Incartade hurluberlue (uc)
 :: Administration Générale :: Examen de la baguette

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Winnie Carrow

Messages : 5
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Oct - 21:45



Wilfrid Mildred CarrowCrin de Sombral
Nom Carrow, amphigourique hoirie qu’il était parfois exigeant de balader dans ces démêlées antipodes. Taciturne ‘sang bleu’ qu’était celui des Carrow, pâteux d’insanité. Prénoms Wilfrid, mais son nom de théâtre se résumait à celui de « Winnie », surtout pour les commensaux qui grignotaient la clôture de ses intestins, cerveau émotionnel. Mildred, auxiliaire du premier. ; Âge Dix-neuf  cuvées de fêlure sous une venaison écharpée. ; Date de naissance Elle pouvait encore sentir sa chair frémir de ce granuleux hiver. Le brûlant de la grande vierge picotait encore le bout de sa truffe. Ce vendredi 13 novembre 1984, Alecto Carrow dardait son petit scorpion d’une substance bien trempée. Marcotte d’une petite gangrène de vésanie; Lieu de naissance Sued-ouest de l’Angleterre, Lacock, bourg émoussé qui semblait s’être sclérosé dans la conjugaison du passé.  ; Signe astrologique  Harpon incisif léchant la cambrure de sa dorsale. Fiel frelaté de lypémanie qui n’attendait qu’à être craché sur la jobarderie des indigents d’esprit. Arthropode papillotant d’humeur. ; Nationalité répondre ici ; Statut Civil répondre ici ; Préférences sexuelles répondre ici ; Statut du sang répondre ici ; Tradition répondre ici  ; Baguette répondre ici ; Patronus répondre ici ; Dons répondre ici ; Pouvoirs répondre ici ; Particularités répondre ici. Activité Professionnelle, études, métier, autre répondre ici.

caractère
Caractère

PARTICULIÈRE.  Une nuance de démence derrière des prunelles qui semblaient voir l’imperceptible aux yeux d’autrui. Bourgeon de schizophrénie. Charley, son ami onirique, la trouvait pourtant tout ce qu’il y a de plus ‘commune’. Ce Charley qu’elle seule distinguait dans la niche à mélasse de sa souche. ÉLÉGANTE GRIVOISERIE. Le velours églantine de ses labres discriminait l’atticisme, auquel la condamnait son blason, au blasphème verbal. La posture bienséante et le maintien d’une échine impeccablement érigée juraient avec le crachoir de gauloiserie qui lui servait de gosier. Les maintes répréhensions de sa mère n’avaient pu épancher son dard insolent. ‘Allez chier, je vous prie’ Mêlé-cassis de convenance et gravelure. GÉHENNE. Existence bourrelée d’opprobre. La charogne baisée de stigmates lancinants, le bourgeon honteux des Carrow s’enlisait dans un supplice silencieux. Elle tâtonnait la croûte de sa destinée avec une hésitation chronique. BOMBE A RETARDEMENT. Sous des égards distingués, elle affectionnait des initiatives rocambolesques. Une fougue qui l’avait déjà gratifiée de quelques griefs.   


histoire
Histoire



NOVEMBRE 1984. Agnelage du petit dragon de vésanie dans l’oisellerie des Carrow. Wilfrid Mildred Carrow, à qui on avait toujours adopté l’acronyme de Winnie, était cette ‘presque’ négligeable anomalie qui fourvoyait le boyard poulailler qui lui servait de ‘famille’.  Alecto se taisait bien de dégonfler son impair, plâtrant d’étanchéité ses labres mutines. C’était au berceau de son enfance, alors qu’elle frisait doucement le deuxième mois d’existence, que la daronne avait fait, certes gauchement mais vertement, échoir sa mouflette sur l’intersection percutante des escaliers. Le ciboulot du têtard était le premier à avoir apprécié cette cinglante galoche. Ce n’était peut-être pas l’indubitable justification de sa ‘particularité’, mais on ne pouvait nier le moteur de son dérèglement qu’avait été cette maladresse. Inavouable détail qui réprimait dans le spectre des non-dits l’alêne petite poupée.

AOÛT 1992. Muchée derrière le parapet du colimaçon, la pouponne considérait d’un scion ombrageux ‘le tiers sans truffe’ qui imprégnait le salon d’un climat bilieux. Sa guenille de chair se tranchait de remous quand ses doigts s’articulaient dans une étreinte éprouvante autour des pilotis que formaient le garde-fou de l’escalier. Elle frémissait de couardise devant celui que ses ascendants appelaient « maître ». La fulgurante appréhension qu’elle devinait, l’espace d’un instant, dans leurs prunelles ne la sustentait d’apaisement.

SEPTEMBRE 1996. Comment une simple missive pouvait déchaîner un tel frisson chez notre caneton ?  Son faire-part pour se glisser derrière les remparts nébuleux de Poudlard avait soulevé une émotion mouillée d’euphorie.

« Incohérence petite chose…Poustsouffle…serpentard…serdaigle… ? Sûrement pas chez les lions… mhhh vasouillarde équation…Je me tâte…Tu as ce petit côté droit et bon, avec cette quête d’intimité familiale qui épouserait bien avec les poustsouffles… mais aussi ce maestria d’esprit qui glisserait subtilement chez les aigles…et cette indéniable espièglerie que tout serpent muche dans son venin… mhhhh… tic tac…. SERPENTARD ! »

Le petit orvet intégrait ainsi la queue des cracheurs de fiel, choyant la lubricité de sa mère.

SEPTEMBRE 1997. A la ‘Pomme épineuse’, mitard revêtu d’une coquette culotte pour déguiser de bienséance les évidences déshonorantes. Clapier où reléguaient la noblaillonne pègre leurs bancroches poussins.  Pandémonium coloré de miel pour adoucir leur égrotante essence.

« Winnie ? »

La jouvencelle relevait ses prunelles incisives sur Agatha, la seule entité à la Pomme Epineuse qu’elle jugeait sans doute un tant soit peu d’intérêt.

« Agatha ! Vous êtes appelée au 1er étage ! Je m’occuperai de mademoiselle Carrow… »  Élaguait d’une gorge catégorique la ganache Margaret. Winnie martelait d’une œillade diffamatrice le dessin contrefait de celle qui prétendait être la médicomage attitrée du service. Ses sourcils se bécotaient dans une étreinte trébuchante tandis que son ange-gardien se congédiait de force sous l’inflexion endémique de sa supérieure.  « Bien…petite abomination, à nous deux… »  Le visage de Winnie se brisait de géhenne dans un fard outrancier qui laminait la chair de celui-ci dans un moulage d’épouvante. Charogne humiliée sous les abordages impardonnables.

(…)

« Ça va aller Charley… ça picote juste… »  La pulpe de ses doigts affleurant les fraîches et vermeilles lézardes qui léchaient la carogne de son échine, suscitaient un élancement qui s’épuisait à la barrière de son gosier. Songe-creux, la pouponne Carrow se consolait doucement dans la moiteur onirique de la présence de son ami Charley.

JUILLET 1999. Les stigmates de l’odieuse Margaret n’étaient qu’un lèchement à côté des empreintes qu’avait déchues Poudlard sur son entité. Sa première année à Poudlard avait entaillé sa moelle d’une douceur qui lui était jusqu’à l’heure ignorée. Ses labadens et ses vieilles branches de professeurs avaient creusé le saut-de-loup. Un semblant de préliminaire. Une lichette ébauchée qui n’avait pas accosté les rives de satisfaction.
« Mademoiselle Carrow ? »

Organe buriné de touffeur qui fomentait une chatouille de curiosité chez Winnie. L’agneau noir évaluait le personnage au simulacre décoloré. Elle distinguait pourtant quelque chose. Une braise de sécurité. Sans l’expliquer, elle jugeait l’étranger d’une lucarne tranquille. « Winnie » articulait-elle.

L’imperméable sculpture l’évaluait hâtivement. « Severus Rogue. »  Rogue. Ce nom retraçait une chtouille apprivoisée. « Severus » radotait-elle dans un chuintement éteint. Personnage inébranlable qui s’esquissait souventefois dans les cercles jansénistes de sang-pur que sa famille, et particulièrement sa mère affectionnait. Elle se remémorait de cette contenance estompée dans la croquade de ces augustes copinages. La binette du ‘sans-nom’, et auxiliairement sans nez, mouchetait son esprit d’appréhension. Malgré la fonte du funèbre sieur avec l’entrée de Rogue, elle ne pouvait ravaler cette bile de sécurité que cet intrus lui personnifiait.

C’est ainsi qu’avec une mère désapprouvée, refusée de ses droits parentaux après la chute du Lord noir, que la moutarde se retrouvait sous la tutelle du nouveau directeur de Poudlard, Severus Rogue.

Réinsérée dans l’occulte forteresse qui, chaque jour depuis son prélude, avait creusé une bête plus insatisfaite que jamais, famélique de fêlure ; _ Wilfrid enjambait la deuxième année pour bécoter sans exorde la troisième. Rajustement laborieux pour raccorder les craquelures de son érudition d’une année dont elle n’avait pas jouie.




FT. Polly ellens ; Pseudonyme MEXICALI ROSE (chloé) ; Âge 27 ans ; Comment as-tu trouvé le forum ? je connais déjà les lieux hihi #hérisson powa :smi37:  :canardsev:  ; Un petit mot à ajouter ? pouet pouet tagada vroum vroum  :smi19: ; Ta fréquence de connexion 5/7

Winnie Carrow

Messages : 5
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 29 Oct - 21:46
RépartitionSous le Choixpeau
Chut… Ferme les yeux, jeune étudiant de Poudlard, et laisse-toi porter par l’instant. C’est le moment de répondre en toute franchise. Peut-être serez vous exaucé par le choixpeau, peut-être pas. Qui sait ?

Si vous étiez un animal répondre ici.
Si vous étiez une essence d’arbre répondre ici.
Si vous étiez un paysage répondre ici.
Si vous étiez une qualité répondre ici.
Si vous étiez un défaut répondre ici.
Si vous étiez une saison répondre ici.
Si vous étiez une pierre précieuse répondre ici.
Si vous étiez un livre répondre ici.
Si vous étiez une boisson répondre ici.
Si vous étiez une matière scolaire à Poudlard répondre ici.
Si vous étiez un sentiment répondre ici.
Si vous étiez un moment de la journée répondre ici.
Si vous étiez un élément naturel répondre ici.
Si vous étiez un lieu répondre ici.
Si vous étiez une maison de Poudlard répondre ici.


Curriculum VitaeVos cours
Année d'étude : répondre ici
distinctions éventuelles à poudlard : préfét, présidence de club, capitainerie d'équipe de Quidditch, prix décerné, etc.
Cours suivis : cours obligatoires + options
Résultats aux BUSE : si déjà passées (pour les élèves de 6e et 7e année)
- Sortilèges –
- Métamorphose –
- Potions –
- Botanique –
- Défense contre les Forces du Mal –
- Sciences Moldues –
- Histoire de la magie –
- Astronomie –
- Arithmancie – (si choisi en option)
- Divination – (si choisi en option)
- Etude des Runes et des Oghams – (si choisi en option)
- Soin aux créatures magiques – (si choisi en option)

Drago Malefoy

Messages : 395
avatar
modératrice
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 7:21
:dumbynu:

bébé carrowwwwww :smi9:
polly ellens :shocked:
ce combo de folie, je m'en rassasie :smi1:
je suis heureuse que tu es ramené ta petite cinglée. Il va falloir en prendre soin. Virgile apportera son aide en plus de nez crochu :smi72:
j'arrête de complimenter ta plume, c'est insolent, magnifique :smi83:

:smi82: :smi82: :smi82: :smi82:


NÉANT MARTYR

Hilde Paderna Ollivander

Messages : 466
avatar
Administratrice & mj
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 9:19
Rebienvenue, Miss Carrow <3
Ce personnage de folie et cette bouille sublime <3

J'ai hâte de découvrir cette superbe (et folle) Miss Carrow =) Si tu as besoin de quoi que ce soit, naturellement, fais-nous signe, mais tu connais la maison <3

BECOMING A DARK LORD LADY

Connor O'Nialláin

Messages : 1091
avatar
plume d'argent
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 9:59
Rebienvenue à toi ! :smi54:
Toujours à choisir des bouilles prometteuses (bien que rien ne détrône Benedict, ha ça non !).  Neutral

Par contre le choix de la famille, Connor est plutôt... refroidi (ou plus comme ça -> :nocookie: ). Elève en plus ?!  :kwua: ...  :smi5: Ca va donner des trucs rigolos...  :smi6:

En tout cas, courage pour ta fiche bien que je ne pense pas que tu en aies le moindre besoin. :smi20:

Casadh bean-tsí dom thíos ag Lios Bhéal an Átha, d`fhiafraigh mé di an scaoilfeadh glas ar bith grá.  Is é dúirt sí os íseal i mbriathra soineannta sáimh « Nuair a théann sé fán chroí cha scaoiltear as é go bráth. ».

Winnie Carrow

Messages : 5
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 20:02
PETIT DRAGON :kwua: :kwua: :leuv: :leuv: 'nez crochu' :smi68: pauvre sevy :smi62: merci mon petit bichon en sucre :smi19: J'ai hâte de me faire pouponner par grande canine et caillou :smi89:
Bisou poutou qui pète

Merci mon petit dragibus :smi85: :smi72: :smi62: "folle" est très approprié :mwi: J'ai hâte de croiser la route de caillou (alias sev) et hilde chérie en rp :smi10:

Merci mon petit Connor d'amour :smi11: J'avoue, Benedict est THE bandissime personnage :beard: Nous sommes d'accord héhé

Muahaha je sens que ça va exploser dans les couloirs de Poudlard :smi89: :troll:

Augustus Rowle

Messages : 238
avatar
rpgiste aguerri
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 23:51
Diantre ! Cette splendide bouille de jeune femme =D

J'ai hâte de voir ce personnage joué sur le forum !


Sanglantes rencontres

Helen Bladestone

Messages : 54
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 30 Oct - 23:57
WAOW, je suis totalement fan de ta bouille moi aussi ! Très originale !

Bienvenue,
Courage pour la suite de ta fiche et hâte de te lire davantage :smi40:

Narcissa Black-Malefoy

Messages : 146
avatar
L'Enchanteresse
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 31 Oct - 23:01
Rebienvenue par ici :smi77: Je suis extrêmement heureuse de voir une si jolie bouille rejoindre les bancs de Poudlard :smi82: (à n'en pas douter, une serpentard : les gens dotés d'une classe certaine vont toujours à Serpentard, c'est connu :smi79: )

Bonne chance pour ta fiche ô combien prometteuse, Winnie (l'ourson ?) :asao: Si tu as besoin de quoi que ce soit, fais-nous signe :smi62:

Winnie Carrow

Messages : 5
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 1 Nov - 18:50
Gugus :leuv: :leuv: :smi19: merci ma petite chauve-souris en sucre :smi101:

Helen ~ merciiiii ma belle :smi82: :smi83: :smi83:

cissy d'amour ~ mdr LE stéréotype quoi! :kwua: :kwua: bon d'accord elle sera à serpentard MAIS :meuh: :smi11: :smi10: :smi10: tu as totalement raison muahahah merci mon petit chou :smi28:
wiii winnie l'ourson, virgile sera mon bourriquet :smi11: :smi11:

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum