éternité gémeau
 :: Vivre folles aventures ϟ :: Domaine de Poudlard :: Bibliothèque & sa Réserve

Archibald Rosier
ADMINISTRATRICE
hiboux : 1394
pictures :

éternité gémeau  1564215303-3095c565cfbdfadfb9d795d407c03d12
pour toi, je changerai l'or en fer,
& le paradis en enfer
éternité gémeau  Tumblr_n5esgvY5lU1rvtlumo6_250
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Aoû - 22:42
l'éternité gémeau
camille & archibald

« Comment tu m'as demandé la lune, comment j'ai été la chercher. Comment tu t'es jeté dans la houle sans fond, comment je t'ai accompagné  »
Flash Back – Octobre 1970
Poudlard – Deuxième année à Serpentard
(Part I) Bibliothèque (première rencontre)



« Bonjour »


Comme un cheveu dans le brouet.
Comme un tam-tam dévalé du ‘que pouic’.
Comment aurait-il pu s’obstiner aux confins de l’héliotrope ?

La curiosité pour pétrole, la sournoiserie en tison, c’est l’imposture divulguée à ses ocelles, Icare au zénith des astres, dessus quelques gouyats. Mais pour qui se commouvoit le férin cagagnou* ? Si adamantin aux cabourds* et aux piottes,  si léthargique aux piquesses* et marmules*,  il miroite dans le sillage des adonides comme un poch* en soif de liche. Mais à qui est donc dédié ce ronron d’égards, cette gargamelle cintrée en grime ? Pour qui se gribouille cette besaine de famine? Un banneret de curiosité,  une huître dans un océan mystérieux, voilà ce qu’il est ! Le patronyme roule entre chaque synapse, humecte la fovéa et mouille le labre d’une ignoble absinthe.  

Camille Nott.
Nott Camille.

Si le prénom est aussi délicieux qu’un yaourt, le nom est comme un ‘étouffe-chrétien’* sur les papilles. Mais le chiard est antinomique à ses racines. Il l’a vu, sous une poêlée de cils carmélites, dans la bawete* de ses prunelles claque-faim. Il a vu, ce p’tit pouyon*, ce surréaliste faquin, la morne clarté parmi bêtes asservies. L’auréole n’est qu’un leurre. Un accessoire sous lequel se muche porcif de félonies. Un vrai boute-feu sous la pudibonde écaille.

C’est divin, ça mérite donc archéologie !

Infusé d’ambition et d’avidité, l’altesse des falordes s’en quête à l’assaut des récifs. Sera-t-il phosphore ou fleuve impassible ? Les flots nacrés de brumailles, Archibald guigne sans faillir la nymphe masculine sur l’autre rivage. Un mètre d’égide, un bastion de chêne entre leurs paumes juvéniles. La première paire fricote avec ouvrage, la seconde tripatouille dans une tohu-bohu de phalanges. Patient dans l’impatience, avachi comme un fiérot alcyon, Béhémot s'embaume d'une âcre passion et creuse le râble pour mieux jucher maxillaire dans le crucifix de ses radius. Regarde moi petit crotale!



Lexique
Cagagnou (crasse, merdeux ; jargon toulousien)
Cabourds (idiot, brute ; jargon toulousien)
Piottes (idiotes ; jargon toulousien)
Poch (alcoolique ; jargon breton)
Piquesses (peste ; jargon breton)
Marmules (costaud ; jargon breton)
Bawete (trou ; jargon wallon)
Pouyon (poussin ; jargon wallon)
Etouffe-chrétien (saveur étouffante)


(c) DΛNDELION
Camille Nott
MEMBRE
hiboux : 1115
pictures : éternité gémeau  Tumblr_mwow238Zyd1qgghb8o8_250
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 1 Sep - 17:15
éternité gémeau


Âme solitaire.

Éaque se nourrissait rondement dans son intime thébaïde.
Opuscule poudreux entre les mains, le serpent s’était claquemuré entre deux rideaux de parchemins. Palimpseste, vélin et divers ondoyants inondaient les étagères. Les phalangettes déroulaient les pages dans un craquètement coi, pruines éparses. Les pages dégueulaient les mots dans une buvarde harmonie. Englouti dans le descriptif de quelques potions, Camille s’abreuvait de l’accalmie ambiante. ‘Une petite potion fongiface pour ce cher Abbot ?’  Le contour d’une gouaille esquissait ses labres. Seul le froissement de ses arachnéennes sur le coinstot droit supérieur des pages frémissait dans l’ouate. Sanctuaire contre les brèles, la bibliothèque était devenu son lieu de complaisance. Battement muet et nard vétuste accoisaient l’humeur.

La densité de son attention s’était cependant laissée taquiner par une ‘bogue’. La commissure de l’œil avait saisi un lantiponnant accostage. L’omniprésence d’un ardélion. ‘encore un parasite’ Il se sentait épluché, décortiqué jusqu’à la moelle. Derniers outrages sur son contour. La mordication de cet inquisiteur lui écorchait un frisson. Inflexible carcasse dont le moindre tissu se sentait écartelé. Les prunelles toujours piquées sur les pages, la patience s’écaillait à tire-d’aile. Il aurait pu faire fi de cette mouche du coche si son omniprésence ne lui lichottait pas l’échine d’une râpeuse assidue. Mâchoire écrasée et tempe pugnace accusaient un agacement balbutiant. ‘ À trois je l’envoie paître…Un, deux, Tr… ‘

« Bonjour »

‘Trooo- …’  « Hum ? » Ronron bourru duquel pissaient bien des beuglantes dont ; ‘Hum c’est à moi que tu parles ? Hum tu ne vois pas que je suis occupé ? Hum tu ne sens pas que je n’en ai absolument rien à foutre de toi ? Hum tu m’énerves déjà ? ‘ – Une infinité de délations à l’égard de l’enquiquineur. L’ennui soulignait copieusement ses lucarnes, le sourcil gauche renchéri d’un bourrelet contrarié. « Plaît-il ? » Suçoir éduqué calquait civilement rogneuse cuistrerie ; ‘Pourquoi tu viens m’emmerder ?’ Piquouse crucifiait la bienséance que lui exigeait l’étiquette. 'Finalement je  testerais bien sur lui la potion fongiface he he'

Dardant finalement les alcôves voisines de ses incisives, il se confondait d’un chétif liard d’émoi devant le relief inquisiteur de son vis-à-vis. Ses quinquets rutilaient de ce qui s’approchait d’une ‘gastrolâtre curiosité’ ? ‘Une pelote’ Il se sentait comme une pelote de laine devant un raminagrobis.

« Tu veux quoi Rosier ? » L’accord susurre avec animosité.

Un têtard qu’il avait rapidement cacheté à son nom lors de la répartition du choixpeau magique. Un nom épars lors des mondanités auxquelles ses parents le clamplinaient. Sobriquet dépouillé de caractère pour son absentéisme. ‘Petit bidard qu’il était’

Sa mémoire étreignait également ce nom pour la qualité de son assiduité en cours. A priori, il était moins jacques que les autres. L’impudique hardiesse qu’il avait exhibée à l’encontre de Malefoy soulignait sa personne d’une obole d’attention. Nott se gaussait encore de sa binette indignée. . Ce n’était  sûrement pas son quotidien d’être déculotté avec autant de cachet.

À sa différence, cette canaille affectionnait le bétail.

« J’imagine que tu n’es pas là pour me compter licornes et sombrals ? »


(521 mots)


vocabulaire :

- Éaque : Fils de Zeus et d’égine, souffre de solitude sur une île déserte où son père l’y a déposé.
- Thébaïde : lieu isolé et sauvage, où l’on mène une vie austère, calme et solitaire
- Derniers outrages : viol
- À tire-d’aile : rapidement
- Mouche du coche : quelqu’un d’inutile
- Raminagrobis : chat



(c) AMIANTE


Royal misanthrope

Il grogne et boude, mais ne mord (presque) pas.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum