Event #2 | Palais des glaces
 :: Salon de Thé & Bar à chats ϟ :: Archives :: RP archivés

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Archibald Rosier
ADMINISTRATRICE
hiboux : 1372
pictures :

Event #2 | Palais des glaces - Page 4 1564215303-3095c565cfbdfadfb9d795d407c03d12
pour toi, je changerai l'or en fer,
& le paradis en enfer
Event #2 | Palais des glaces - Page 4 Tumblr_n5esgvY5lU1rvtlumo6_250
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 17:51
Noces barbares
event

Royaume des morts.
Kynophisme étouffant la piétaille.
Oblats, enfants de Llullailaco sacrifiés selon les règles de l'occulte Capacocha. Dans la frénésie commune, Archibald se déchanche sans manquer la coche d'une ocelle boulonnée dans l'ouèche compulsive d'un vaste bataclan. Des corps ensevelis maçonnant andrinople goulotte. Savattes mâchurées de ferrugineuse liqueur. L'apothéose d'une flopée meurtrière. Bientôt, l'enceinte deviendra gâtine parfumée d'un linceul mortuaire. L'obituaire sera délogé de sa poussière pour se voir griffonner  patronymes. Dogaresses et brugraves. Vieilles badernes et mouflets. Point de népotisme. Hasardeuse pêche aux canetons des victimes crucifiées au linteau
de calcaire. Vraiment? Dessous son impavide mimique, le burgrave musse scepticisme et se dérobe sans plus d'expectatives. Cuirassé de sa fieffée argyraspide, Potter Malheur serait bien en mesure de s'en sortir.

Toutefois...son statut l'oblige à croupir jusqu'au dénouement de l'intrigue. Quel embarras!

Bousculé, chahuté tous azimuts, perchoir rallié de larges enjambées. Loin du plexus hystérique, d'une horde en émoi. Que faire maintenant? Attendre... Les malins éludés, il ne reste que lacrymules et marrisson. Un suaire méphitique de froidureuses carcasses qu'il hûme - le sacripant riflart - d'une narine dilatée. Parfum flairé jadis, dans les sanglants maelstroms du Seigneur Noir.

Mouvement aux pénates. Griffe fichée dans l'étoffe. Citrouille? L'homme proteste et coule visière à ses pieds. Petit chat! "Encore toi?" L'épigastre s'émouvoit d'une ondinique prière. Sa consolation du jour... Clarté dans l'Ombre quotidienne.  Non loin, Citrouille rouspète jalousie lorsqu'il saisit le doux sphynx entre ses doigts. Giboulée-pelue coincée sous un bras, l'ouate moelleuse  du poils entre ses flagorneuses phalanges. Kyrielle de mignardises disséminées sous le petit menton. Blandices énamourées, croquinolesques papouilles. L'étreinte féline éclabousse son cortex d'un bien-être narcotique.

Deux heures... Temporel effeuillé au rythme des enquêtes. Chat en main, chatte aux pieds, le godin peut enfin prendre congé! Minéral endothélium des muettes artères martelées à coups de semelles jusqu'à joindre l'oxygène taré à l'excès des calades londoniennes. Le corbac se noie dans le stroma urbain. Quelle rocambolesque journée!

.
(c) DΛNDELION
Narcissa Black-Malefoy
L'ENCHANTERESSE
hiboux : 405
pictures : Event #2 | Palais des glaces - Page 4 Tumblr_oobn8ej0C91uhzo1xo1_1280
Becoming a dark lady | Death eater wife | Ruling her world
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 25 Oct - 21:15

Vous voici secouée par le choc le plus grave de votre existence. Vous serrez contre vous votre belle-fille d’un bras, son cadavre, tout du moins. Vous prenez de l’autre les épaules de votre fils. Si vous n’autorisez pas la moindre larme au ruissellement sur vos joues, vous n’en demeurez pas moins profondément affligée. Non... L’affliction est un sentiment trop faible pour exprimer le gouffre béant qui s’est ouvert dans votre coeur. Vous l’aimiez cette gamine, et la voici un simple amas de chair morte contre vous. Elle n’est pas seule. Vous avez entendu votre fils crier, pleurer.

Avec votre belle-fille meurent vos petits enfants. La descendance de votre non, la continuité de votre sang. Une part du coeur de votre fils, aussi. Vous le sentez aux soubresauts qui agitent son corps, à l’infini tristesse de sa voix. Votre famille est en deuil, ce soir, brisée et meurtrie. Avide de vengeance. Les insinuations du gamin Potter sont logiques autant qu’elles vous révoltent. Comment ce petit avorton peut-il soupçonner que vous vous soyez abaissée à un acte aussi irréfléchi qu’un attentat de cet ordre ? Une fois n’est pas coutume, vous n’y êtes pour rien quand bien même vous eussiez voulu voir mort cet imbécile arriviste. Mais quitte à tuer, vous auriez confié cette tâche à votre cher et tendre. Lucius n’a de cesse que de réclamer la tête de ce petit avorton, après tout…

Vous brûlez toute entière de rage. Le désespoir de la mort se mêle à la colère de voir votre enfant si désemparé. La prunelle de vos yeux semble se consumer de désarroi. La douleur lui vrille le coeur et vous arrache autant de soupirs meurtriers. Vous aurez la tête de celui qui vous a ravi votre belle-fille. Non pas de l’abruti qui tenait la baguette mais bel et bien du commanditaire. Vous lui arracherez le coeur comme il a piétiné celui de votre fils, et lorsqu’enfin il vous supplira de l’achever, vous ferez durer son tourment si longtemps qu’il regrettera de n’avoir pas été envoyé à Azkaban plutôt que de s’être échu entre vos mains. Ainsi soit-il.

Les Aurors qui vous environnent vous conduisent les vôtres et vous dans une élégante salle trop bien gardée pour que vous n’y soyez qu’invités. Une prison de fortune. Une geôle qui ne dit pas son nom. Enfin, vous laissez aller le corps sur un canapé et revenez vers votre fils que vous pouvez enfin prendre dans vos bras, attirant sa tête contre votre épaule. Vos mains s’égarent sur son dos tandis que vous laissez enfin couler vos propres larmes dans le silence d’un constat : il n’y a rien que vous puissiez faire pour rendre la vie à Astoria et alléger la peine de votre fils. Pis, vous êtes, ce soir, soupçonnés d’avoir commandité l’attentat qui a coûté la vie à ce cher ange… Il vous faut en avoir le coeur net. Vous intensifiez votre prise sur les épaules de votre fils.

« Mon chéri… oh Drago ! » Votre voix est étranglée, pourtant vous tenez bon. Vous devez demeurer le roc sur lequel se fracasseront les assauts des Aurores et les embruns des soupçons de Potter. Vous devez être fixée, surtout. « Par pitié, Drago, dis-moi que ce n’est pas toi qui a commandité cette attaque. »

Une supplique. Un espoir.

Codage (c) Narcissa - 559 mots
Harry J. Potter
MONSIEUR LE MINISTRE
hiboux : 306
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Nov - 20:54


PALAIS DES GLACES
Event #2
Combien de temps a-t-il fallu pour calmer tout le monde et s’intéresser au cadavre tué là ? Un euthanatos qui n’est plus en état de parler, la nuque brisée… Le commanditaire s’en sort bien, trop bien. Qui a fait le coup ? Le Ministre supervise les recherches, distribue les tâches, et, lorsqu’il sent qu’il peut le faire, se retire pour aller prendre des nouvelles des Malefoy sous bonne garde. Ont-ils commandité pareil attentat ? Ce serait ironique compte tenu du trépas de l’une des leurs. Narcissa Malefoy clame son innocence… probablement à raison. Là où le serpent frappe, la blessure s’infecte. Narcissa Malefoy aurait réussi son coup sans doute. Elle n’est pas assez désespérée pour laisser un tel travail à des amateurs.

Je recompose mon masque de ministre, sûr de lui, auréolé de pouvoir. Que le jeu commence.

Le maître du monde de la magie pousse la porte pour tomber sur une scène touchante d’une mère enlaçant son fils… C’en serait presque mignon si ces deux-là n’étaient soupçonnés de tentative de meurtre. Triste hochement de tête.

« Madame Malefoy, Lord Malefoy. Veuillez accepter mes sincères condoléances. »

Il faut à présent la jouer serrée.

« Vous comprendrez bien que vous êtes tous deux nos principaux suspects… Toutefois, eu égards à la… situation présente, je souhaite vous laisser rentrer chez vous pour panser vos plaies et enterrer vos morts. Cela n’est toutefois pas sans condition : avant de partir, je souhaiterais que vous laissiez un de nos aurores récupérer vos souvenirs de la soirée dans une pensine et que vous prêtiez serment de revenir vous soumettre à un interrogatoire en bonne et due forme le mois prochain. Tout ceci afin de s’assurer que vous ne soyiez pas les commanditaires de cette attaque, vous le comprendrez bien. C’est une mesure malheureusement nécessaire. Si vous refusez, vous resterez ici et la jeune mademoiselle Daphné Greengrass devra s’occuper sans vous de l’enterrement de sa sœur, votre belle-fille et votre épouse. Ce serait dommage... »

Explosion dans trois... deux... un...
Codage par Emi Burton - 300 mots
Narcissa Black-Malefoy
L'ENCHANTERESSE
hiboux : 405
pictures : Event #2 | Palais des glaces - Page 4 Tumblr_oobn8ej0C91uhzo1xo1_1280
Becoming a dark lady | Death eater wife | Ruling her world
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Nov - 13:31

Vous avez raffermi votre prise sur les épaules de votre fils lorsque vous avez entendu claquer la porte sur le Ministre. Le gringalet que vous avez vu à quelques rares exceptions est devenu un homme assuré. Vous avez pris plaisir à vous opposer à lui, mais vous ne pouvez ignorer la délicatesse de la situation dans laquelle votre fils et vous trouvez. En bonne fille de Serpentard, vous n’avez cependant pas dit votre dernier mot. Vous pourriez jouer sur la carte sensible en appelant au grand coeur de votre vis à vis. Vous pourriez rappeler votre lien de parenté. Cela aurait sans doute fonctionné avec l’adolescent, mais vous commencez à deviner une certaine inflexibilité chez ce jeune adulte. Vous pouvez difficilement lui en vouloir d’avoir deux sous de jugeotte et de protéger, au moins un peu, ses arrières.

Un gamin irréfléchi aurait toutefois été plus aisé à faire fléchir. Vous secouez doucement la tête en serrant contre vous votre fils unique. Votre voix prend la couleur glaciale d'une lame à nue.

« Je trouve regrettable que nous devions en arriver à ce type de menace, Monsieur le Ministre. Quelle image auprès du grand public aurez vous, je me le demande, si vous empêchez mon fils d’assister à la cérémonie en l’honneur de son épouse. Exiger de nous des serments inviolables montre bien le peu de confiance que vous avez dans nos traditions, jeune homme. Je ne me subordonnerai pas à vous, pas plus que ne le fera mon fils. Libre à vous de vous mettre à dos l’opinion publique en faisant de nous des martyres de votre système. Que dira-t-on, je me demande, quand on saura que le Ministre a si peu de considération pour ses opposants politiques qu’il ne leur permet même pas d’enterrer leurs morts… J’ai hâte de voir la une des journaux, demain, cher Monsieur Potter. »

Un sourire déplaisant passe sur vos lèvres. Vous avez toujours su retourner à votre avantage une situation déplaisante, c’est bien pour cela, songez-vous, que votre époux vous a demandé votre main… ça, et le contrat de mariage arrangé par vos parents respectifs. Aussi irresponsable et lâche qu’ait pu être Lucius, songer à lui tandis que vous tenez tête au jeune Potter vous apporte un certain réconfort. Bien qu’il n’ait jamais été l’homme de la situation, vous avez toujours ressenti pour lui une coupable indulgence. C’est le père de votre enfant, après tout, il faut bien que quelqu’un soutienne le fuyard qu’il est devenu par la faute de Monsieur Harry James Potter.

Codage (c) Narcissa - 400 mots
Sorcellerie
GRAND MAÎTRE
hiboux : 412
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Nov - 23:24
ClôtureRewards

L’air crépite et flamboie. Narcissa Malefoy et Harry Potter dans la même pièce est, de toute évidence, une piètre idée. Les deux dirigeants se jaugent. L’orvet digne, le fier lionceau. Celui-ci semble peser le pour et le contre avant d’étirer un sourire narquois sur les lèvres que n’aurait dédaigné un Serpentard. « Vous voulez parier sur la une de la Gazette demain, Madame Malefoy ? »

L’obstination est mère de friction, et celui qui a le pouvoir dans la paume l’emporte. Narcissa et Drago sont séparés, leurs baguettes leur sont confisquées, l’enquête peut commencer. Un hibou est dépêché à Sainte Mangouste pour la prise en charge des corps.

Triste nuit, vraiment…

Félicitations, vous montez d’un niveau sur l’échelle de Yaxley ! Vous êtes désormais un peu plus puissant !

Harry  passe au niveau 91 et remporte la Carte du Maraudeur
Archibald  passe au niveau 76 et remporte une fiole de felix felicis
Pavel passe au niveau 61 et remporte l’Euthanatou Biblos, la bible Euthanatos recensant les coutumes de la tradition
Snejana passe au niveau 66 et remporte le codex nigrum, un must sur le désenchantement
Ginny remporte un familier (à définir auprès du staff)

Narcissa passe au niveau 76 et remporte les talismans familiaux des Black et des Malefoy
Drago passe au niveau 51 et remporte un boursouflette couleur crème (pouvoir et nom au choix)
Augustus remporte le Liber Sanctis relatant l’histoire des clans vampiriques et 200 mornilles

Connor remporte une grande boite à flemme et 200 mornilles
Hilde remporte une déflagration automnale

Gryffondor gagne 20 points pour l'activité de ses membres



Contenu sponsorisé

Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum