Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés
 :: Salon de Thé & Bar à chats ϟ :: Archives :: Fiches présentation

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité

Invité
Mar 19 Mar - 17:14

Pansy Parkinson
Crin de Sombral
Nom Parkinson ; Prénoms Pansy; Âge 23 ans ; Date de naissance le 10 novembre 1979 ; Lieu de naissance Londres ; Signe astrologique Pansy est scorpion, la rancune tenace, la superbe magnétique et les railleries amères au bord des lèvres. Elle est similaire aux vagues qui s'écrasent et se figent dans le temps, elle s'enfonce plus profondément sous la neige, remuant les creux sombres à l'intérieur.  ; Nationalité Britannique. Anglaise pour être précise puisqu'elle est née dans la capitale. Elle a un dédain qu'elle ne parvient pas toujours à masquer pour les gens de la campagne ou les écossais. ; Statut Civil Il n'y a pas de griffes plantées dans son cœur, elle y veille jalousement ; Préférences sexuelles elle aime les courants d'air qui savent se mouvoir tout autour d'elle ; Statut du sang Cela ne veut plus dire grand chose maintenant, la guerre s'est étalée - trop grande - au fond des iris. Le sang n'a qu'une couleur lorsqu'il est arraché aux veines.  ; Tradition Longtemps le poids du sang et celui de sa maison lui ont été sacerdoce, et puis, la guerre est venue. Dorénavant, elle baigne en eaux troubles, le regard un peu perdu et la moue récalcitrante sur des lèvres peintes d'un rouge qui ne monte plus aux joues  ; Baguette bois de pommier, 25cm, semi souple, coeur de licorne ; Patronus un saumon argenté ; Dons elle a le sarcasme facile et elle érige parfois l'impolitesse en art véritable. Ça compte ? ; Pouvoirs pas spécialement ; Particularités Enfant unique d'un couple déjà vieillissant, Pansy est la seule héritière rendant le spectre d'une fin de famille bien trop palpable. Activité Professionnelle, études, métier, autre Elle a fait ses classes à Poudlard dans la maison Serpentard, la compagnie aussi pleine de grâce que dangereuse. Les ennemis d'hier sont toujours ceux d'aujourd'hui et bien que le doute s'est insinué, que les actions se sont fait plus justes, elle garde sa langue acide à leurs égards. Le temps lui a appris à voir les choses autrement mais certainement pas à tolérer ceux qu'elle a détesté avec tant de passion.
CARACTÈRE & ANECDOTES
Jalouse La mémoire des êtres est tout sauf fiable. Elle change d’un esprit à un autre, se modifie sous les sensations diverses et se dissout parfois sous les volontés cachées. Pansy voudrait tant - bien plus que ce que sa personne pourrait avaler. Elle a voulu Drago et ses baisers qu'il a offert à d'autres, des amitiés éternelles qui sont aujourd'hui disparues, la gloire et les louanges qui se sont transformés en opprobres et diffamations. Tout ça pour que des cendres glissent sur ses doigts défaits. Alors l’œil se fait sombre tandis qu'elle suit la progression de ceux qui possèdent, la jalousie pointe, implacable et brûlante au bords des cils drapés d'un mascara épais. ; Hautaine Elle a longtemps cru qu'il fallait chercher des validations chimériques, dans les compliments moqueurs de Blaise, dans les rires diaphanes de Daphné, dans les bras fuyants de Drago. Il lui a fallu un certain temps pour comprendre qui elle pouvait être, qui elle pouvait devenir, pour s'accrocher enfin aux firmaments d'une volonté obscure. Longtemps, elle l'a fait par bravade, se sentant supérieure par la couleur de sa cravate, par son sang, par sa fortune, mais elle devine dorénavant qui elle est et l'affiche avec une morgue aventureuse pétrie de doutes incandescents. ; Perdue Les fondements de ses croyances ont longtemps été solides, du granit sous des pluies battantes. La tempête qu'a été sa dernière année à Poudlard, puis les suivantes, ont drastiquement changé la donne pour les plonger dans un brouillard épais. Lorsque les Carrow se sont emparés de l'école, Pansy n'a pas hésité à rejoindre ses amis et les rangs de la Brigade Inquisitoriale. L'ivresse du pouvoir et l'attrait de la contrainte ont fait le reste. Un temps. Après plusieurs semaines, Pansy n'a plus vraiment su ce qui était pire : les nuits remplies de duels et de cris douloureux, la peur incisive dans les regards de ses camarade à son passage, ou les nuits passées assises, à attendre sans cesse que quelque chose d'autre ne se passe. La fin de la guerre, le retour d'Harry, les sacrifices et les dommages collatéraux lui ont laissé un gout amer, une impression de monstruosité latente chez ceux qu'elle a toujours connu et chérie, ceux qu'elle croise et surtout, en elle-même. Innocence once lost can never be regained... ; Vaine Elle aime le vert et ses effrois, le rouge et sa brûlure. Ce sont ses peintures de guerre qu'elle arbore en défi silencieux, les vêtements prêt d'un corps qu'elle a longtemps considéré comme trop pulpeux. Ils peuvent l'appeler vaine, la croire obnubilée par son apparence, le nez rond et les cheveux brillants en cascade sage sur des épaules dénudées. Elle sait le pouvoir que l'apparat peut offrir. Elle se sait quelconque, manquant du naturel de toute ces filles si jolie, mais peu lui importe. Elle est sorcière et tout est magie. La mode et le maquillage, les crèmes et les couleurs frivoles sont autant d'extension de sa propre volonté. Le bleu favorise les échanges parfois cruels, le vert ose, le rouge contraint, le rose séduit, le blanc engage, l'or étincelle, le noir révèle ... elle sait et elle use à outrance. ; Sarcastique La langue est acide et les mots sont venins. Elle est plus fragile que son air guindée ne suggère, plus écorchée par la vie que son armure laisse à penser. Elle devine que ce qu'on lui refuse, il va falloir le prendre d'une manière ou d'une autre. ; Passionnée Les passions rôdent et elle tâche de les faire taire. Elle n'y parvient pas, la façade craquelle sous le poids des réalités entravées. ; Intuitive Elle s'écoute, agit spontanément, se donne et s'offre pour finalement se reprendre. Sa langue est électrique et frappe avec des mots oubliés depuis longtemps, certains jamais parlés auparavant, des voix qui vibrent sur des longueurs d'ondes étrangères qu'elle puise immanquablement au fond d'elle-même. Elle se trompe si souvent pourtant... ; Rancunière La rancœur est vénéneuse et durable. C'est d'un œil plein d'une incompréhension sombre et soulagée qu'elle a vu Harry revenir même si les mots, eux, ont gardés la marque d'un dédain éternel. Elle n'a pas désir de passer outre mais elle est si épuisée par des choix qui n'ont pas toujours été les bons. En vérité, elle leur en veut autant à eux qu'à elle même.
CURRICULUM VITAE

And when you love someone, you do not make them tell war stories. A war story is a black space. On the one side is before and on the other side is after, and what is inside belongs only to the dead.”
― (Catherynne M. Valente, Deathless)


Latius iam disseminata licentia onerosus bonis omnibus Caesar nullum post haec adhibens modum orientis latera cuncta vexabat nec honoratis parcens nec urbium primatibus nec plebeiis.

Nam quibusdam, quos audio sapientes habitos in Graecia, placuisse opinor mirabilia quaedam (sed nihil est quod illi non persequantur argutiis): partim fugiendas esse nimias amicitias, ne necesse sit unum sollicitum esse pro pluribus; satis superque esse sibi suarum cuique rerum, alienis nimis implicari molestum esse; commodissimum esse quam laxissimas habenas habere amicitiae, quas vel adducas, cum velis, vel remittas; caput enim esse ad beate vivendum securitatem, qua frui non possit animus, si tamquam parturiat unus pro pluribus.

Dum apud Persas, ut supra narravimus, perfidia regis motus agitat insperatos, et in eois tractibus bella rediviva consurgunt, anno sexto decimo et eo diutius post Nepotiani exitium, saeviens per urbem aeternam urebat cuncta Bellona, ex primordiis minimis ad clades excita luctuosas, quas obliterasset utinam iuge silentium! ne forte paria quandoque temptentur, plus exemplis generalibus nocitura quam delictis.

Adolescebat autem obstinatum propositum erga haec et similia multa scrutanda, stimulos admovente regina, quae abrupte mariti fortunas trudebat in exitium praeceps, cum eum potius lenitate feminea ad veritatis humanitatisque viam reducere utilia suadendo deberet, ut in Gordianorum actibus factitasse Maximini truculenti illius imperatoris rettulimus coniugem.

Et quoniam mirari posse quosdam peregrinos existimo haec lecturos forsitan, si contigerit, quamobrem cum oratio ad ea monstranda deflexerit quae Romae gererentur, nihil praeter seditiones narratur et tabernas et vilitates harum similis alias, summatim causas perstringam nusquam a veritate sponte propria digressurus. Latius iam disseminata licentia onerosus bonis omnibus Caesar nullum post haec adhibens modum orientis latera cuncta vexabat nec honoratis parcens nec urbium primatibus nec plebeiis.

Nam quibusdam, quos audio sapientes habitos in Graecia, placuisse opinor mirabilia quaedam (sed nihil est quod illi non persequantur argutiis): partim fugiendas esse nimias amicitias, ne necesse sit unum sollicitum esse pro pluribus; satis superque esse sibi suarum cuique rerum, alienis nimis implicari molestum esse; commodissimum esse quam laxissimas habenas habere amicitiae, quas vel adducas, cum velis, vel remittas; caput enim esse ad beate vivendum securitatem, qua frui non possit animus, si tamquam parturiat unus pro pluribus.

Dum apud Persas, ut supra narravimus, perfidia regis motus agitat insperatos, et in eois tractibus bella rediviva consurgunt, anno sexto decimo et eo diutius post Nepotiani exitium, saeviens per urbem aeternam urebat cuncta Bellona, ex primordiis minimis ad clades excita luctuosas, quas obliterasset utinam iuge silentium! ne forte paria quandoque temptentur, plus exemplis generalibus nocitura quam delictis.

Adolescebat autem obstinatum propositum erga haec et similia multa scrutanda, stimulos admovente regina, quae abrupte mariti fortunas trudebat in exitium praeceps, cum eum potius lenitate feminea ad veritatis humanitatisque viam reducere utilia suadendo deberet, ut in Gordianorum actibus factitasse Maximini truculenti illius imperatoris rettulimus coniugem.

Et quoniam mirari posse quosdam peregrinos existimo haec lecturos forsitan, si contigerit, quamobrem cum oratio ad ea monstranda deflexerit quae Romae gererentur, nihil praeter seditiones narratur et tabernas et vilitates harum similis alias, summatim causas perstringam nusquam a veritate sponte propria digressurus.
FT. Ella Purnell, J'ai hésité avec d'autres visages qui auraient tout aussi bien convenu à vrai dire; Pseudonyme Esty ; Âge J'ai les os qui craquent ; Comment as-tu trouvé le forum ? Partenariat I guess ? ; Un petit mot à ajouter ?  :smi79:  ; Ta fréquence de connexion Une ou deux fois par semaine environ.

Severus Rogue

Severus Rogue
MONSIEUR LE DIRECTEUR
hiboux : 2079
pictures : Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés UQKrvcx
TEATIME is always epic with englishmen | ALWAYS in love with his dear Lily | BOOKS lover | MAGISTER es potionis
En ligne
Mar 19 Mar - 17:16
Haaaaaaaan *w*

Une Pansy °°
Joie !
Bonheur !

Bienvenue sur le forum, charmante demoiselle !

J'ai très hâte de découvrir ce personnage sous ta plume <3 Je ne connaissais pas la miss Purnell, mais elle est splendide <3

Bon courage pour la fiche <3 Si tu as besoin de quoi que ce soit ou situ as des questions, n'hésite pas, bien entendu ^^


PUTTING DEATH IN BOTTLE

Invité

Invité
Mar 19 Mar - 17:41
Nom d'une écaille de dragon :smi9:
Pansy, ce choix divin, ce joli serpent :smi44:
Je suis joie de voir cette minette débouler :smi51:
Et je dois dire que le choix d'avatar est exquis et se calque bien au personnage :smi6:
Que dire de cet entremets de plume, tout à fait délectable à la lecture :smi40:

Citation :
DONS elle a le sarcasme facile et elle érige parfois l'impolitesse en art véritable. Ça compte ?
:smi68:
je vénère :smi29:


il me tarde de lire la suite :smi67:
bienvenue petit hibou :smi87:
si tu as moindre question, n'hésite pas à harceler le staff :smi101:

Edwa D. Black

Edwa D. Black
MEMBRE
hiboux : 251
pictures : Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés BlondLeafyBluewhale-small
Mar 19 Mar - 17:57
Mon héroïne :smi40:

Bienvenue sur le forum Pansy (ou devrais-je dire Lady Parkinson :smi46: )

J'adore ce personnage dans les livres et les films, j'ai hâte de voir comment tu vas l'incarner :smi53:

Bonne chance pour la fiche :smi62:

Regulus Black

Regulus Black
MODÉRATRICE & MJ
hiboux : 667
pictures : Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés Tumblr_pu25h00PqW1xy9vvgo2_500
Mar 19 Mar - 17:58
bonjour et bienvenue sur notre forum

Je suis ravi du choix de personnage qui promet dans un contexte comme le nôtre. Certainement que Draco est ravi de recroiser dans le coin sa vieille complice de Poudlard (N'est-ce pas cher ami ?)
D'ailleurs, je plussoie : beau choix d'avatar. Très Serpentard, si vous voyez ce que je veux dire.

Si tu as des questions, nous sommes à ta disposition.
Nous avons tous hâte de pouvoir lire la suite de ta fiche, et de te valider pour jouer avec toi ^^ (Draco semble déjà fan d'ailleurs).


P.S. : ma propre fille qui me supplante dans les messages ><

Lucius A. Malefoy

Lucius A. Malefoy
Crinière enchanteresse
hiboux : 535
pictures : Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés Giphy
Mar 19 Mar - 20:41
Une Pansy =D
C'est Noël =D
Même si mon fils n'a jamais voulu l'épouser =O
Tristesse T-T

Blague à part, bienvenue sur le forum =D J'espère que tu t'y plairas !
Bonne chance pour la rédaction =D

Au besoin, tu sais que tu peux nous harceler !


ARISTOCRATY

Orion Fleury

Orion Fleury
MEMBRE
hiboux : 427
pictures : Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés Tumblr_p4ken0PLur1sx1fcmo2_400
Mar 19 Mar - 21:00
C'est tellement chouette de voir une Pansy ! :leuv: J'aime déjà tout ce que je lis (y compris ce patronus trop mignon mais chut :smi19: )


To dream the impossible dream
To fight the unbeatable foe ; to bear with unbearable sorrow ; to run where the brave dare not go ; to right the unrightable wrong ; to love pure and chaste from afar ; to try when your arms are too weary ; to reach the unreachable star

Invité

Invité
Mer 20 Mar - 14:33
Oh là là cet accueil :canardsev: :smi63: !!

@Severus Rogue  Merci tout plein :smi72: j'avance, j'avance, il ne me manque plus que l'histoire et ce sera bon. J'espère sincèrement que l'interprétation vous conviendra et il ne faudra pas hésiter à me dire ou me reprendre si nécessaire. Je ne manquerai pas de venir vous embêter si besoin est ! Merci beaucoup :smi82:

@Drago Malefoy Ouhhh Drago ! J'ai super hâte de pouvoir établir un chouette lien avec toi qui plus est (j'ai lu ta fiche et celle de Greengrass of course, je suis :smi83: ). Il me tarde de vous rejoindre également. Surtout n'hésite pas s'il y avait des éléments importants que tu voulais voir mis en place etc Je m'adapte facilement! Merci pour ton joli mot ! (est-ce que je fais jurer Pansy quand elle est très très énervée ou qu'elle a un verre dans le pif? hinhinhin :smi6: )

@Edwa D. Black Oh Edwa est si jolie :smi40:  *l'adopte* C'est la première fois que je joue Pansy (et en fait, la première fois que je joue une serpentarde :smi27: ) sooooo surprise surprise :hilare: Merci !

@Regulus Black REGULUS :smi44: (laisse moi fangirliser sur ce perso un peu :smi63: ). Merci beaucoup pour ton mot et ravie de voir que le FC convient. J'ai hésité avec deux trois autres fc mais hé, de fait, elle a un véritable petit air serpentard sur pas mal de photos donc c'est parfait. Comme je ne suis pas très attachée aux avatars ce n’est pas bien important.

@Lucius A. Malefoy Tu fais bien de souligner le manque de gout désastreux de ta progéniture :hilare: Merci beaucoup Lucius, ça fait plaisir de voir ce personnage interprété d'ailleurs, je ne crois pas l'avoir jamais vu joué véritablement. J'ai super hâte de pouvoir te lire!

@Orion Fleury Merci tout plein pour ton gentil mot et je glisse des bonbons dans ta poche pour avoir remarqué le patronus :smi65: :smi82:

Moira A. Oaks

Moira A. Oaks
ADMINISTRATRICE
hiboux : 622
pictures : Pansy Parkinson - Il n'est pas de passion profonde sans quelques cruautés 2a81f2d9648eea69cede3e41fb250de1
Mer 20 Mar - 14:42
Oh, mais quel délicieux choix de personnage... :smi65:

Bienvenue miss Parkinson !
J'adore les premières lignes que j'ai eu l'occasion de lire. Tellement hâte d'en découvrir plus... :smi19:

Tu fais des heureux, sois-en sûre ! :smi62:

Et puis le saumon quoi.... Neutral Neutral Neutral


Carys Vaughn

Carys Vaughn
MEMBRE
hiboux : 177
Mer 20 Mar - 17:21
Oh j'aime ce personnage d'amour, c'est un de ceux sur lequel j'ai le plus écrit, j'ai tout hâte de voir ce que tu vas en faire ! Je suis déjà bien enjouassée par ton petit chapeau, je pense que mon DC sera plus à même de fréquenter ta miss, faudra qu'on potasse ça *.* Courage pour la suite et fin ! :leuv:


   

Nid wy'n gofyn bywyd moethus,
Aur y byd na'i berlau mân:
Gofyn wyf am galon hapus,
Calon onest, calon lân.

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum