Let's Rock Hogwarts - Asao
 :: Administration Générale ϟ :: Examen de la baguette :: Baguettes recensées

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Asao Watnabe

Asao Watnabe
MJ
hiboux : 98
Ven 4 Jan - 18:28
WATNABE Asao
COEUR D’OCCAMY
Nom Watnabe, ça arrive quand son père est Japonais et sa mère Irlandaise...  ; Prénoms Asao, Tomas un prénom choisi par chaque parent, pas de jaloux ; Âge 21 ans ; Date de naissance 8 décembre 1982 ; Lieu de naissance Dublin ; Signe astrologique Scorpion ; Nationalité Nippo-Irlandais ; ses parents sont des moldus installés à Dublin ; Statut Civil célibataire ; Préférences sexuelles bisexuel ; Statut du sang né moldu ; métissage nagin ; Tradition Ordre d'Hermès ; maison Flambeau  ; Baguette Acacia caractériel vient donner la réplique à un coeur de boutefeu chinois, la baguette est de facture japonaise, 31 cm, particulièrement rigide et difficile à utiliser ; Patronus Bitis Albanica, petit serpent d'Afrique du Sud, espèce supposément disparue et particulièrement venimeuse ; Dons Fourchelang,merci le sang nagin planqué dans l'arbre généalogique. Oreille Absolue Ce n'est pas un don magique, et cela permet pourtant à notre descendant magique de percevoir la magie sous forme de mélodie plutôt que sous forme de gerbes colorées, ou de formules magiques ; Pouvoirs / ; Particularités Musicien. Et il le vit bien. Activité Professionnelle, études, métier, autre 7e année, Pouffsouffle.
CARACTÈRE & ANECDOTES
Asao est ce que d’aucun pourraient qualifier, et en toute courtoisie, bien entendu, un « fouille-merde ». Exceptionnellement doué en métamorphose et sortilèges, il tend à dédaigner ce plan de carrière tout tracé pour ambitionner de devenir journaliste, pour pouvoir mettre son nez dans toutes les affaires du monde, ou bien directeur du département de l’éducation magique pour pouvoir intervenir dans les affaires de Poudlard et embêter son monde. Il s’est très vite rendu compte que, pour mettre efficacement le bazar, rien ne valait mieux que d’être du bon côté de la loi !

Ces grandes ambitions ne sont toutefois pas pour tout de suite : le jeune homme est revenu en septième année à Poudlard, bien décidé à obtenir ces fichus ASPIC, et avec mention Optimale, s’il vous plaît ! Il paraît, de nos jours, que le diplôme fait le sorcier, alors… pensez bien qu’il se soumet de (presque) bonne grâce à la cause. Mais surtout, côté magie noire, Asao n’est pas fou : il a beau être un électron libre, il a aussi un sens inné que l’on pourrait appeler « instinct de conservation », vous devriez essayer parfois, c’est très utile pour une tâche toute simple : rester en vie. Il est plutôt anxieux quant à la situation politique actuelle. C’est pourquoi, après l’obtention de ses ASPIC, il est bien décidé à devenir l’heureux possesseur du lieu le plus sûr du monde de la sorcellerie en équipant la maison familiale de tous les sortilèges de protection les plus poussés qui soient. Et pour cela, le garnement a été obligé de s’inscrire au cours d’Art Obscur pour savoir contre quoi il veut lutter… Autant dire qu’il est bougon, bougon, bougon.

Son autre grande ambition est d’organiser un concert rock dans la salle des Trophées de Poudlard avant la fin de ses études, mais étonnamment, il est peu probable que le Directeur Rogue ou la Sous-Directrice McGonagall accèdent à sa demande, pourtant fort bien formulée. Cette vieille chouette risquerait surtout de lui filer des heures de colles !

D’un tempérament plutôt libertaire et quelque peu impétueux, il n’est pas étonnant que sa tendance au coup d’éclat lui vaut de connaître assez bien les petites habitudes de ses professeurs en matière d’heure de colle. Il n’a ainsi pas son pareil pour copier des lignes avec panache, nourrir des créatures dangereuses, récurer les trophée et les armures à la brosse à dent, nettoyer des chaudrons, classer des livres dans les rayonnages de la bibliothèque. Toutes ces compétences sont naturellement indispensable à tout sorcier qui se respecte.

En raison de ses origines Nagin lointaines, Asao a une affinité certaine avec la magie, qu’il a hérité de son arrière-grand mère paternelle. Il est le premier de la famille à en hériter, de sorte que ses parents n’ont jamais eu l’impression que la magie existait avant de recevoir une missive de Poudlard et la visite de Severus Rogue. De ce fait, il lui arrive de temps en temps de percevoir une vibration, presque une mélodie, dans les lieux de pouvoir ce qui l’y fait se sentir particulièrement à son aise. Ainsi, il se sent très bien au Château et auprès de la communauté Nagin aux alentours du Mont Fuji. A l’inverse les lieux trop pauvres en magie l’indisposent, et lui donne l’impression de fonctionner au ralenti.

Sa plus grande fierté à ce jour, enfin, est l’invention d’une solution de teinture capillaire équipée d’un bouclier magique. Nombre d’enseignants se relaient pour percer le mystère de son ébouriffante coloration rose, sans grand succès pour le moment. Mais peut-être apprécient-ils secrètement cette exubérance ce qui les fait essayer de rompre l’enchantement avec un peu moins de conviction que ce qu’il faudrait pour détruire le charme ?
CURRICULUM VITAE


8 décembre 1982 – Un petit Asao naît dans une maternité moldue de Dublin. C’est un beau bébé dont le crâne est surmonté de quelques touffes brunes parfaitement normales (diantre). Ses parents deux expatriés du Japon, parfaitement moldus, merci bien, Hibuki et Yue Watnabe sont aux anges. Tout se passe pour le mieux dans le meilleur des mondes. Le petit Asao est un enfant sage, éveillé, qui n’aime rien de plus que courir dans le jardin et écouter de la musique.

9 octobre 1987 – Le petit Asao va sur ses cinq ans la première fois que son pouvoir magique se manifeste. Chassant le papillon d’automne dans le jardin, il finit par tomber accidentellement en se prenant les pieds dans un lacet mal fait (la tuile, quoi). Mais au lieu de se faire mal, il rebondit comme un ballon dans l’herbe tendre. Ses parents, témoins de l’événement, en sont interloqués, mais comme leur fils ne semble pas avoir remarqué quoi que ce soit, ils se convainquent eux-même d’avoir mal vu la scène.

18 octobre 1987 – Le petit Asao récidive. Au cours d’un jeu un peu trop remuant dans la maison, il percute une table basse et fait vaciller le vase posé dessus. Après quelques hésitations, l’objet fait un tour sur lui-même, et demeure posé bien droit sur la surface du bois. Yue, témoin de la scène, ne peut s’empêcher de penser que son fils n’est peut-être pas tout à fait normal, et décide de prêter une attention toute particulière à l’enfant. Elle est plus curieuse qu’apeurée, néanmoins.

1e septembre 1988 – Asao, scolarisé à domicile jusqu’à présent, se rend à l’école pour la première fois. Il a cinq ans, des petites fossettes sur ses joues rondes lorsqu’il sourit, et un charme exotique pour tous les enfants dublinois qu’il fréquente. C’est sur le chemin de l’école, en passant devant une boutique de musique qu’il voit pour la première fois une guitare électrique. Le gamin s’arrête, les yeux remplis d’étoiles. Sa décision est prise : Il sera le plus grand rockeur de tous les temps, quoi que cela veuille dire. Il demande aussitôt à sa mère de l’inscrire au solfège !

9 septembre 1990 – Asao peut enfin commencer à étudier un instrument de musique. Bien entendu, il aspire à choisir la guitare, mais le cours est complet. Il se rabat sur le violon où, étonnamment, il semble doué d’un talent naturel. Peut-être une manifestation de ses pouvoirs ?

7 août 1993 – le petit Asao devient grand. Sa jeunesse assez calme, où l’enfant s’adonne à la musique, fréquente les enfants de son âge, et grandit harmonieusement entre ses deux cultures, japonaises et irlandaise, est soudainement bouleversée. Albus Dumbledore en personne arrive un soir chez lui pour rencontrer ses parents et discuter avec eux de l’intégration de l’enfant au sein de Poudlard. D’abord incrédule, son père est tenté de refuser, mais la mère d’Asao, plus intuitive, abonde plutôt dans le sens du directeur. Le plus simple, finalement, est de demander à l’enfant. Le bonhomme, alors âgé d’une dizaine d’années, explique avec aplomb à Albus Dumbledore que la magie, ça ne l’intéresse pas, ce qu’il aime, lui, c’est la musique. Intriguée, le directeur de l’établissement lui demande de lui jouer quelque chose est est aussitôt convaincue qu’il y a plus que de la simple magie à l’oeuvre. Il se renseigne sur la famille, d’apparence moldue, et trouve une arrière-grand mère paternelle qui semblerait bien être une nagin. Restée au Japon et dotée d’une exceptionnelle longévité, l’ancêtre en question est interloquée d’apprendre qu’un de ses descendants, un garçon en plus, a hérité de quelques talents. Elle est partagée entre curiosité et dédain pour ce métisse.

Pendant deux ans, Asao part vivre au Japon pour aller à la rencontre de la communauté Nagin. Là, il rencontre Machi, une jeune nagin d’un an de plus que lui avec laquelle il se forme, et qu’il apprécie bien. La fillette serpent lui apprend notamment des insultes bien senties en fourchelang, ce qui provoque l’ire de leurs professeurs. Jugeant, au bout de deux ans, qu’Asao était suffisamment « stable » pour envisager une scolarité normale, on lui laisse le choix entre continuer au Japon ou retourner à Poudlard. Ses parents lui manquant beaucoup, Asao opte pour le retour sur les îles anglaises.

1e septembre 1995 – Asao est en route pour la première fois de sa vie, vers l’école de sorcellerie. Petit bout d’homme aux traits asiatiques dans une robe de sorcier où il se sent mal à l’aise, il est perdu non pas dans des manuels de sorcellerie, mais bien dans des partitions de musique. L’enfant a peur : il aurait dû rentrer bien plus tôt à l’école de sorcellerie, et il ne sait pas s’il arrivera à nouer des amitiés.

23 décembre 1995 – Asao rentre enfin chez ses parents après un premier semestre qu’il juge déroutant : il s’est vite aperçu qu’il ne ressentait pas les choses exactement comme le reste du monde. Très doué en sortilèges et en métamorphose, il est en revanche une bille dans la plupart des autres matières. Son activité musicale est, finalement, la seule chose qui l’intéresse : qui a besoin d’une baguette magique lorsqu’il peut utiliser un violon ? Asao apprend les deux, par sécurité. Les élèves qui l’entourent sont sympathiques, mais leur incapacité à percevoir la musique de la magie est un peu agaçante.

2 juin 1996 – Enfin ! La première année est terminée, plus que six ! En son fort intérieur, Asao sait qu’il ne survivra jamais sept ans à Poudlard sans tenter de décoincer un peu tous ces anglais réfractaires à sa grande découverte musicale : LE ROCK. Heureusement, il a pu compter sur la chorale de l’établissement et les cours du professeur Flitwick, métisse comme lui, qu’il a toujours adoré pour progresser sur sa voie musicale et magique.

7 décembre 1996 - Asao est percé à jour par Minerva McGonagall au cours de sa deuxième année. Est-ce sa capacité à se métamorphoser en chat, ou ses redoutables pouvoirs de sous-directrice de l’école ? Toujours est il qu’il lui faut bien l’admettre : oui, oui, oui il avoue tout sous l’oeil pétillant d’Albus Dumbledore, il a essayé de faire entrer une guitare électrique à Poudlard, et s’il avait lu l’Histoire de Poudlard, il aurait su qu’elle n’aurait pas fonctionné dans l’enceinte de l’établissement et que sa tentative ne servait donc à rien. En son for intérieur, Asao prend une grave décision : il va ensorceler l’instrument pour le faire fonctionner dans Poudlard… Enfin, dès que la sous-directrice lui aura rendue la guitare confisquée...

3 février 1997 – c’est à partir du milieu de sa deuxième année qu’Asao devient plus indiscipliné. Le rock, c’est la liberté, c’est l’indépendance : et en plus, à quatorze ans, l’adolescence pointe le bout de son nez. Il essaie de sécher de temps en temps, mais se rend vite compte que c’est un mauvais calcul. C’est à cette époque là, aussi, qu’il commence à devenir un habitué des heures de retenue. Les seuls cours où il se tient à peu près à carreau sont ceux de sortilèges et de métamorphose. Il y excelle et se sent un peu obligé d’être attentif. Lui qui avait toujours su passer à peu près inaperçu lorsqu’il s’agissait de dormir en Défense contre les Forces du mal est désormais percé à jour : quel est le con qui a nommé Severus Rogue à ce poste, sérieux ?

19 mars 1997 – Asao est puni une énième fois, et contraint de ranger la bibliothèque pour purger sa peine. C’est la première fois qu’il passe devant la réserve de laquelle semble s’échapper une petite mélodie. Ayant l’oreille particulièrement musicale, il interrompt son activité pour noter cette musique qu’il n’entendra plus jamais, mais dont il se souviendra toute sa vie : sa quête du son ultime vient tout juste de débuter !

2 juin 1997 – C’est le coeur lourd qu’Asao reprend le Poudlard express : Albus Dumbledore, l’homme qui est venu lui annoncer qu’il est un sorcier, est mort, tué par on-ne-sait qui. L’adolescent n’est pas stupide : la guerre vient de frapper à sa porte. Il l’a toujours sentie venir, mais cette fois, elle est là. Il vont tous crever, eux, les métisses, les nés moldus. Voldemort est aux portes de Poudlard.

28 août 1997 – Un homme se présente chez les parents d’Asao, la mine fermée. Envoyé par « un professeur de votre fils » qu’il ne nomme pas, il enjoint toute la famille à aller se cacher au Japon quelques temps, pour la durée de la guerre. Se méprenant, Asao pensera pendant des années que Filius Flitwick vient de lui sauver la vie. C’était Severus Rogue. Toute la famille fait ses valises pour le Japon. Ils ont pris très au sérieux l’annonce.

29 août 1997 – Pendant que le monde de la magie est secoué d’apprendre que nul autre que le mangemort Severus Rogue est désormais directeur de Poudlard, une innocente famille sommeille dans l’avion qui les mènera au Japon.

5 septembre 1997 – pour la première fois depuis son entrée à l’école, Asao retourne au Japon. Il est plus qu’heureux d’y retrouver la jeune Nagin avec qui il a continué de correspondre activement, Machi. Même s’il n’est lui-même qu’un lointain descendant de Nagin, il se sent plus à son aise au Japon qu’à l’école. Sa scolarité est interrompue, on hésite à l’envoyer à Mahoutokoro, mais on préfère finalement l’éduquer « en famille » au sein de la Maison Flambeau de l'Ordre d'Hermès, un groupuscule auquel appartient la communauté Nagin qui s'est donné pour mission de lutter contre le mal. Asao apprend que l’une des matriarches de la communauté, Mitsuko, n’est autre que son ancêtre. Bougonne, bourrue et exigeante, Asao ne peut que l’adorer.

14 mai 1998 – Asao apprend, un peu après la bataille, la chute de Voldemort. Etrange sentiment, quand il lit la nouvelle. La guerre lui a paru si lointaine pendant un an, et voici qu’elle resurgit tout à coup avec ses souvenirs trop précis. La mort de Dumbledore, les images d’un Poudlard détruit. Sur les photos qu’il peut collecter, l’adolescent dans sa seizième année, revoit les visages de ses professeurs : Minerva McGonagall semble éreintée, Filius Flitwick paraît avoir pris dix ans, ou vingt, et c’est à peine s’il reconnaît la mine sombre d’Aurora Sinistra. Severus Rogue est le grand absent… Il prend sa plus belle plume pour écrire à ses anciens professeurs et remercier Flitwick de l’avoir fait mettre en sécurité.

19 juillet 1998 – Des lettres lui parviennent d’Angleterre, enfin ! Quelle n’est pas la surprise du jeune homme d’apprendre par un billet commun, signé de McGonagall et de Flitwick qu’ils ne sont pour rien dans l’avertissement reçu par ses parents. Revoir les petits caractères de leurs écritures manuscrites réconforte pourtant étrangement l’adolescent. Il apprend que Poudlard ne sera probablement pas rouvert pour la rentrée 1998, les dégâts ayant été trop importants. Il décide de rester au Japon un an encore. Il en profite pour découvrir la vie nocturne du Tokyo magique, ce qui inclut des guitares électriques, des bars underground et des teintures capillaires audacieuses. L’ado rebelle devient un jeune adulte toujours aussi rebelle.

1e septembre 1999 – C’est un jeune adulte de dix sept ans, qui reprend ses études à Poudlard en troisième année. Le petit gars sent qu’il aura du mal à s’intégrer. Il a presque cinq ans de plus que ses camarades et se résout à fréquenter surtout des sixièmes et septièmes années.

24 avril 2000 – La troisième année d’Asao est bien entamée : entre colles, escapades nocturnes, chorale et heures passées à lire des partitions qu’il se fait envoyer par hibou par sa maman et cours divers, le jeune homme désormais  n’a pas beaucoup le temps de s’ennuyer. Il a opté pour la divination et l’arithmancie en guise d’option. Contrairement à bon nombre de ses collègues, le Quidditch ne l’intéresse pas. On le considère comme le gars gentil, un peu bizarre, parfois un peu mêle-tout, toujours dans ses partitions, cela lui va. Il a peu d’amis, et la plupart sont dans la chorale de l’établissement. Il ne se sent pas concerné non plus par les rivalités entre maisons au sein de l’établissement. C’est officiellement le grand frère aux cheveux roses des Pouffsouffles. Il continue de mener l’enquête pour savoir lequel de ses professeurs l’a fait mettre en sécurité et finit par découvrir que c’était Severus Rogue. Estomaqué, il ne sait comment réagir. Pour faire bonne mesure, Severus Rogue lui file une heure de colle pour « indécence capillaire ». Le con.

1e septembre 2000 – Le voici reparti pour sa quatrième année alors que l’assassinat du Ministre, Henry Stones, défraie la chronique. Un coup des Mangemorts, paraît-il. Rien d’extraordinaire, si ce n’est qu’il tarde à Asao d’être sorti de Poudlard pour bénéficier d’un peu plus de liberté : sa pratique musicale étant potentiellement magique, il ne peut se produire où il le souhaiterait, ni se mêler à des orchestres moldus aussi librement qu’il le voudrait. Il a aussi très hâte de pouvoir abandonner certains cours une fois ses BUSE passées : les potions ou l’arithmancie, par exemple qui ne représentent pas un grand intérêt à ses yeux. De toute façon, si ce ne sont pas des partitions, ça ne l’intéresse pas.

9 janvier 2001 – Asao remet la main sur la partition qu’il avait écrite après avoir entendu une étrange musique dans la réserve des années plus tôt. Il ne sait toujours pas quel sens donner à ces notes, et rechigne à en parler au professeur Flitwick ou aux Nagin de son entourage, même si tous seraient sans doute de bon conseil. Il y a quelque chose d’intime entre lui et cette musique, une sorte d’émotion étrange qu’il veut retrouver pour lui-même. Il se met à composer des variations sur la mélodie dans l’espoir de retrouver ce son unique et toute la charge magique qu’elle porte. Ses tentatives demeurent infructueuses.

1e septembre 2001 – Asao s’apprête à rentrer en cinquième année. Cela a quelque chose d’effrayant : Asao a été nommé préfet pour sa maison, les BUSE se rapprochent et le jeune homme ne sait toujours pas quoi faire de sa vie. Il décide alors d’essayer plein de choses sur un coup de tête. En sus de la chorale de l’établissement, il s’inscrit également au club de duel au sein duquel il se montre plutôt doué, et dans le club de journalisme où il découvre avec intérêt une utilité à sa foutue manie de tout savoir sur tout le monde, et apprend à transplaner. Il travaille ses BUSE d’arrache-pied, mais s’octroie toujours quelques soirées pour la musique. Toujours la musique… Et une correspondance soutenue avec Machi.

29 janvier 2002 – Le jeune homme se réveille en sursauts. Il lui semble avoir entendu à nouveau cette mélodie qui l’obsède à intervalles réguliers d’année en année. Ni une, ni deux, Asao se lève et tente d’en trouver l’origine, sans grand succès. Il sort même de sa salle commune mais finit par se faire pincer dans les couloirs de l’établissement, à errer comme un fou en quête d’un son perdu. Cela lui vaut naturellement une sévère retenue et une perte de points substantielle pour sa maison. Bravo le préfet, quoi !

25 mai 2002 – Asao passe enfin ses BUSE, le coeur dans les talons. Il a, comme tous les étudiants, l’impression d’avoir tout raté, en particulier les potions. Il obtient également son permis de transplaner du premier coup, non sans satisfaction.

10 août 2002 – Le hibou tant redouté arrive enfin : les résultats de ses BUSE. Ses résultats, dans l’ensemble, sont plutôt acceptables, et lui permettent de continuer les options de son choix. Le jeune homme pousse un immense soupir de soulagement et n’en profite que davantage de ses vacances au Japon. Il profite de cette occasion pour courir les soirées underground avec Machi et assister à tous les concerts possibles et imaginables des scènes alternatives nippones. Cela lui fait du bien d’être loin des tensions qui règnent dans le monde de la magie anglaise. Potter a vraiment l’air de faire n’importe quoi au pouvoir...

1e Septembre 2002 – la sixième année commence, et avec elle, l’heure du choix sonne. Il lui faut décider quelles matières il continuera d’étudier. Ne sachant que faire de sa vie, il joue la sécurité : il opte pour Métamorphose et Sortilèges, deux matières qu’il aime particulièrement, ainsi que Défense contre les forces du mal et les Runes. Ces dernières lui ont toujours semblé familières, comme une langue connue de lui, mais simplement oubliées, et dont il aime particulièrement la musique. Il demande aussi à s’inscrire en Arts Obscurs… quel meilleur moyen de lutter qu’en apprenant à connaître ce contre quoi on s’oppose. Il continue bien entendu son activité soutenue dans la chorale de Poudlard où il aime par-dessus tout se rendre, au sein du club de duel et de celui de journalisme. Ces activités extra-scolaires ont pour lui le goût de la liberté après les cours, et il aime particulièrement le fait que les professeurs se fassent discrets en leur sein.

1e Septembre 2003 – Dernière année pour Asao. Il n’a toujours pas la moindre idée de ce qu’il souhaite faire « plus tard ». Ce « plus tard » devient d’ailleurs affreusement proche. Il a appris pendant l’été qu’il était en lice pour le prix Bamabus Finkley d’aptitude exceptionnelle aux sortilèges, et que ses enseignants souhaitaient le voir présenter ses travaux à la prochaine Conférence internationale de métamorphose. Ces deux promesses de distinction, s’il réussit à faire ses preuves, le placeraient directement dans la « cour des grands » puisque l’on compte, parmi les anciens lauréats, rien de moins qu’Albus Dumbledore. Cela ne manque pas d’inquiéter Asao qui ne se sent pas particulièrement carriériste. De même, sa nomination en tant que préfet en chef…Mais qu’a fumé le directeur ? Severus Rogue marque tout de même quelques points dans le coeur d’Asao en organisant ce fameux cluedo géant qu’il trouve « brillant ». Le reste du personnel n’a pas eu l’air particulièrement jouasse pour sa part…

Asao est aussi très intrigué par le jeune maître en sortilèges qui a prit la suite de Filius Flitwick parti courir le monde. Le gars est chef de choeur comme son prédécesseur, en plus : c’est forcément quelqu’un de bien, cet Ernst Wilson !

FT. Hideto Matsumoto ; Pseudonyme Raphaël ; Âge 28 ans (vieux, vieux monsieur) ; Comment as-tu trouvé le forum ? j’y joue Harry ; Un petit mot à ajouter ? chaussette ? ; Ta fréquence de connexion ça a été aléatoire depuis quelques mois, avec le nouveau job, ça devrait aller mieux.




Dossier scolaire
POUDLARD


POUFFSOUFFLE
7e
PRÉFET EN CHEF
CHORALE
JOURNALISME


BUSES & ASPICS
Cours suivis : Sortilèges ; Métamorphose, Défense contre les forces du mal, Arts Obscurs, Etude des Runes.
Résultats aux BUSE : si déjà passées (pour les élèves de 6e et 7e année)
- Sortilèges – O
- Métamorphose – O
- Potions – E
- Botanique – A
- Défense contre les Forces du Mal – O
- Sciences Moldues – E
- Histoire de la magie – D
- Astronomie – A
- Arithmancie – E
- Étude des Runes – O

Severus Rogue

Severus Rogue
MONSIEUR LE DIRECTEUR
hiboux : 2079
pictures : Let's Rock Hogwarts - Asao UQKrvcx
TEATIME is always epic with englishmen | ALWAYS in love with his dear Lily | BOOKS lover | MAGISTER es potionis
En ligne
Ven 4 Jan - 18:56
MON DISCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIPLEUH °° <3 \o/

Je suis ultra contente de te revoir par ici :smi44:

Bonne chance pour la réécriture complète de l'histoire, je sais que tu en avais chié sur la V1, je compatis donc pour la V2 :natmar2:

Si t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas, tu connais la boutique <3


PUTTING DEATH IN BOTTLE

Archibald Rosier

Archibald Rosier
MODÉRATRICE
hiboux : 1553
pictures :

Let's Rock Hogwarts - Asao 1564215303-3095c565cfbdfadfb9d795d407c03d12
pour toi, je changerai l'or en fer,
& le paradis en enfer
Let's Rock Hogwarts - Asao Tumblr_n5esgvY5lU1rvtlumo6_250
Ven 4 Jan - 20:37
le petit sushi :smi15:
ça se mange?
personnage délicieusement excentrique en perspective :smi36:
tu connais la maison :smi51:

Augustus Rowle

Augustus Rowle
MODÉRATRICE & MJ
hiboux : 499
pictures : Let's Rock Hogwarts - Asao Giphy
Ven 4 Jan - 21:23
Délicieux petit bout de chou rose !
Quel plaisir de voir cette bouille-là resurgir des ténèbres ! J'ai de très bons souvenirs de jeu avec l'alter-ego vampire aux cheveux roses !

Dommage qu'il ne soit vampire, les nuit auraient été amusantes =D

Hâte de voir le gamin en jeu =D


Sanglantes rencontres

Ava Jones

Ava Jones
MEMBRE
hiboux : 93
Ven 4 Jan - 23:06
Gnahahahah :smi84: (oui, c'est constructif, je sais).

Je suis vraiment heureuse de revoir cette petite bouille (et puis hide quoi ❤️). Je suis vraiment curieuse de voir ce qu'Asao va donner sur du HP. Bon courage pour la fiche et hâte de te croiser dans le château.

PS : Hufflepuff rules da world ! :cissy:

Invité

Invité
Sam 5 Jan - 10:33
Re Bienvenue Mister :smi41: :smi40:

Çà promet d'être mouvementé à Poudlard :smi10:
Bon courage pour la suite de ta fichette Smile

Asao Watnabe

Asao Watnabe
MJ
hiboux : 98
Sam 5 Jan - 11:35

@Severus Rogue : Merci ! Mais à choisir, j'veux plutôt devenir le disciple de @Lucius A. Malefoy, il a de plus beaux cheveux !

@Archibald Rosier le sushi est de retour (et ça se mange toujours, oui !)

@Augustus Rowle Oui, c'est vrai que t'as connu l'alter-ego à canines. Nan, il mord pas, celui-là, mais si t'as envie de t'amuser un peu... !

@Ava Jones, avec un nom pareil, et la meilleure maison de Poudlard... ON EST OBLIGÉS DE LA FAIRE, CETTE SOIRÉE ROCK !

@Snejana C. Andersson Merci beaucoup !

Allez, fiche finie, RIP le staff !

Lucius A. Malefoy

Lucius A. Malefoy
Crinière enchanteresse
hiboux : 535
pictures : Let's Rock Hogwarts - Asao Giphy
Sam 5 Jan - 11:44
Enfin quelqu'un qui reconnaît ma supériorité capillaire =D
Viens, sois mon premier partisan, Asao !


ARISTOCRATY

Asao Watnabe

Asao Watnabe
MJ
hiboux : 98
Sam 5 Jan - 11:47
Uniquement si on peut organiser des soirées rock chez toi :smi7:

Orion Fleury

Orion Fleury
MEMBRE
hiboux : 427
pictures : Let's Rock Hogwarts - Asao Tumblr_p4ken0PLur1sx1fcmo2_400
Sam 5 Jan - 12:02
Quel personnage ! :leuv: il nous faudra un lien. Bienvenue I love you


To dream the impossible dream
To fight the unbeatable foe ; to bear with unbearable sorrow ; to run where the brave dare not go ; to right the unrightable wrong ; to love pure and chaste from afar ; to try when your arms are too weary ; to reach the unreachable star

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum