Hannah Abbot
 :: Salon de Thé & Bar à chats ϟ :: Archives :: Fiches présentation

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Invité

Invité
Mer 10 Oct - 14:53
Hannah Garance AbbotCoeur d'Occamy
Nom Abbot ; Prénoms Hannah ; Âge 24 ans ; Date de naissance 27 décembre 1980 ; Lieu de naissance Mumbles, pays de Galles ; Signe astrologique Capricorne ; Nationalité galloise ; Statut Civil officiellement en couple avec Seamus Finnigan ; Préférences sexuelles hétérosexuelle ; Statut du sang sang-mêlée ; Tradition Ordre d'Hermès  ; Baguette bois de châtaignier, crin de licorne ; Patronus un lapin nain ; Dons Aucun ; Pouvoirs Sorcière lambda ; Particularités rougit très facilement, tant de gêne que de colère. Activité Professionnelle, études, métier, autre Nouvelle tenancière de la taverne des Trois Balais.

caractère
Caractère
Douce & calme : Rares sont les personnes à avoir vu Hannah s'énerver et exploser. De nature plus introvertie, elle observe et sourit la douce Abbot. Sa sérénité a toujours été de bonne compagnie, tant auprès des animaux que des jeunes. Hannah, elle est la force tranquille qui suit son cours avec ce fin sourire aux lèvres qui ne la quitte jamais. Comme si elle savait un secret. Comme si elle marchait sur les nuages. Et pourtant, si d'apparence, elle apparaît chétive et fragile, son caractère est bien affirmé. Elle ne ressent juste pas le besoin de crier et de frapper du poing sur la table pour se faire entendre.

Fragile & angoissée : Elle n'a jamais eu véritablement confiance en elle, Hannah. Déjà du temps de Poudlard, ses angoisses prenaient le dessus lorsque les périodes d'examens approchaient, lui faisant perdre ses moyens mais surtout sa confiance en elle. Elle est pourtant téméraire, lorsqu'il s'agit d'aider les autres. Consciente qu'elle n'a pas été envoyé à Serdaigle comme sa cousine, elle a longtemps fait un complexe d'infériorité. Complexe qui persiste encore aujourd'hui. Et lorsque ses angoisses et ses doutes ne deviennent que trop grand, elle s'occupe, déviant les raisons premières qui l'inquiètent pour ne plus y penser. Comme pour fuir. Elle a tenté plusieurs fois de faire face et s'affirme avec les années mais le chemin reste encore long pour qu'elle se sente réellement bien dans sa peau, sans peur des complexes et des comparaisons.  

Joviale & souriante : Toujours un geste tendre, un mot gentil, un sourire poli. Hannah est un petit rayon de soleil qui apaise les âmes et pose les hyperactifs. A l'écoute et présente, elle est une épaule qu'on aime avoir dans un coin. Et si elle n'est pas la grande Dame du rire, elle est un bon public accueillant toute blague, tout sourire... dans la limite de l'acceptable.

Réfléchie & entière : Aussi naïve peut-elle être, Hannah a pourtant des principes et des acquis ancrés en elle. Ainsi, si elle n'osera pas faire l'affront de reprendre quelqu'un, elle ne sera pas non plus le mouton parfait suivant la bonne parole. Remettant en question beaucoup de choses, elle accorde du crédit aux actions plus qu'aux paroles et laisse une chance à chacun de prouver sa valeur. Ainsi, elle croit au retour de Harry Potter mais trouve étrange sa nomination et cet élan de mise en avant dans lequel il s'engouffre, lui qui lui paraissait être un adolescent plus modeste du temps de Poudlard.

Travailleuse & persévérante : Dans les connaissances comme la pratique, Hannah s'est toujours montrée studieuse et tenace. Même lorsqu'elle ne comprend pas, elle ne compte plus ses heures à réviser ses bases de métamorphose ou encore celles pour apprendre le métier de tavernière lorsque Tom émit l'idée de prendre sa retraite. Aussi peu confiante qu'elle ne l'est, sa ténacité lui a permit d'être là où elle se tient, s'imposant par sa douceur et sa candeur dans un monde d'incertitude et de complexe.

Passionnée & sociale : Si discrète soit-elle, Hannah s'éveille lorsque sa curiosité est titillée au point de la mener sur des sujets qui lui parlent, qui la passionnent. Férue d'herbologie depuis ses treize ans, elle passerait des heures à discuter de plantes magiques avec Neville ou encore à se promener dans les landes écossaises avec Ernie. Discutant avec tout le monde, de sujets forts divers, elle montre qu'elle est bien plus qu'un gentil sourire discret, forçant alors les autres à vouloir voir derrière sa carapace. Plus ouverte, plus vive et communicative, son élan plus d'entrain et de vie peut surprendre les moins observateurs, de ceux qui n'ont pas observé qu'en réalité sous son sourire, Hannah dévoile un caractère bien plus affirmée que ne laisse entrevoir sa neutralité.



histoire
Histoire développez ici

Sweet girl

Fille d'Artorius Abbot et de Glinys Prescott, Hannah est l'aînée des deux enfants Abbot. En effet, trois ans après sa naissance, un jeune garçon vient au monde, Gareth. Douce famille modeste et appliquée ayant mis fin à la suprématie du sang-pur chez les Abbot. Une disgrâce que n'a jamais pardonné les parents d'Artorius qui refusèrent dès lors de venir à son mariage ou encore de rencontrer leurs petits-enfants. Néanmoins, ce refus ne ternit pas leurs coeurs et Artorius et Glinys inculquèrent la tolérance et la persévérance. Au cours de l'enfance d'Hannah et de Gareth, les Abbot élurent domicile à Godric Hollow alors que le Seigneur des Ténèbres avait disparu des coeurs et commençait à s'effacer des esprits. Grandissant au coeur d'une maison sereine et chaleureuse, la petite Hannah gagna son sourire dès l'enfance pour ne plus s'en départir. Curieuse, elle s'élance dans les couloirs de la maison, le jardin et puis finalement les ruelles de Godric hollow dans un rire d'enfant sans se soucier des graviers s'infiltrant dans ses genoux à chaque chute qui lui font trembler des lèvres. Pourtant, elle pleure rarement, la petite Hannah. Chouineuse. Peureuse mais se relevant toujours pour mieux repartir grâce au sourire et aux paroles encourageantes de sa mère. C'est d'ailleurs en étant surprise et apeurée par une énorme vague non loin de Blackpool qu'elle découvre ses pouvoirs de sorcière à l'aube de ses neuf ans.

Poudlard.

Poudlard. Premier départ, première angoisse. Elle est à la fois heureuse et inquiète de partir pour le collège la petite Hannah alors qu'elle joue avec ses nattes sur le quai de la gare. Heureusement pour elle, elle fera rapidement la connaissance de ses deux meilleurs amis. Alors que le château se dessine derrière la brume au soir du voyage, sa barque chaloupe en menaçant de se renverser. L'un des garçons à son bord a le mal de mer et tangue sur la barque. S'agrippant à la rambarde, elle croise le regard d'un autre garçon s'accrochant comme elle pour ne pas tomber par dessus bord. Dans la tourmente de leur camarade, ils finissent par rire de bon coeur en scellant le début d'une amitié. Ernie Macmillan. Le premier et le meilleur de ses amis. Toujours présent, toujours partant pour l'aider à réviser lors des longues soirées en tentant de l'aider à gérer son stress. Un échec lors de sa cinquième année et le passage de ses Buses. Pourtant, elle avait eu le courage de s'avancer la première lors de son arrivée à sa première année. Comme celui de regarder le vieux choixpeau s'apposer sur sa tête pour lui chuchoter à l'oreille. Un grand moment de solitude s'en est suivi alors que la sorcière rentrait sa tête entre ses omoplates en rougissant par tant d'attention et de compliments chuchotés dans sa tête. Une habitude qu'elle n'avait pas, qu'elle ne connaissait pas. On l'envoya chez les poufsouffles, à la fois pour sa candeur, sa tempérance et sa persévérance. Là-bas, elle se révélera une amie loyale et une travailleuse acharnée en vue d'obtenir ses buses puis ses aspics. Se faisant remarquer pour son écoute et sa justesse d'esprit, Pomona Chourave lui proposa de devenir préfète de sa maison lors de sa cinquième année. Un honneur qui surprit la jeune adolescente autant que cela la ravissait. Fière d'elle, elle l'annonça en grande pompe à sa famille, si bien qu'elle se prit les pieds dans le tapis et finit sa course en bas des escaliers avec un bras cassé. Une problématique qui se retrouva rapidement à chacune des actions extraverties de la poufsouffle dont la maladresse se réveillait en même temps que sa timidité ne fondait comme neige au soleil. Plus confiante, elle accepte la proposition d'Hermione Granger de se joindre à l'AD afin de pouvoir travailler plus activement ses cours de DCFM - ayant pris un tournant mal-habile avec la venue du professeur Ombrage qui la terrifiait - mais également de pouvoir apprendre à se défendre, elle et sa famille. Car dans les paroles de Harry Potter en 1995, elle y croyait. La mort de Cédric était une fatalité qu'elle ne pouvait ignorer ou oublier. Entrainant Ernie et Susan avec elle, autant parce qu'il n'y avait qu'en compagnie de ses meilleurs amis qu'elle se sentait téméraire, n'écoutant que cette petite voix qui lui disait d'être courageuse. Or du courage, elle en a eu besoin l'année suivante alors qu'on vient la chercher en plein cours de botanique où elle avait été placé en binôme avec Neville. Inquiète, elle quitta le cours pour le bureau du directeur en se tracassant sur la bêtise qu'elle avait bien pu commettre, pensant alors être devenue une mauvaise préfète. La nouvelle fut bien plus terrible lorsque Dumbledore lui annonça le décès de sa tendre mère. Rentrant au mois d'avril chez les siens en compagnie de son jeune frère, on ne la revit pas avant sa rentrée en septième année. Déchue par le chagrin, elle n'avait pas suivi l'actualité politique, trop tourmentée par sa peine. Aussi la surprise fut complète en se rendant compte des funérailles de Dumbledore, du règne directionnel de Rogue qui l'a terrifié déjà avant en tant que simple professeur. L'arrivée des Carrow et les nouvelles règles ne furent qu'aggraver son cas et pourtant, malgré cette peur et cette angoisse latentes au fond d'elle-même, Hannah ravalait ses larmes coulant sur ses joues en s'engageant d'autant plus dans l'AD, resserrant des liens avec des camarades comme Seamus, Teddy ou Neville pour qui ses sentiments se développaient face au courage déployé par l'ancien peureux des gryffondors. La morsure d'un sortilège, la crainte des moindres représailles face à ce nouvel état de désobéissance inconnu dans sa nature. Mais comment pourrait-elle nuire à autrui, notamment aux plus jeunes ? Et les mois s'étirèrent jusqu'à la dernière bataille. La dernière nuit où elle combattit aux côtés de Seamus après avoir voulu aider des jeunes années à regagner la sécurité de la grande salle. Une nuit, une victoire. Douce et amère.

En effet, la dernière bataille laissa un arrière goût aigre chez Hannah, comme chez beaucoup de ses amis. Apercevant Neville déclamer son amour pour Luna lui avait été aussi fatal que de ne pas revoir Harry revenir de la forêt interdite. Aucun cri de victoire, aucune rixe de victoire ne fut entendu, laissant cette âpreté en chacun. Sans diplôme, il lui fallut repasser son concours et en compagnie d'Ernie et Susan, Hannah prit un portoloin pour Salem où ils finirent leurs études à Ilvermorny. Un dépaysement, un regain d'énergie et de vie perdue. Au 2 mai 1999, elle reviendra pourtant en Grande-Bretagne pour rejoindre les siens qui viennent rendre hommage à la tombe vide du héros de guerre.

Souris à la vie et elle te sourira.

Après l'obtention de ses aspic, Hannah décida de poursuivre son rêve, portée par les mêmes élans que ses amis. Entrant à Ste Mangouste en tant qu'apprentie, elle souhaite se spécialiser dans la pathologie et l'empoisonnement par les plantes magiques. De retour au mois d'août 1999, elle assiste à l'élection du nouveau ministre de la magie puis au récit du retour du grand héros de guerre. Le monde magique semble renaître sous cette nouvelle qui réjouit les coeurs, comme si son absence avait empêché la véritable célébration d'avoir lieu. On reconnaît véritablement la mort de l'ancien seigneur de mort, on se sent libéré d'un poids fantôme. Mais cet élan de vitalité ne suffit pas à Hannah pour ne pas faire un burn-out au mois de Janvier sous ses efforts constants au sein de l'hôpital. Elle décide alors de quitter ses études.

Après avoir quitté Sainte-Mangouste où ses nerfs n'ont pas tenu sous le stress permanent et la montagne de connaissances à assimiler. Le stress des buses est revenu à elle avec une adrénaline nouvelle. Alors que la guerre était terminée et que de nouveaux espoirs tendaient à poindre, les siens s'envolaient en fumée. Perdue, Hannah trouva un sauf-conduit aux Trois balais en tant que job étudiant dans un premier temps puis lieu de refuge. Travaillant de plus en plus à la taverne et délaissant les cours où elle perdait complètement pied, elle finit par prendre son semblant de courage à deux mains en laissant tomber la médicomagie. Le stress et elle n'étaient pas fais pour s'entendre. Depuis ses vingt-et-un ans, elle travaille donc à la taverne où sa douceur, ses sourires et sa bonne humeur se sont fait remarqués et appréciés. Tellement qu'il y a quelques mois, alors que Narcissa Black-Malfoy publiait sa deuxième lettre ouverte créant la polémique, Tom décida de prendre sa retraite magique pour sillonner le monde en lui laissant les rênes de la taverne. Une première. Un stress énorme s'abattant sur elle mais avec une énergie nouvelle : celle de l'adrénaline positive. Une première.

Après les premiers mois cacophoniques, Hannah finit par prendre le coup de main. Si son jeune âge étonna dans un premier temps, tous s'accordaient à dire que sa ténacité dans le travail et sa modestie firent bonne presse à l'établissement qui conserva sa clientèle. Une clientèle partagée dans ses temps politiques aléatoires. L'attaque des Malfoy sur le ministère, comme déclamèrent cette triste soirée de Noël 2002 par certains habitués de la taverne, fit beaucoup parler et calmèrent les affaires. Le début d'une nouvelle animosité faisait peur alors qu'Harry Potter, ministre de la magie, semblait se dresser face à la société magique. Neutre et pacifiste, Hannah écoutait et consolait chacun de ses clients dont la crainte se faisait sentir sous les paroles de reproche. On lui demandait bien son avis mais elle était assez sage et timide pour garder son avis pour elle. Par crainte de créer une polémique mais surtout parce qu'elle ne savait réellement que penser. Comme Seamus ou Dean, elle trouvait étrange qu'Harry Potter ne soit devenu ministre de la magie à un âge aussi jeune. Aucun interview sur le retour du héros de guerre n'avait été assez convaincant pour la jeune sorcière qui ne comprenait pas où il était passé après la dernière bataille. Pourtant, après tout ce qu'elle avait traversé durant sa scolarité, elle avait appris à faire confiance au Survivant. Il avait clamé le retour de Vous-Savez-Qui et il avait eu raison alors que personne ne le croyait. Hésitante et oscillante entre croire aux bienfaits de sa nouvelle politique plus libérale sur la question du sang et les inquiétudes dus à son jeune âge et cette nouvelle personnalité médiatique, Hannah ne sait qu'en penser. Ne souhaitant pas s'investir dans la politique, elle fait profil bas, écoutant les avis pour pouvoir mieux se faire le sien.

You and me, it's crazy, it's magic.

- si on veut se faire passer pour un couple, il va bien falloir que je t'embrasse, Hannah.
- comment ? Non !... Non... ce ne serait pas correct.
- arrête d'être aussi prude, Hannah. Tu préfères qu'on demande à Neville de revenir pour que tu lui avoues tes sentiments ?
- chut, tais-toi Seamus. Quelqu'un risquerait d'entendre.
- il faut qu'on donne le change et donc qu'on établisse quelques règles de couple.
- ... très bien. (soupir) mais pas de baiser.
- t'es mignonne quand tu rougis. Mais je dois pouvoir t'embrasser sur la joue.
- Rah, très bien. D'accord pour la joue, mais pas les lèvres.
- pas sans ton accord, d'accord. Et je dois pouvoir t'enlacer.
- comment ? Non, mais on peut se tenir par la main.
- et mettre ma main dans ta poche arrière ou autour de ta taille.
- pas de tripotage, Seamus.
- pas de tripotage ? Comment veux-tu qu'on se fasse passer pour une couple, alors ? Hannah, tous les couples se tripotent. C'est comme se dire bonjour dans le langage des couples.
- mais... (soupir) tu peux m'enlacer et mettre ta main dans ma poche quand je te l'aurai dis.
- bonne fille. Aïe, ne me pinces pas. Ce n'est pas ma faute si tu es aussi prude et chaste.
- je ne suis pas prude et chaste. Je suis bien élevée.
- oh que si (rires). Mais c'est ce qui te rend si unique et vraie.
- faut-il donner le change devant nos familles également ?
- bien entendu. Tu vas devoir rencontrer ma mère. Ne critique pas les irlandais et tout ira bien.
- alors tu viendras m'aider à la taverne, le vendredi soir. Je ne peux pas me libérer
- quoi ? mais on fait des parties de poker magique avec Dean devant les diffusions de matchs de quidditch ce soir-là.
- tu disais qu'il fallait donner le change. Tu viendras m'aider à la taverne en prétextant que c'est pour venir me voir.
- ca va, je viendrai. Mais je déplacerai les soirées et tu m'accompagneras les samedi et dimanche.
- très bien.
- parfait. Je crois qu'on a notre contrat de faux-couple, on signe ?
- mais qu'est-ce que tu fais ?
- je t'embrasse, c'est ce que font les couples.
- sauf qu'on n'est pas véritablement ensemble. Une poignée de main suffit amplement.
- donner le change, Hannah. Donner le change.
- tu m'emmerdes, Finnigan.
- j'aime quand je te pousse à bout. Mon petit bisou ?
(bruit d'un rapide smack, de rire et de grommellement)

Pour comprendre cette conversation étrange, il faut remonter quarante-huit heures en arrière, une engueulade et un oeil au beurre noir. Seamus et Hannah sont amis depuis leurs années de collège, du temps où Poudlard était un petit monde où ils évoluaient chacun de leurs côtés, réunis par moment lorsque Seamus venait voir Ernie, le meilleur ami de Hannah. Devenant proche du gryffondor avec la formation de l'AD, Hannah fut même sa cavalière lors du bal de noël de leur quatrième année, année où Parvati avait promis au jeune sorcier de l'accompagner pour mieux le planter. Leur amitié démarra réellement ce soir-là et ce malgré la différence radicale de leur caractère. Hannah commença alors à se rapprocher de certains gryffondors, dont Dean et Neville. Ah Neville. Le premier amour de Hannah, aimant tant leur conversation passionnée sur l'herbologie - passion que fit naître le gryffondor chez la poufsouffle - et dont elle admira le courage lors de leur dernière année à Poudlard. Ayant perdu sa mère l'année précédente, Hannah avait été touché par la nouvelle direction et les nouvelles méthodes éducatives mises en place. Sans le soutien et les encouragements de Neville, elle se serait surement noyée dans ses larmes d'angoisse. Il ne l'a jamais critiqué, jamais rabaissé. Toujours compatissant et gentil avec elle. Ce fut comme suivre un ruisseau serein que de tomber amoureuse de lui. Et quatre ans plus tard, elle s'était rendue compte que ses sentiments étaient toujours présents. Ayant intégré le cursus de médicomagie afin de devenir aide-guérisseuse, un rêve d'enfant, elle partageait ses cours d'herbologie avec lui, devenu un spécialiste en la matière en peu de temps. Même quand elle arrêta la formation au bout de six mois, n'ayant pas les nerfs assez accrochés pour tenir, rien ne changea entre eux. A l'exception qu'en l'absence d'Harry Potter, Neville était devenu l'une des coqueluches de la guerre. Celui qui avait tué l'horrible serpent de celui-dont-on-ne-devait-pas-parler. Et il commença à changer sans même qu'elle ne s'en rende compte. Jusqu'à il y a quarante-huit heures. Les quarante-huit heures fatidiques. La dispute commença entre Seamus et Neville dont l'avis sur le retour et la nomination du survivant en tant que premier ministre, incluant Hannah seulement quand elle voulut calmer la tension qui commençait à donner une mauvaise ambiance au Trois balais. Mais la conversation dérapa et Neville blessa Hannah dans ses propos en lui disant qu'elle ne devait pas s'en mêler car ne pouvait pas comprendre. Qu'importe ce que le sens de ses phrases voulaient dire, elles heurtèrent la poufsouffle qui rougit de colère avant de renvoyer froidement l'ancien gryffondor de sa taverne. Et si Neville voulut s'excuser et s'expliquer, Seamus ne lui en laissa pas l'occasion, le tout se terminant en bagarre sous l'impulsivité. Une raison idiote et des conséquences désastreuses car l'orgueil et l'arrogance ont poussé Hannah à laisser insinuer à Neville que Seamus prenait sa défense car ils étaient ensembles. L'envie de le rendre jaloux. L'envie de le blesser comme elle l'était. Une idée aussi stupide qu'idiote. Une idée qui dut devenir réalité pour conserver les apparences. D'où la création d'une liste de règles pour officialiser une non-relation.
Installée derrière son comptoir en passant un coup de torchon magique dessus, Hannah se maudit intérieurement pour sa faiblesse et son manque de courage.  


FT. zoey deutch ; Pseudonyme karnas ; Âge bien assez vieille ; Comment as-tu trouvé le forum ? sur PRD ; Un petit mot à ajouter ? j'aime beaucoup le contexte que vous avez choisi. Notamment les détails ajoutés. Bravo  :smi62:  ; Ta fréquence de connexion aléatoire, je l'avoue. Tout dépend des semaines de boulot, allant du très présente au moins présente.

Archibald Rosier

Archibald Rosier
MODÉRATRICE
hiboux : 1590
pictures :

Hannah Abbot 1564215303-3095c565cfbdfadfb9d795d407c03d12
pour toi, je changerai l'or en fer,
le paradis en enfer
Hannah Abbot Tumblr_n5esgvY5lU1rvtlumo6_250
Mer 10 Oct - 16:59
Mais que voici une mignonne prête à être croquée :smi6:
Je plussoie le choix de personnage, un petit blaireau :smi83:
La bouille est choupie o/
Si la muse s'empourpre avec aisance, il sera bien difficile de ravaler taquineries :moustache:

Bienvenue parmi nous petite oiselle :raph:
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à harceler le staff à outrance (il aime ça) :voldy:

Invité

Invité
Mer 10 Oct - 18:10
oh non, ne me croquez pas. Je ne suis pas bonne à manger, à peine mûre. :smi41:
Merci bien, Mr Rosier. Promis, je n'hésiterai pas si j'ai des questions. :smi8:

Invité

Invité
Mer 10 Oct - 20:18
Bienvenue Hannah :smi40:

Je ne connaissais pas du tout Zoey, mais je trouve qu'elle est parfaite pour la belle Poufsouffle,
Bon courage pour la suite de ta fiche Smile

Camille Nott

Camille Nott
MEMBRE
hiboux : 1202
pictures : Hannah Abbot Tumblr_mwow238Zyd1qgghb8o8_250
Mer 10 Oct - 20:38
Que voici voilà un joli blaireau :leuv: Zoey est vraiment délicieuse :smi19: Bienvenue parmi nous jolie demoiselle. J'espère que nous aurons le plaisir de nous croiser en cours ou, tout du moins au détour d'un couloir pour que j'ai le bon plaisir de t'enlever des points STOP je ne suis pas severus :kwua: :smi10:

Bisou poutou :smi19:


Royal misanthrope

Il grogne et boude, mais ne mord (presque) pas.

Invité

Invité
Mer 10 Oct - 20:49
Merci à vous deux, Snejana et Camille.
Désolée de vous décevoir Mr Nott mais Hannah n'est plus à l'université. Trop de stress et de pression sur ses fragiles épaules, elle s'est reconvertie dans la restauration :smi11: après, elle ne dira jamais non à des cours particuliers tant qu'il n'y a pas d'examen à la clé :pensif:

Camille Nott

Camille Nott
MEMBRE
hiboux : 1202
pictures : Hannah Abbot Tumblr_mwow238Zyd1qgghb8o8_250
Mer 10 Oct - 20:55
la restauration? ! vive la bouffe :smi17: :smi19: je crois que je t'aime déjà bien :smi10:


Royal misanthrope

Il grogne et boude, mais ne mord (presque) pas.

Archibald Rosier

Archibald Rosier
MODÉRATRICE
hiboux : 1590
pictures :

Hannah Abbot 1564215303-3095c565cfbdfadfb9d795d407c03d12
pour toi, je changerai l'or en fer,
le paradis en enfer
Hannah Abbot Tumblr_n5esgvY5lU1rvtlumo6_250
Mer 10 Oct - 20:56
@Camille Nott a écrit:
la restauration? ! vive la bouffe :smi17: :smi19:  je crois que je t'aime déjà bien :smi10:

Un conseil Hannah, si tu veux l'avoir dans ta poche, ait toujours des dragibus avec toi :beard:

Camille Nott

Camille Nott
MEMBRE
hiboux : 1202
pictures : Hannah Abbot Tumblr_mwow238Zyd1qgghb8o8_250
Mer 10 Oct - 20:59
@Archibald Rosier a écrit:
@Camille Nott a écrit:
la restauration? ! vive la bouffe :smi17: :smi19:  je crois que je t'aime déjà bien :smi10:

Un conseil Hannah, si tu veux l'avoir dans ta poche, ait toujours des dragibus avec toi :beard:

comment tu lui tends mon talon d'achille :nocookie:

mais vui j'aime les sucreries :smi40:


Royal misanthrope

Il grogne et boude, mais ne mord (presque) pas.

Invité

Invité
Mer 10 Oct - 21:05
merci du conseil :beard:
On va alors profiter des nouvelles lois plus pacifistes sur les objets moldus pour les introduire aux Trois Balais :smi7: J'aurai au moins un client fidèle :smi8:

Contenu sponsorisé

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum