAN


PUTTING DEATH IN BOTTLE

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum