ANNEXE ✑ Ministère et Monde Magique
 :: Administration Générale ϟ :: Salle des décrets :: Annexes

Sorcellerie
GRAND MAÎTRE
hiboux : 412
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Aoû - 23:46
Le Ministère de la MagieTremblez, pauvres mortels
Le Ministère de la Magie est l’instance la plus haute du monde magique anglo-saxon. Fondé en 1717 pour prendre la suite du Conseil des Mages et gérer de façon plus organisée les communautés sorcières sur les terres du Royaume d’Angleterre, il rayonne désormais d’une indiscutable aura de pouvoir. Les ministres se succèdent, élus par la population magique du Royaume Uni sauf en cas de crise absolue, et ne se ressemblent pas. Ils peuvent être démis de leurs fonctions s’ils sont jugés incompétents, ou trop peu efficaces pour affronter une période troublée.

De façon purement pratique, le ministère est un vaste complexe de bâtiments souterrains, s’étendant sous la ville de Londres, et accessible par diverses entrées cachées dans des cabines téléphoniques, dans des cheminées, dans des toilettes publiques. Le lieu a subi une réorganisation récente sous l’impulsion du nouveau Ministre afin de mieux faire entrer dans la modernité le Ministère.

Agencement des lieux
Autrefois organisé en sept départements, le Ministère n’en compte désormais plus que cinq :

Département de la Vie courante ☞ destiné à s’occuper des affaires urgentes, parfois graves, mais surtout préoccupantes pour le commun des sorciers. Il ne s’agit pas ici de grandes missions ou d’aventures rocambolesques, mais c’est sans doute le plus indispensable des départements du Ministère : sans lui, le monde de la Magie ne fonctionnerait tout simplement pas aussi bien. Collecteur de taxes et d’Impôts, Bureau des transports magiques permettant leur régularisation, Bureau de réparation des accidents et catastrophes magiques, gestion des plaintes et des querelles de voisinage, sont autant de coins et de recoins de ce département. Son objectif est simple mais difficile à mettre en œuvre : il ne s’agit de rien de moins qu’assurer le bien être des citoyens du Monde Magique.

Département des Mystères ☞  sulfureux domaine des langues de Plomb continue de faire rêver les théoristes du complot et fantasmer les chercheurs les plus aguerris. Lieu de toutes les quêtes inavouées du ministère, de tous les secrets, le Département des Mystères abrite des équipes de chercheurs ainsi que des sorciers polyvalents, d’élite, les Langue de Plomb dont le but est de veiller à ce que certains savoirs anciens restent inaccessibles pour tous. Gringotts prête également au département un Briseur de Sorts hautement qualifié en cas de besoin. Le département abrite le tout nouveau Bureau de la Recherche sur l’Artisanat Moldu, et la bien connue salle des Prophéties entre autres secrets.

Département de la Justice Magique ☞ a eu fort à faire ces dernières années. Abritant le bras armé du monde magique (les brigades magiques et les aurores entre autres), ce département est le plus vaste. Bureaux de régulation des créatures magiques, de détournement de l’artisanat Moldu, de régulation des faux artefacts, côtoient le bureau personnel du Ministre de la Magie qui a souhaité, en symbole fort de sa lutte acharnée contre les forces du mal, établir ses quartiers dans les étages alloués au Département.

Département des Activités Magiques ☞ lieu de promotion de la culture sorcière par excellence en plus d’être l’instance de régulation de la Presse. Tous les adeptes de la liberté de la Presse vous le diront, le bureau de la culture sorcière s’apparente aux grands ciseaux de la Censure. Mais qu’est-ce que la censure lorsque le Département des Activités Magiques abrite le Bureau des Sports Magiques qui régit notamment les grandes manifestation de Quidditch, et le Bureau de la coopération magique internationale faisant le lien avec les autres pays du Monde Sorcier.

Centre de Formation ☞ propose aux sorciers diverses formations des plus exigeantes (les formations d’Aurors ou de Langues de Plomb, par exemple) au plus communes (secrétariat, vente, etc.). Toutes n’ouvrent pas sur une carrière au ministère : nombre d’entre elles, en réalité, sont à destination des jeunes et moins jeunes adultes espérant une reconversion professionnelle… Car après tout, il faut vivre avec son temps à l’ère de la polyvalence et de l’aventure !

Lois du Monde Magique
Sans prétendre à l’exhaustivité, vous trouverez ici quelques unes des lois les plus importantes du Monde Magique.

- l’élevage expérimental est interdit par décret de Newt, 1965.
- les duels judiciaires sont interdits par l’Accord International des Duels magiques. Pour régler un procès par un duel, il faut que ce mode de jugement ait été prononcé en tant que peine par un jury à l’unanimité. Tout duel frauduleux est passible d’une peine d’emprisonnement pour l’ensemble des participants et spectateurs.
- l’usage des sortilèges impardonnable et de la torture sont interdits par les Accords de Londres, 1921.
- était interdite, jusqu’en 2002, la possession de la baguette magique pour toute être non-humain ; désormais, l’interdiction ne s’applique plus qu’aux « créatures magiques », les êtres magiques étant autorisés à porter baguette.
- le code de la restriction de la magie en vigueur chez les mineurs interdit, notamment, l’usage de la magie dans le monde moldu à défaut d’une circonstance exceptionnelle. Tous les sorciers de moins de dix sept ans possèdent en outre une marque magique permettant au Ministère de surveiller leur usage de la magie.
- l’acte de protection des Moldus, écrit par Arthur Weasley, interdit l’attaque délibérée de moldus hors cas de légitime défense, de même qu’il réglemente la modification d’objets moldus par la magie.

- le code des Êtres Magiques, promulgué par Hermione Granger, remplaçant depuis 2002 l’ancien code des Loups Garous et traité de pacification Gobelin, définit clairement les termes de la cohabitation entre humains et êtres magiques, autorisant notamment les unions entre espèces et interdisant pareillement l’assujettissement des humains et êtres magiques. L’un des articles de ce décret concerne le statut des Elfes de Maison, désormais attachés aux lieux et non plus aux maîtres humains. Les sorciers possédant des êtres magiques sont tenus de renégocier les termes du contrat avant le premier janvier 2004.
- la charte des Droits du Magenmagot régit le déroulement des procès : l’assemblée judiciaire doit laisser à l’accusé la possibilité de se défendre lui-même, d’être défendu par un porte-parole, et de faire comparaître preuves et témoins. En cas de litige sur la décision, l’accusé peut faire appel.
- le code de pureté du Sang, en vigueur depuis la création du Ministère en 1717 a été abrogé par décret en 2002 : les Sangs Purs ne sont désormais plus jugés à jury restreint ni ne sont exonérés de taxes sur le patrimoine foncier.

- Chaque année, la liste des objets magiques prohibés est mise à jour : sont interdits, de façon générale, tout objet créé à des fins malveillantes (bijoux maudits, plumes de sang, etc.) et tout objet dont l’usage est jugé trop dangereux pour le bénéfice apporté (certains feux d’artifice Weasley ont ainsi dû voir leur puissance réajustée.)
- les restrictions commerciales, édictés conjointement par le Département de la Vie Courante et le Bureau de la Coopération Internationale (pour les chapitres sur l’import-export), sont mises à jour chaque années pour encadrer le marché anglais et préciser les normes de sécurité requises sur les produits en vente.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum