CHORALE #1 | Auditions, Clashs et Boursouflet
 :: Salon de Thé & Bar à chats ϟ :: Archives :: RP archivés

Asao Watnabe

Asao Watnabe
MJ
hiboux : 98
Sam 12 Jan - 11:47
Poke @Hilde Paderna Ollivander et @Lucius A. Malefoy

S’il y a un truc que j’avais hâte de retrouver cette année, c’est bien le club Chorale. Et j’ai encore plus hâte de le retrouver maintenant que je sais que le départ de Filius Flitwick du staff de l’école ne nous laisse pas sans chef de choeur. Ernst Wilson, nouveau prof de sortilèges, maître américain en la matière. Si c’est pas rock, ça ? Je l’ai vu quelques fois, maintenant, en cours. En tant que président de la chorale de Poudlard et préfet en chef, j’ai été obligé de prendre mon rôle au sérieux et d’aller l’inviter officiellement à notre première réunion. Il est temps d’organiser les recrutements des nouveaux choristes, et si Flitwick prenait une part très active à cela, je ne peux pas espérer que ce nouveau prof soit aussi réactif que son prédécesseur : il connaît moins les élèves et le fonctionnement de notre club. Du coup, j’ai demandé un coup de main à Hilde, une autre ancienne de la chorale. Elle a répondu par l’affirmative presque aussitôt.

Me voilà donc dans la salle qu’on occupe d’habitude pour mettre au point un plan de travail ! Je peux pas m’empêcher de me demander comment sera le professeur Wilson à la chorale. Il a paru très bien, très compétent en cours, l’est-il aussi en musique ? Il a reconnu, basiquement, n’être pas à la hauteur de son prédécesseur… reste à savoir à quel point il l’est ou ne l’est pas. Il avait l’air intéressé, en tous cas, et Rogue, même s’il a des défauts, n’aurait jamais forcé le gars à prendre cette responsabilité s’il ne le voulait pas. La chorale est trop importante pour l’établissement : plus ancien club scolaire, c’est une institution. Et Rogue, même s’il s’en défend, est un peu traditionaliste sur les bords. Le prestige des choeurs de Poudlard, ça lui déplaît pas… J’sais pas s’il osera le reconnaître publiquement un jour, par contre !

M’enfin bon… trêve de réflexions dans le vide, la porte s’ouvre. Qui sera-ce ? Le prof, ou la beauté blonde qui me fait tourner la tête à chaque fois que je la croise ?

Pelagia H. Ollivander

Pelagia H. Ollivander
ADMINISTRATRICE & MJ
hiboux : 979
pictures : CHORALE #1 | Auditions, Clashs et Boursouflet 190414104816782268
Putting pink in Hogwarts | Candy stealer | Never joking about wandcrafting | REGULAR FACE

CHORALE #1 | Auditions, Clashs et Boursouflet 190414115319928550
Rock and Roll | Flying free | Still never joking about wandcrafting | DISGUISED FACE
Mer 16 Jan - 15:19
CHORALE
Club de Poudlard



La semaine dernière, lorsqu’Asao est venu me parler de la reprise de la Chorale, je ne m’attendais certes pas à ce que ma participation à la plus ancienne – et prestigieuse – institution artistique de l’établissement ne devienne sujet de jacasseries pour le mois entier. J’ai accepté avec enthousiasme de seconder notre président de club, sachant que le jeune Japonais aime sans doute plus que moi encore ce merveilleux ensemble vocal. Violoniste hors paires, guitariste de talent, ténor éblouissant, le préfet-en-chef de Pouffsouffle arriverait presque à faire oublier l’excentricité amusante et confondante de sa coiffure.

Toutefois, mon état d’esprit est bien différent à présent que je fais tinter la légèreté décidée d’un talon sur le marbre des couloirs. Gagner notre salle, désormais, me paraît un acte de résistance politique contre le diktat des points et des rivalités inter-maison. En choisissant la chorale, j’ai voué mon âme à l’unité entre les maisons, prenant la suite de notre directeur qui, s’il est indubitablement un être à la sulfureuse réputation, a au moins le sens commun de tâcher de n’amener pas entre les murs de l’établissement les querelles politiques externes… Il tend à apaiser les tensions entre maisons plutôt que les exacerber, quoi que soient encore avivées les braises des dernières guerres. @Connor O'Nialláin est un excellent – trop excellent – exemple de ces tristes déboires. Que m’a-t-il dit encore ? Ah oui : la chorale ne rapporte aucun point aux maisons, et s’avère donc inutile dans cette stupide rivalité de coupe des quatre maisons. Il faudrait que je demande à @Veredis S. Beurk d’en toucher un mot, peut-être, au Directeur, lorsqu’elle ira au club de potions…

Je toque doucement à la porte de notre coutumière salle de répétition et m’y engouffre dans un froissement de capes noires. Asao est déjà là. J’égrène un soupir de soulagement. J’avais peur d’être la première ou d’être seule avec Wilson. Le nouveau professeur de sortilèges a l’air très sympathique, mais je ne suis certainement pas aussi sociable que mon petit métisse nagin préféré… Je compte donc sur lui et sa bonne humeur coutumière pour briser la glace… Et pour me calmer aussi. O’Niallain a l’art de me faire sortir de mes gonds même lorsqu’il n’est pas directement dans la même pièce que moi…

« Salut Asao, le professeur Wilson n’est pas encore arrivé ? Tu sais s’il connaît assez le château pour trouver la salle ? On aurait peut-être dû se donner rendez-vous devant son bureau pour venir le chercher ici ? »

Question concernée, vaguement agacée… Ok, ça va pas le faire. Je tâche de me calmer, respire profondément. Je secoue la tête à l’attention de mon vis à vis.

« Désolée, je suis un peu sur les nerfs… Je suppose… que tu es au courant de ma dispute avec O’Niallain ? Il m’a basiquement demandé de choisir entre le Quidditch et la Chorale… donc j’ai choisi, et here I am... »

Le coeur est lourd. Chanter comme voler m’ont toujours apporté la liberté que je ne m’autorise que bien trop rarement. Exploser le carcan de ténèbres pour s’adonner au soulas de l’espace et de la délivrance est un acte précieux, bénéfique… Dangereux. Le souvenir de ma rencontre avec @Augustus Rowle est encore terriblement frais. Machinalement, je passe la main à la naissance du crâne sur ma nuque.

546 mots


Asao Watnabe

Asao Watnabe
MJ
hiboux : 98
Lun 11 Mar - 12:52



Alors que je m’affaire à dépoussiérer un peu la salle, la porte s’ouvre pour révéler la jolie blonde de Gryffondor. Je suis presque soulagé qu’elle arrive avant le professeur Wilson. Elle est meilleure que moi pour les relations prof-élève et elle fait définitivement plus sérieux que moi pour ça. C’est pas que je ne sois pas bon dans ce que je fais, mais il faut avouer que les gars les plus coincés pourraient trouver à redire à la tignasse rose. Alors que le rose, franchement, c’est bon pour l’estime de soi !

Je l’accueille avec un grand sourire.

« Hey ! Salut Hilde. Comment vas-tu ? »

Elle rentre tout de suite dans le vif du sujet, presque glaçante. Je fronce les sourcils. Il est rare que la gryffondor soit aussi directive et froide. C’est plutôt quelqu’un de chaleureux une fois que l’on a passé le côté distant. Je plisse le front de surprise.

« Je ne sais pas, pour Wilson… bonne question, en fait. Peut-être pas, attends... »

Je sors la baguette et lance un Spero Patronum en demandant au patronus de guider Wilson jusqu’ici. Le serpent semble trop heureux d’accomplir son office et rampe dans les airs joyeusement, laissant sur son passage une traînée bleuté enthousiaste.

« Le patronus le guidera jusqu’ici et au moins on n’a pas à courir dans tout le château pour essayer de trouver le prof... »

Je vois Hilde prendre des profondes inspirations avant de finalement rentrer dans le sujet qui la chagrine… C’est donc ça ? Le Quidditch ? Je plisse le coin de la bouche d’un air désolé et la pousse à s’asseoir. Je tente le coup :

« Dizzy ? »

Un elfe de maison apparaît. Je sais qu’il bosse beaucoup en cuisine et qu’il m’aime bien. En fait, c’est parce qu’il m’aime bien qu’il me répond… il est pas censé le faire, je ne suis qu’un élève. Ou alors c’est parce que je suis préfet en chef ? Ou bien parce que je connais son nom ? J’ai jamais trop bien su, en fait…

« Est ce que tu pourrais nous apporter du thé et trois tasses, s’il te plaît ? »

En attendant l’arrivée du thé, je m’asseois à côté de Hilde, j’essaie de me montrer rassurant, mais je le fais sans doute un peu maladroitement.

« Ecoute, j’ai entendu parler de la dispute, mais j’en connaissais pas la teneur… il doit y avoir un truc à faire, non ? Tu sais qu’il est parfois un peu obtus, mais c’est pas un méchant bougre. Peut-être que si vous vous posez tous les deux autour d’une table pour en parler ? Tu sais qu’il a pas beaucoup de tact, à tous les coups, ses mots ont pu dépasser sa pensée, non ? »

Je tapote maladroitement son épaule, en me sentant un peu ridicule à faire ce geste.

« Et dans le pire des cas, c’est pas parce que t’es plus dans l’équipe de Quidditch que tu ne peux pas voler pour le plaisir, si ? »


Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum