CHICANEUR
 :: Administration Générale :: Département des beuglantes

Sorcellerie

grand maîtrE
avatar
Messages : 218
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Nov - 7:12
LES POTINS DES COULOIRS
par la barbe de merlin!




Mais que se passe-t-il de bon (et surtout de mauvais) dans le monde magique ?  :smi10:




Dans le coeur du pays postillonne glorieux touin-touin bon à faire revenir Albus de sa tombe! Bien remué ce dernier mois, le Ministère de la Magie résonne encore du sang des naufragés. D’un soir de Cérémonie en mémoire de la Grande Guerre où le ministre - alias Roi Binoclard - mieux connu en tant que @Harry J. Potter, l'élu, le sauveur, Jésus Sorcier des temps modernes (etc etc....) convia ses immuables émules dans un utopique ‘Cessez-Le-Feu’.  @Narcissa Black-Malefoy et @Drago Malefoy s'armèrent d'orgueil et de patience sous leurs étiquettes de "méchants blondins de la précédente guerre". Des lions dans une même geôle, l’inévitable chaos duquel Voldichou poufferait des cieux crucifiés. Vraiment, quelle drôle d'idée! Dans la foule nerveuse, un coup d’état mené par un groupe d’Euthanatos souhaitant, vraisemblablement, revisiter le film Scream... Des sortilèges moissonnent caboches et des litanies crevassent les derniers fragments d’armistice. Astoria Greengrass, épouse de l’ophidien héritier, enceinte de trois mois, s’échoue en première, baptisant le sol du ministère d'un sang innocent.  D’autres suivent le suaire moribond et passent le voile pour rejoindre l'orgie des trépassés de l'Ancienne Guerre. Dans ce sanglant charivari s’ébrouent moult quidams. Certains, prompts et avisés, s’éclipsent avant de remplir l’Oblituaire de leur patronyme comme ce jeune @Connor O'Nialláin, mini indiana jones, dont les humeurs aventureuses ont sitôt fait d’être refroidies par un daron inquiet. Ou encore @Hilde Paderna Ollivander, poussin roux biscornu, et le reste du troupeau désaxé. Eclipse des canailles. D’autres demeurent, désorientés ou curieux du fracas mortifère. Nous interrogeons nous sur le nébuleux ‘threesome’ s’enviandant en toute intrigue non loin. Ce cher colosse des mystères, @Archibald Rosier, sur la traque d’un comploteur et heurté dans une inopinée étreinte par sa nouvelle coqueluche, @Pavel D. Monroe. Furibond d'avoir perdu sa proie, le premier se décanille dans la cohue tandis que le second oscille dans une nouvelle étreinte, froide et sempiternelle, contre l’épigastre du malicieux @Augustus Rowle. Rendez-vous prononcé au creux de l’oreille pour l’agneau de Dieu. Deux loups sur l’échiquier d’un intriguant personnage.  A l’autre bout, le plafond se crevasse sous la gerbe magique d’un sortilège. Peut-on compter sur l’exotique @Snejana C. Andersson, conjureuse de sorts, pour rompre l’arantèle soigneusement ficelée par l’ennemi ! Si quelques rares semblent trouver distraction à cette bouleversante entropie, d’autres en restent coi. L'excentrique renarde, @Alys Irvine, titube, déboussolée, dans l’ouèche d’autres sorciers, à éviter entorse et rouler-bouler contre gambettes affolées.  Sorgue infernale où aboutissent lacrymules des endeuillés et inquiétudes politiques. Qui a orchestré cet attentat ? Potter et Malefoy se dévisagent d’une inflexible roideur. Qui a fomenté l’assassinat ?  Les rumeurs perlent à l’orée de chaque lèvre et laissent hagards bien des gens.


A l'autre pôle de la patrie, dans les cantons verdoyants du Nord, Poudlard gargouille aussi de moult péripéties. Soirée endimanchée où jubile le Père des Pipistrelles, @Severus Rogue,  au dessein ficelé dans l'ignorance des chérubins du château. Quel rouage avait-il encore planifié dans la nébulosité de ses cagneuses humeurs? Filandreux et lactescent,  le patronus d'une biche surplombe la piétaille juvénile agglutinée dans la Grande Salle, annonçant la mort du directeur de Poudlard. Farce ou tangible drame? Entre mouflets et fossiles, les esprits se niellent d'émoi. Investiguer ou macérer en toute sagesse?  Face à l'écho d'une hésitation croissante, tapis dans l'ombre du château, Rogue escompte bien faire gambiller ces oiselets hors de la Grande Salle. La partie grandeur nature de Cluedo n'attends pas! Moulinet de baguette, déluge mollardé de la voûte étoilée, les polissons couinent tous trempés. Tripotée sous la bruine, certains glaviotent révolte. Parmi eux, @Connor O'Nialláin, pétulant lion, affamé d'une morfale curiosité pour l'intrigue soufflé en tout lieu, ventile croquignolets caprices. Insolence dédiée aux creux sacerdoces du surveillant  @Hieronymus P. Vasiliev et sitôt ratiboisée par l'avenante descendante Black, @Regulus Black. Palabre cinglant ronronné au creux du gosier senior à l'adresse de l'outrecuidant biquet. Proposition insolite, appât largué aux impétueuses ratiches. Connor mené la danse? Quelle douce folie. Loin de la frénésie entre Simba et Mufasa, un petit lutin manie insolite magie du haut de ses trois pommes.  @Eirian Almasdóttir. Lilliputienne carcasse évinçant gouttelettes d'une insaisissable imperméabilité. Pouvoir des runes mussées entre paluches. Le scénario n'échappe aux ocelles d'un joli reptile. @Veredis S. Beurk prend à charge les petiots disséminés dans son sillage. Sous les recommandations tempérées de la vétuste chouette, Minerva Mcgonagall, les mineurs devront regagner leurs dortoirs sous l’œil avisé de leurs préfets pendant que les majeurs qui se sentent gagner par quelques ardeurs forment troupeau mené par le désinvolte irlandais. D'un côté, Veredis et d'autres poussinets prêt à cheminer dans un lieu sûre. De l'autre, la communauté de l'anneau des gobelins prêt à percer le mystère de cet étourdissant hourvari. Dans le sillage de la sous-directrice, les groupes de cadets réussissent, non sans embûches, à rejoindre leurs salles communes, la caboche gorgée de tracas. A l'autre bout du château, la petite troupe d'aventuriers échoue finalement à l'infirmerie où gît le présumé cadavre de Severus Rogue. Dans l'ignorance d'une supercherie, les petits Sherlock's s'activent à roulis de sortilèges en s'efforçant de ne pas s'entretuer en médisances. Entre @Connor O'Nialláin et @Hilde Paderna Ollivander vitupérant à tue-tête tel est de coutume l'éternel conflit entre maisonnées, le flavescent @"Charlie A. Davidson" naufragé entre les deux coqs doit regretté son choix d'avoir testé l'odyssée. Malgré les aléas crêpe-chignon entre les teigneux schroumpf's du fantasque cortège, l'intrigue, les talents de chacun sont mis à profit pour démêler le nœud du crime. Fourberie éludée à l'inopiné talent du concierge @Hieronymus P. Vasiliev. Crime qui n'en est pas un. Vaste farce du vaurien en chape noire. Illusion d'un cadavre, chimère mise à nue. Cluedo à son terme alors que déboule le principal concerné à l'infirmerie, sous les éberlués quinquets des improvisés détectives. A quoi rime cette plaisanterie? Mettre au goût du jour les aptitudes de chacun à gérer une situation de crise. Mission réussie avec doigté. Aurait-il pu espérer meilleur aboutissement, non sans musser rictus espiègle au fripon choisi pour indice.   N'a t'il le droit, lui aussi, de s'amuser un peu? Sourire carnassier, @Severus Rogue gouaille solennel palabre - presque une félicitation - à ceux et celles qui ont su mener l'enquête à termes et divertir sa colossale monotonie.


Mais qu'est-ce qui se coquerique  en dehors de ces majeurs aléas? Sibyllines croisades et flirts sous la voûte échouent dans l’œil famélique. Grands et petits se muent sous moult facettes sur la glèbe incertaine.

(1) Insatisfaits arlequins des arcanes du ministère vitupèrent dans le râble du Dragon. Rumeur folle. Nouvelle coqueluche. Le Grand Patron aurait-il quelques équivoques tendances? @Archibald Rosier aurait-il esclavagé nouveau toutou pour broyer son indéfectible ennui? @Pavel D. Monroe fulgure au creux des papilles. (2) En matière de badinage, Poudlard n'est pas en reste. Si l'auguste agame pensait profiter en toute béatitude de ses vieux jours, @Severus Rogue allait vite déchanter avec l'inopiné recrutement d'un ancien camarade du règne "torture-kiki" de Voldichou. Quelle vésanie d'avoir enrôler ce vandalesque ribaud! Quelle mouche l'a donc piquée? @Camille Nott, brun enchanteur, Casanova gerbant impénitente bourrade à tout va pour enflammer son impassibilité légendaire. Merlin lui aura tout fait déguster! Mais la girouette élue "Miss Don Juan" se prénomme @Augustus Rowle. Canine excitée, sempiternel raclant la glèbe en quête d'un antidote à son immortalité. (3) Distraction avec un Chef des mystères à temps partiel au travers de moult carmagnoles vénitiennes sur les rubicondes berges de la curiosité. Les Diables s'amusent et complotent au carnage dans l'ouèche des ignorants.   Penserait-on cependant du stryge une certaine réputation "PedoBear" au vue des jeunes oiselles trébuchant sous son œil rapace. (4) De vermeil prélevé à la gorge d'une rouquine téméraire comme pénitence à ses offenses.  @Veredis S. Beurk scellera aphasique courtoisie d'une créature peu gourmande. (5) Quant à @Hilde Paderna Ollivander, fardeau maudit d'une génétique identique. Remembrance d'un tendron du passé. Enfant perdu. La Bête éprise de la Belle. Chimérique piété, égoïste caprice. Depuis quand priver jeune sorcière d'un pétulant futur est-il interdit? L'idée germe, le désir gonfle. Vraiment, monsieur Rowle est gastrolâtre d'une vaporeuse jeunesse. (6)  Un rendez-vous sans nul doute plus charmant que mâcher du najah en l'âcre compagnie de @Connor O'Nialláin. Ce n'est pourtant chronique nouvelle que l'ophidien moutard a peu de doigté avec ses camarades. (7) @"Charlie A. Davidson" pourra en témoigner, tablier au corps et mains aux fourneaux. Qui a dit que la cuisine était réservée aux elfes? Balivernes! (8)   Mais d'entre toutes les bourgeoises le rejeton @Hilde Paderna Ollivander semble s'acoquiner d'une rousseur jumelle en la personne de @Veredis S. Beurk. Mélusine par deux glissant tendre malice dans l'ombre des couloirs.  Qui de Papa Chauve Souris ou de Méduse ignescente le choix se courbera? Un dilemme auquel le mignard lutin @Eirian Almasdóttir ne semble guère concernée. (9) Sur les rivages blancs, la candeur au minois, le farfadet tolère bien mal ce dépaysement et les murmures sur sa rocambolesque nature. (10) Poussin des runes, l'inusuelle magie enrobe le myrmidon à l'humeur des petits cailloux... Débris de curiosité aux lucarnes des autres marmots baragouinant derniers potins sur son occulte incursion dans l'antre du Noir Crotale. @Severus Rogue aurait-il lui aussi des libidineuses pulsions? L'idée d'une ophidienne fessée  fait trémuler moult galopins. Quoique déjà fort prisé par ses nouveaux employés, ce vieux fossile doit sanctifier viandes fraîchement débarquées entre ses murs...  (11) @Hieronymus P. Vasiliev en fait partie. Un Russe dans son enceinte? Diable sait où il abrite sa Vodka! Le Tarasque s'anime de curios pour le yéti veillant au bon grain de ses marmailles.  Des Serdaigles ébruitent les parties de Poker agrémentées de cristal de vodka échangés sous la voûte étoilée. Imagination débordante... (12) @Regulus Black ne fait pas exception à l'introspection administrative. Retrouvailles entre vieux maraudeurs. Dans la caresse brûlante d'un bon Cognac, les langues se délient et critiquent le nouveau régime. Potter et Malefoy rebondissent hors des lèvres dans un énigmatique symposium. (13 / 14) Loin des aléas seniors, la jeunesse s'évince en cartel au rythme des insouciances et des idylles amoureuses. @Siobhán O. Sullivan et @Connor O'Nialláin en sont le parfait exemple. Babines hargneuses et flatteries estropiées, les deux fauves hognent et gouaillent sous les pupilles sceptiques de leurs compères. Y a d'la braise dans l'éther. Mieux vaut décamper avant de se manger un Sectum Sempra dans le suaire de ces deux phénomènes! (15) Non loin des rouages scolaires, dans les artères de Pré-Au-Lard, une rouquine frimousse semble fourragée dans colosse pétrin. @Alys Irvine, reine des maladresses, coincée dans une mansarde à sortilèges. On ne peut même plus visiter des cambuses sans permission? Quelle drôle d'idées! Heureusement (?) pour elle, l'exotique briseuse de sorts a été dépêchée pour venir en aide à cette sultane des gaffes. @Snejana C. Andersson sera t'elle en mesure d'extirper l'imprudent écureuil des layons infernaux d'un maléfique édifice? Avec la vieille baderne dans le collimateur (dixit sevychou), elle n’avait matière à tergiversation. Si elle pouvait juste se préserver de nouvelles écorchures et, en supplément, une visite à St-Mangouste. (16) Quoiqu'en disent ses collègues, ces viles mambas, d'un joli martin pêcheur sous le tablier, charmant infirmier. Ma foi, une distraction passagère n'occulterait rien d'hostile? Pas vrai? Certes, bel homme, @Darius G. Belby est un infirmier bien mirliflore dans le soupirail duquel naufrageraient moult muses. Est-il un adepte de "jouer au docteur" avec ses patientes? Qui sait ce qui se nielle derrière les immaculés linceuls de l'hôpital... Docteur Mamour & ses mystères. (17) D'aucuns prétendent qu'il serait parvenu à racoler dans son châlit vénusté comme la noble @Daphné Greengrass. Véracité ou commune médisance? Il est sûr que la nymphe attire aisément regards comme attrape-mouches.  (18) Il s'avère pourtant que sous cette mignonnette gueule s'étalonne subtil misogyne. @Jaïna MacLeòid, voluptueuse contrebandière, en fera les frais dans l'offensive de sa modeste arrogance. Rafle en prévision? Le meurtre reste toutefois prohibé. Merlin sait dans quel état Darius se trouverait au seuil de la porte...  Mais nous oublions le personnage principal qui, sans signes ni mots, sillonnent le pays tel un espiègle Rumpelstiltskin. Mais que manigance @Harry J. Potter entre plusieurs visites? Une intrigante rencontre avec sa vieille émule mule, @Severus Rogue. Pourquoi? Verser lacrymules ensemble en mémoire d'une rousse trop stupide pour choisir Sevy-Sexy plutôt que James-Imbécile jadis!? (le narrateur s'emporte, veuillez l'excuser...)  Serpent & Lion dans une fresque moins Némésis qu'autrefois, l'entente est-elle seulement possible? Flatterie du corbeau. Boiteuse séduction. Saura t'il rutiler autant qu'un fourbe Serpentard? Certaines mânes se gouailleraient d'un tel spectacle. (19) Assurément, la compagnie d'une sulfureuse joueuse de Quidditch doit être plus délectable. Ou pas... @"Ginevra Weasley" ne se targue plus d'aucune passion pour la taupe royale. Déception, tristesse, conflit. Feux de l'Amour revisité made in Rowling.  La donzelle n'est plus chétive princesse et, du haut de ses petits abdos, ne se laisse nullement ratatiner sous l'étiquette "prout prout" de Monsieur le Ministre. (20) Tumultes dans le dos, c'est en la carrure de son indéfectible (le croit-il du moins) chef des Mystères qu'il se tournera, tout ébaudi de projets, tout Bambi paumé dans les pattes de l'Ogre bienvaillant. Car @Archibald Rosier, par-dessus la raison, quêtera l'amusement au pied du trône jusqu'à l'effondrement du petit Roi. Grand gamin, égoïste louvart, qu'importe l'effondrement des mondes. Son plaisir prime par-dessus la chétive armistice.  (21)  @Camille Nott risquerait fort de lui passer savon mais il bravera péril, peu craintif de son épineux marmouset, duquel les mielleuses étreintes suscitent ressac de commérages dans le voisinage "langues de vipères". (22) Nabot mammifère bien trop suicidaire pour oser s'aventurer dans les draps de son charmant directeur. Cercueil à prévoir en perspective... (23)  Par-dessus son idylle féline avec son insoupçonnable employé, @Pavel D. Monroe, (24)  l'hérisson trône en auguste concubine sur le podium de ses rares affections. Ne se sont-ils pas dit oui pour la vie?  Monde magique atteint d'un grain de folie... Vaste fornication. Histoire de lamas et d'autres conneries...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum