EVENT #6 | HEUREUSES RÉJOUISSANCES
 :: Salon de Thé & Bar à chats ϟ :: Archives :: RP archivés

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Severus Rogue

Severus Rogue
MONSIEUR LE DIRECTEUR
hiboux : 2140
pictures : EVENT #6 | HEUREUSES RÉJOUISSANCES - Page 6 UQKrvcx
TEATIME is always epic with englishmen | ALWAYS in love with his dear Lily | BOOKS lover | MAGISTER es potionis
Dim 28 Avr - 15:48
HEUREUSES RÉJOUISSANCES
EVENT #6



Le sourcil s’égare dans les broussailles de mèches dérangées par la hâte. « Mon petit » ? Le masque est recomposé après la frayeur de la bataille et baguenaude sur les traits. Spectre d’une inquiétude pour ce gaillard… Quelle gaudriole ! Quelle plaisanterie ! Avant même que ne s’égrène réponse, le silence est rompu par Harry Potter, et l’acidité de la réponse est diluée dans le verre, tuée dans l’oeuf par ce petit con de Ministre… Ne peut-il même me laisser le plaisir d’une joue verbale avec l’irrésistible et agaçant cerbère de ma jeunesse ?

Les choses suivent leur cours et je m’en sens dépossédé du pouvoir décisionnel. J’admire l’efficacité de la mise en place d’un périmètre de sécurité par la diligence des aurores et langue de plomb en place. Il y a quelque chose de beau dans la création de ces barrières. Quelques secondes durant, je laisse le fil des conversation rouler, absorbé par les gestes esquissés, les incantations murmurées. Un instant d’éternel avant que les voix ne reprennent de leur corps. @Archibald Rosier. Encore.

Promesses.

« Soyez assuré, Severus, que nous prendrons soin de traiter chaque cas sans nous inspirer des interrogations musclées dont étaient virtuoses les mangemorts. Nous serons impartiaux quant aux traitement de chacun »

Le silence s’égrène quelques instants, le temps de prendre la mesure du gage donné. Même s’il n’est qu’en parole. Archibald Rosier est-il homme que l’on peut croire ? Est-il être auquel on peut offrir l’hostie consacrée sans exiger confesse de sa part ? Non. Mais il m’a toujours semblé doté d’un sens de l’honneur tout personnel. Même dans ses plus basses et vilaines plaisanteries, il avait encore cette morgue et cette aura qui le faisait resplendir de sa grandeur. Prudence. Le chaton s’est carapaté des plis de mon manteau et vient se lover sur l’épaule en ronronnant sous les caresses. Etrange tableau tandis que Morsmordre égrène son petit museau humide dans le cou de @Winnie Carrow pour y égrener léchouilles affectueuses et rassurantes.

« Je l’espère, Rosier, je l’espère. Croyez bien que je serai prêt à tout pour protéger mon personnel et mes élèves, y compris traîner en justice des interrogateurs un peu trop zélés. Tu me pardonneras de me montrer circonspect après les reliquats de ma propre expérience. »

Le sourcil s’est fait inquisiteur. Le souvenir de ce mystérieux tourmenteur m’éveille encore parfois les soirs les plus agités.

« C’est là une bonne opportunité de travail d’équipe, qu’en pensez vous monsieur le ministre ? Plusieurs têtes pensantes ne seraient pas de trop pour démasquer l’énigme sous les écailles »

Chef opiné, coeur vadrouillant d’expectative. Je ne refuse jamais la possibilité d’envahir les couloirs du Ministère. Je me couvre le visage, cependant, d’une mine pincée, attendant le verdict du Ministre.

Le coin de l’oeil s’agite. Frimas dans le champ de vision. Ce n’est peut-être rien. Quelque chose, cependant semble avoir bougé. Je serre l’épaule de Winnie, pression rassurante. Chuchotis glissé à l’oreille.

« ça va aller, Winnie, il n’y a aucune raison que tu sois incriminée pour un geste qui n’est pas le tien. »

Le temps du réconfort, Archibald Rosier a disparu du champ de vision. Zioup. Le myocarde tambourine. Confiance inexistante : Rosier est de ceux qu’on préfère avoir dans son champ de vision.

« Où a filé Rosier? »

Marmottement. Chat fourré dans les bras de Winnie, adresse à Potter.

« Potter, une seconde. Réjouissez-vous, ça vous laisse un peu de temps pour réfléchir à votre décision. »

Plaisir chafouin à mettre un vent au Ministre. Quoi qu’alliés, il y a dans la provocation gratuite un sentiment infini de contentement. Les entrailles pulsent sous le coup de l’ivresse. Vertige de satisfaction. L’oiseau rôde. La baguette est posée sur la paume de la main. Pratique boussole

« Pointe-moi Archibald Rosier. »

Une direction. Arriver juste à temps.

« ...si vous ne voulez pas que j’ébruite votre geste à votre directeur… 
- Et de quoi, au juste, ne dois-je pas être au courant ? »

628 mots


PUTTING DEATH IN BOTTLE

Moira A. Oaks

Moira A. Oaks
ADMINISTRATRICE
hiboux : 673
pictures : EVENT #6 | HEUREUSES RÉJOUISSANCES - Page 6 2a81f2d9648eea69cede3e41fb250de1
Dim 28 Avr - 19:58





novembre 2003

Le visage reste fermé, l’inquiétude au bord des lèvres. Les pensées sont chargées de souvenirs sombres, dangereux. Mais les suspicions ne font pas les certitudes et les indices à la portée de la juge sont trop maigres. Quelle folie pourrait mener @Lucius A. Malefoy à risquer pareille entreprise quand leurs échanges s’acheminent timidement vers un début de confiance ? Pourquoi fomenterait-il un attentat maintenant, alors même qu’elle pense à céder à ses demandes ? Une telle attaque n’a aucun sens et plus elle y réfléchit, moins Moira croit en cette piste. Cela n'empêche pourtant pas l'obsession de tourner dans sa tête, teintant son regard d’une lueur que @Camille Nott remarque aussi aisément qu’un frère. Il y a bien longtemps qu’il sent le trouble lorsqu’il la prend, et son intervention, bien que discrète, touche Moira en plein ventre.

La Présidente-Sorcière se tourne vers lui, cherche son regard qu’elle fixe un temps trop long. L’hésitation presse sa poitrine. Combien de fois a-t-elle rêvé de trouver une oreille à laquelle glisser son secret ? Combien de nuits a-t-elle passées les yeux grands ouverts, à demander conseil aux étoiles plutôt qu’à un ami capable de lui répondre ? Depuis des semaines, les risques trop grands la convainquent de garder le silence, d’assumer seule le poids de cette correspondance qui l’a menée dangereusement au bord d’un précipice qui ne lui a jamais semblé si menaçant. Mais cette simple phrase de Camille suffit à bousculer ses certitudes et alors qu’il s’éloigne pour retrouver le troisième larron de leur trio, elle sent ses confidences prêtes à s’épancher.

Les débats sur le déroulé des futurs événements ont le bon ton de distraire ses angoisses alors que tous s’accordent sur la difficulté de la tâche qui s’annonce. Les protections qui entourent Poudlard sont inviolables et pourtant elles n’ont jamais semblé si faillibles. Chaque possibilité est évoquée. Impero. Mangemorts. Objet dissimulé de longue date. Polynectar. Même la petite @Winnie Carrow subit un instant les suspicions de l’assemblée. Mais une telle piste est plus improbable encore que de voir Voldemort tiré une nouvelle fois de la tombe pour crier vengeance. Les noms des anciens mangemorts en poste excitent en revanche bien davantage l’instinct de la magistrate que ceux évoqués jusque-là. Savoir de tels sorciers au sein de l’école n’a jamais été pour lui plaire. Encore moins quand certains d’entre eux ont échappé de justesse aux geôles qui leur étaient très légitimement destinées.

Les piques de @Severus Rogue sifflent à ses oreilles comme des morsures qu’elle ne peut toutefois pas lui reprocher. Elle sait les souffrances qui ont été les siennes en prison pour les avoir lues chaque semaine durant toute son incarcération. Imaginer un seul instant les élèves confrontés aux mêmes traitements est inconcevable.

La sécheresse du directeur de Poudlard envers Harry Potter lui fait cependant élever un sourcil alors qu’@Archibald Rosier travaille déjà le rassurer. Se peut-il que les épreuves traversées ensemble n’aient fait que les opposer plutôt que de les rapprocher ? A les voir grogner ainsi, on n’en douterait pas un instant. Mais la réponse toute en réserve que Rogue livre au directeur du Département des Mystères permet à Moira de reprendre contenance. Elle répond, rassurante :
- Je rejoins Archibald sur ce point, Severus. Tu n’as rien à craindre de l’action de nos agents. J’y veillerai personnellement.

Un regard longuement posé sur lui avant de revenir à Camille. Le cœur de Moira s’est accéléré, perdu dans les sentiments contradictoires qui s’écharpent dans sa tête. Mais la légère agitation qui suit le départ de Rosier et du directeur lui offre l’occasion qui lui manquait pour que sa décision soit prise. D’un geste tendre, elle attrape discrètement la manche de son ami pour l’inciter à pencher l’oreille. Son murmure est à peine audible, indiscernable pour tout autre que lui :
- Il faut que je te parle de quelque chose…
Un demi-silence avant de s’interdire de reculer :
- Peux-tu me retrouver ce soir à l’Auberge des Trois Balais ?
Les battements de cœur s’alarment. Mais le regard ne tremble pas.

(671 mots)


Orion Fleury

Orion Fleury
MEMBRE
hiboux : 429
pictures : EVENT #6 | HEUREUSES RÉJOUISSANCES - Page 6 Tumblr_p4ken0PLur1sx1fcmo2_400
Mer 8 Mai - 22:08

   
Heureuses réjouissances
Eirian est là ! Orion se senti aussitôt soulagé. Il est désarçonné par ses pleurs, craignant qu'elle soit blessée. Il ne voit pas de traces de brûlure, pas d'égratignures. Elle devait être loin. Il attribue ces larmes à une affreuse frayeur mais se promet de mener l'enquête. Elle est là, elle semble entière, c'est déjà beaucoup. Comment aurait-il pu faire face au village des Verbanae pour leur annoncer une mauvaise nouvelle ? D'autant qu'il n'aurait pas supporté d'avoir été celui qui la poussait vers cet endroit. Que Poudlard soit redevenu aussi dangereux qu'au temps du meurtre de Cédric lui semble invraisemblable. Potter est une fois de plus visé. Que se passerait-il s'il n'était pas le catalyseur de toute cette haine d'une partie de la population ? L'idée lui donne le vertige. Il n'a rien, rien contre Potter. Merlin, ce doit être une vie affreuse. Il se rassure, sa petite Verbanae est moins en danger que d'autres. Aujourd'hui, elle va bien. Il s'en assure en écartant doucement une joue humide de son épaule. Pas de contusions. Il la laisse reprendre sa place et ne l'en étreint qu'avec plus d'affection. Pauvre bout de chou.

Gardant sa protégée contre lui comme tout bon parent, le briseur de sorts parvient à se relever sans écarter l'enfant. Il lui murmure que ça va aller. Eirian a besoin de repos, d'un grand verre d'eau et d'une nuit de sommeil. Il n'a pas le droit de la ramener avec lui, il faut bien qu'elle retrouve ses camarades de classe tôt ou tard. Ce sont aussi les moments comme celui-là qui forment un clan. Il se souvient du visage de tous ses camarades de Poufsouffle présents cette année-là. « Ca va aller. Je suis là, boursouflette. » rassure-t-il sans savoir que ces créatures font l'objet d'une attention certaine du professeur de potions.

Un peu hagard, Orion parvient à retrouver quelques visages bien connus. Il n'ose s'approcher de la juge Oaks (@Moira A. Oaks), et repère bien vite les silhouettes familières de ses amis. Il lui semblent tous aller bien. Un peu plus loin, il y a @Lemony Anderson dont les verres de lunettes sont salis par la fumée et auquel il adresse un petit signe de main.

Ils sont un peu secoués, mais qui ne le serait pas ? Sans cette adrénaline altruiste qui le pousse à prendre des nouvelles de tout le monde, Orion serait sans doute en état de choc quelque part dans le parc lui aussi. Il pose une main sur l'épaule d'un @Lawrence Fawley qui ne l'a pas vu arriver. « Ca va, Lance ? » Le temps d'entendre sa réponse, voilà que Carys (@"Carys A. Vaughn") qui l'aurait vu s'approcher vient à leur encontre. « Toi aussi, Carys, tu vas bien ? » La réponse lui fait plaisir. Ils ont l'air entiers. A peu près bien. Le briseur de sorts embrasse sa protégée sur le front, la détachant un peu de lui. « Je ne t'avais pas encore présenté mes amis, bouchon ? Voici Lance et Carys . On était dans la même promotion, mais pas la même maison. Lawrence était chez les Serpentard, c'est un excellent potionniste. Carys a été répartie chez les Serdaigle, elle voulait être Auror, comme Dahlia, avant d'être langue-de-plomb. » A l'attention de ses amis, il continue les présentations. « Très chers, je vous présente ma filleule-par-récupération. Sur le papier, c'est mon paternel qui est son parrain, mais elle y gagne au change. Elle est chez Poufsouffle, évidemment. » Il ajoute, plus bas, pour l'enfant. « Je te promets qu'ils sont adorables. Mais si tu n'as pas envie, je rentre te mettre à l'abri à Poufsouffle. »

Il ne fait jamais que ce qu'il sait faire de mieux, remettre un peu de gentillesse et d'enthousiasme. Il n'ose ni abandonner Eirian ni discuter de ce qu'ils viennent de voir. La question lui brûle les lèvres mais il s'est récemment rappelé qu'il n'est pas bon d'avoir toutes les réponses. Le regard qu'il jette à Lance est équivoque, un rien déboussolé. Il a bien fait de ne pas en parler à leurs connaissances. Une autre question le préoccupe. Le sort de deux autres personnes. L'une de ses soeurs (la plus jeune) et son grand amour (@Dahlia Prewett). Deux têtes brûlées dont il sait qu'elles doivent bien aller mais préfère l'entendre. « Vous avez vu ma frangine-toujours-sur-les-bancs-de-l'école ou Dahlia ? Et. Hum. Vous comprenez ce qu'il s'est passé, vous ?»
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr | 622 mots


   

Spoiler:
 


To dream the impossible dream
To fight the unbeatable foe ; to bear with unbearable sorrow ; to run where the brave dare not go ; to right the unrightable wrong ; to love pure and chaste from afar ; to try when your arms are too weary ; to reach the unreachable star

Invité

Invité
Mer 15 Mai - 23:30
Lorsqu’il revient à la réalité, son bouclier improvisé a disparu et il semble qu’il a perdu @Dahlia Prewett. Autour de lui, la foule se disperse. Il ne doit sa survie qu’à des réflexes qu’il ignorait encore avoir. Il hésite. Doit-il suivre tout le monde vers le château ? Pour l’instant, le danger semble écarté. Il est assez prêt pour entendre les discussions. Il aimerait pouvoir se rendre utile, mais il constate rapidement qu’il semble y avoir bien assez de personnes prêtes à aider. Quelques Aurors et autres officiels du Ministère ont déjà encadré le Ministre et d’autres personnes s’occupent de l’élève évanouie. Ne voulant surtout pas gêner, il recule de quelques pas. Du regard, il cherche Dahlia, mais il ne la voit nulle part.

Il se décide alors à retourner vers le château, mais en est empêché par une main qui se pose soudainement sur son épaule. Il manque de sauter au plafond. Alors que ses réflexes l’incitent à stupéfixer la raison de sa surprise, il parvint à se contenir. Heureusement, constate-t-il en réalisant que sinon, il aurait lancer un sort sur un pauvre @Orion Fleury qui n’avait rien demandé.

- Je crois, répondit-il d’une voix blanche. Toi ?

Une jeune femme s’approche à son tour. Bien que son visage lui soit instantanément familier, il lui faut plusieurs secondes pour reconnaître @Carys Vaughn. Ce qui lui est rapidement confirmé par Orion. Il adresse un bref signe de tête à la demoiselle, tandis qu’il tente de reporter son attention sur Orion. Encore un peu sonné de ce qu’il venait de se passer, il fut rapidement assommé par le débit de paroles de Orion. Il parvint à saisir l’essentiel de ce qu’il était en train de se passer et il salua la petite. C’était quoi son nom ? Si Orion l’avait dit, l’information lui avait échappé. C’était un problème pour plus tard. Il répondit d’abord à Orion par la négative, n’ayant aucune idée d’où pouvait bien se trouver sa sœur.

- Dahlia était avec moi, mais je l’ai perdu de vue, commence-t-il.

Il tente d’ordonner ses pensées, ce qu’il sait avec certitude, ce qu’il pense avoir vu et ce qu’il ignore complètement avant de continuer.

- Magie noire, commença-t-il avec l’air sombre de quelqu’un qui sait de quoi il parle. Il semblerait qu’une élève n’ait été contrainte de libérer un dragon de feu.

La magie noire était identifiable à des kilomètres. D’abord, elle était généralement néfaste, mais la quantité de puissance pure qu’un sortilège relâchait était incomparable avec un sortilège de magie blanche. Lance devait bien avouer que chaque manifestation de magie noire le terrifiait. Peu importe qui avait fait ça, ce n’était pas un débutant. Le sortilège était beaucoup trop perfectionné et ciblé. Mais il garda ses conclusions pour lui-même. Quand bien même un expert se rendrait rapidement compte que ses connaissances n’étaient que lacunaires, Lance ne tenait pas venir grossir le rang des suspects… Surtout en considérant que la liste n’était probablement pas longue. Les suspects étaient sûrement les derniers Mangemorts que le Ministère n’avait pas encore capturés et jugés. Il se tourna vers Carys, qu’il avait vu se détacher du groupe qui entourait le Ministre.

- Des blessés ? demanda-t-il légèrement anxieux.

Il devait bien avouer que même s’il n’osait pas demander, il espérait surtout qu’il n’y ait aucun mort. Il n’avait pas eu le temps de voir ce qu’il s’était passé exactement. Il avait juste eu le temps de lever un bouclier devant lui. Il en a totalement oublié que ça fait au moins cinq ans qu’il n’a pas échangé un seul mot avec Carys. Tellement longtemps qu’il a failli ne pas la reconnaître. Il s’en excusera plus tard.

- On devrait peut-être s’éloigner vers le château, pour ne pas gêner, dit-il soudainement. A moins qu’on puisse aider, ajoute-t-il, incertain de ce qu’il pourrait faire pour contribuer.

Ce devait être la panique dans le château. D’autant que s’il avait bien compris, il y avait un certain nombre de familles moldues, qui n’avaient rien dû comprendre à ce qu’il se passait. Ni le reel danger auquel elle venait de réchapper.

Sorcellerie

Sorcellerie
GRAND MAÎTRE
hiboux : 449
Dim 26 Mai - 0:23
ClôtureRewards


Les retrouvailles des anciens élèves de Poudlard ne se sera peut-être pas déroulée aussi bien que prévu… Les réjouissances ont pris une funeste tournure lorsqu’un dragon a fait irruption dans des circonstances particulièrement mystérieuses… Par chance les dégâts furent minimes, et par malchance, le félon court toujours.

L’on rassemble ses esprits. Les familles se réunissent dans les larmes et les soupirs de soulagement. Une seule n’a pas cette chance : celle de la victime de l’attentat, Meadow Quinn. La jeune irlandaise est transférée à Sainte Mangouste où l’on espère pouvoir sauver ses mains. Son départ ne manquera pas de laisser un grand vide chez les Serdaigles et peser pendant quelques temps sur l’ambiance de l’école. Les mines sont sombres dans le personnel de Poudlard, et l’on a rarement vu Severus Rogue aussi ombrageux !


Félicitations à tous les participants, vous montez d’un niveau sur l’échelle de Yaxley ! Vous êtes désormais un peu plus puissant !

Archibald passe au niveau 79 et remporte un dragon pétrifié
Harry passe au niveau 93 et remporte une dose de poison sang-dragon
Moira passe au niveau 68 et remporte l’ouvrage s’occuper de sa mandragore pour les nuls un manuscrit inédit de Pomona Chourave
Dahlia passe au niveau 67 et remporte un antidote aux poisons rares
Carys passe au niveau 53 et remporte une écaille de noir des hébrides
Hermione passe au niveau 76 et remporte une dose de potion purgative (en cas d’empoisonnement ou de surdose à l’élixir de sommeil sans rêve)

Severus passe au niveau 94 et remporte le livre du Prince de sang mêlé
Camille passe au niveau 72 et remporte un miroir à l’ennemi de poche
Regulus passe au niveau 79 et remporte une montre à gousset ensorcelée indiquant si sa famille se porte bien ou est en danger.
Lemony passe au niveau 56 et remporte magie et électricité d’après les travaux de Thomas Edison par un collectif de sorciers d’Ilvermorny

Narcissa passe au niveau 78 et remporte un antidote aux poisons rares
Lucius reste au niveau 86 et remporte un Manuel avancé de préparation de potions, L. Borage, révisé par S. Rogue (reliure luxe)
Lawrence passe au niveau 57 et remporte un chaudron en or
Orion passe au niveau 62 et remporte le codex verbenae, une compilation sur les traditions druidiques au XVe siècle

Edwa passe au niveau 15 et remporte un lot de 10 chocogrenouilles en or (les cartes piochées sont nécessairement dorées)
Eirian passe au niveau 12 et remporte une labradorite protectrice
Pelagia passe au niveau 21 et remporte une baguette cassée de Violette Desmarais (aubépine des marais + crin de licorne ; 21 cm)
Veredis passe au niveau 27 et remporte les figures hiéroglyphiques de Nicolas Flamel
Winnie passe au niveau 22 et remporte cinq doses de potion calmante
Ijaya passe au niveau 17 et remporte une déflagration Automnale (10 feuxfous aux couleurs automnales, 1 grand dragon, 10 fontaines d’automne – petits feux que l’on doit tenir à la main, 1 averse d’automne – fait tomber une pluie de feuilles d’automne de lumière) édition limitée des frères Weasley.

Serpentard remporte 110 points pour la participation de ses étudiants à l'event
Gryffondor remporte 10 points pour la participation de ses étudiants à l'event
Pouffsouffle remporte 40 points pour la participation de ses étudiants à l'event

Contenu sponsorisé

Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum